Aller au contenu principal

À quoi ressemble la guerre dans une société machiste ?

Par Khansaa Bahra, Publié le 11/06/2021 à 17:35, mis à jour le 11/06/2021 à 17:47          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Un des miliciens du président Charles Taylor, en juin 2003 © AFP/ISSOUF SANOGO

La guerre civile au Liberia, avec ses 250.000 morts de 1989 à 2003, est l’un des conflits les plus atroces du continent africain. Ce conflit a été marqué par des massacres perpétrés par des combattants souvent drogués. Il s’agit des mutilations, des viols, des actes de cannibalisme ainsi que le recrutement forcé d’enfants soldats. Dans cette bataille sanglante, la masculinité a été poussée à l’extrême. Les soldats ont ainsi dû faire faire preuve d’une force immense. Afin d’explorer les stigmates de la guerre civile au Liberia, la journaliste libérienne Carielle Doe suit le parcours d’un ancien soldat.

African Banker Awards 2021 : le Maroc doublement distingué

Ce mercredi 23 juin, la prestigieuse cérémonie de remise des prix des Africain Banker Awards a été organisée en marge des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement. Lors de cet évèn...

Côte d’Ivoire : l’ancien Premier ministre Guillaume Soro condamné à la prison à vie

Ce mercredi 23 juin, un tribunal de Côte d’Ivoire a condamné par contumace l’ancien Premier ministre et chef rebelle Guillaume Soro à la prison à vie pour avoir fomenté un coup d’État contre son ancie...

L'ex-président de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, arrêté

Ce mardi 22 juin, l’ex-président mauritanien Mohammed Ould Abdel Aziz a été écroué. Cette mesure intervient quelques jours après le refus de l’ancien dirigeant de continuer à se présenter à la police,...

Le Nil, un facteur de stabilité macroéconomique

Partagé par onze pays, le Nil joue un rôle essentiel pour les pays qu’il traverse, surtout l’Egypte...

Grand barrage : tension maximale entre l’Égypte et l’Éthiopie

Alors que les Éthiopiens sont cette semaine appelés aux urnes pour les élections législatives, Le C...

Algérie : le parti au pouvoir remporte les élections

Ce mardi 15 juin, l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a annoncé que le Front de libération nationale (FLN), le parti au pouvoir en Algérie, a remporté les législatives anticipées or...