Aller au contenu principal

La France se doterait d'un laser pour détruire les satellites ennemis

Alors que les menaces s'accumulent dans l'espace, les chercheurs français travaillent sur un laser très puissant pour y faire face.

Par Khansaa Bahra, Publié le 17/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

L'espace risque de devenir un futur champ de bataille. La France cherche à créer de nouvelles armes pour s'y préparer. L'Office national d’études et de recherches aérospatiales (Onera), un organisme rattaché au ministère français des Armées, développe une arme qui serait d'une efficacité redoutable : un canon laser capable d'anéantir un satellite sans provoquer de débris incontrôlables.

 

"Les armes lasers permettront depuis le sol de détruire ou d'aveugler un satellite à plus de 400 kilomètres d'altitude", explique au micro d'Europe 1, Franck Lefèvre, directeur du programme de défense à l'ONERA, le laboratoire de recherches aérospatiales. "On a déjà fait des tests avec un prototype de laser, et c'est relativement concluant", ajoute-t-il.

 

L’arme défensive de l'Onera est capable de neutraliser un satellite ennemi sans le détruire physiquement et peut atteindre des objectifs situés entre 400 et 700 km d'altitude.

 

"L'effet recherché n'est pas de détruire l'objet, mais de l'empêcher d'effectuer sa mission. En concentrant l'énergie sur la cible, on pourrait endommager les panneaux solaires d'un satellite ennemi, ou pénétrer par ses fenêtres optiques et l'éblouir", a expliqué Franck Lefèvre, directeur de l'activité défense de l'Onera, à Challenges.

 

Rappelons que la 53e édition du Salon aéronautique et de l'espace du Bourget, rendez-vous international incontournable des professionnels de l’aéronautique et du spatial, a ouvert ses portes ce lundi 17 juin.

 

Le Maroc, représenté par le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, y “conduit une forte délégation d’officiels et de professionnels du secteur aéronautique”, souligne un communiqué du ministère.

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Enseignement préscolaire : les recommandations des députés

La Commission chargée de l’évaluation des politiques publiques à la Chambre des représentants a liv...

Sous quelles conditions peut-on voyager en Espagne ?

Depuis le dernier déconfinement en Europe, plusieurs pays retrouvent une vie normale, mais également le monde du tourisme. Après l’annonce de la réouverture du ciel du Maroc, c’est à l’Espagne de rouv...

Marhaba 2021 : les MRE pris en tenaille

La flambée des prix des billets d'avion et de ferry pour rentrer au Maroc fait réagir les Marocains du monde. Sur les réseaux sociaux, des associations de Marocains résidant à l'étranger (MRE) dénonce...