Aller au contenu principal

GMT+1 : le gouvernement annonce un bilan "positif"

Par Nora Jaafar, Publié le 14/06/2019 à 17:12, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L'étude gouvernementale concernant le GMT+1 révèle un bilan "positif" du maintien définitif de ce fuseau horaire.

 

Le rapport portant sur l'impact du passage définitif à l'heure GMT+1 sur la santé, la sécurité, l'enseignement, les horaires de travail et la productivité ; l'énergie et l'environnement ; et l'économie couvre la période allant d'octobre 2018 à mars 2019. Il souligne également les effets du changement répétitif de l'heure.

 

L'étude a été réalisée après la consultation de 20 parties concernées et des de 40 responsables tierces.

 

Le site d'informations Médias 24 détient la synthèse du rapport et présente un bilan positif en matière d'économie d'énergie et de performance économique. L'étude indique que grâce au GMT+1, le Maroc arrive à économiser jusqu'à 37,6 GW/heure (GWh) d'énergie électrique en hiver, soit 0,3% de la consommation nationale annuelle. Il a réussi en outre à épargner environ 33,9 millions de DH au cours de cette période en carburants et à enregistrer une réduction de 11.444 tonnes d'émissions de CO2.

 

Au niveau de la santé et se basant sur les témoignages de plusieurs médecins, l'étude révèle que le changement d'heure perturbe l'horloge biologique pendant les premiers jours notamment chez les enfants et les personnes âgées. L'adoption d'un horaire fixe durant toute l'année permettrait ainsi d'éviter ces perturbations.

 

Les auteurs du rapport se veulent rassurants quant à la sécurité des marocains. En effet, ces derniers expliquent que grâce aux mesures accompagnant le maintien de l'heure GMT+1, dont les services de permanence de la Sûreté nationale, l'éclairage public automatique, l'adaptation des horaires de transport public et le renforcement des navettes durant les heures de pointe, ils ont pu renforcer de manière optimale la sécurité des citoyens.


Par ailleurs, l'évaluation de l'impact du changement de l'heure sur l'enseignement a porté sur trois composantes: les notes obtenues par les élèves, l'absence et le retard. Aucune différence n'a été signalée par rapport aux années précédentes. "Une légère hausse du taux d'absence a été enregistrée durant les premières semaines suivant la décision de maintien de l'heure GMT+1, justifiée par la participation aux manifestations contre cette décision". Par ailleurs, une marge de retard a été accordée aux élèves dans différentes écoles, ajoute l'étude.

 

Notons qu'une première étude du ministère chargé de la réforme de l'administration, entre les années 2012 et 2017, s'était penchée sur les impacts liés au changement répétitif de l'heure. Ses résultats ont permis de valider la décision du maintien de l'heure GMT+1 au Maroc.

Comment se rendre aux États-Unis depuis le Maroc ?

À partir du 9 juin, les flux de voyageurs entre le Maroc et les pays étrangers seront rouverts selon les modalités de chaque pays. Les États-Unis, qui font partie chaque été des destinations touristiq...

Elections 2021 : le scrutin des représentants du personnel ouvre le bal des résultats

Les premiers chiffres des élections syndicales annoncent une véritable avance des syndicats de l’Un...

Le Maroc n’est pas à l’abri d’une 3e vague de la Covid-19

La campagne de vaccination contre la Covid-19 reprend de la vitesse après avoir ralenti ces dernièr...

RAM : lancement de vols additionnels en provenance de 10 villes européennes

Dans un message publié ce lundi 21 juin sur son compte Twitter, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé le lancement imminent de vols additionnels en provenance de 10 villes eu...

Marhaba 2021 : le récap des offres exceptionnelles

Le lundi 21 juin est le premier jour de l'été, l’occasion pour un nombre important de Marocains de ...

Baccalauréat 2021: réussite de 221.031 bacheliers

Le ministère de l’Éducation nationale (MEN) a annoncé, ce dimanche 20 juin, que le taux de réussite à l’examen national normalisé du baccalauréat a atteint 68,43% cette année. Ainsi, 221.031 bachelier...