Aller au contenu principal

Le procès des meurtres d'Imil reprend à Salé

Par Nora Jaafar, Publié le 13/06/2019 à 18:03, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le procès des meurtres d'Imlil a repris à la Cour d'appel de Sale, aujourd'hui, 13 juin. Les 24 accusés risquent d'être jugés pour leur implication dans l'assassinat de deux touristes scandinaves près du mont Toubkal en décembre 2018.

 

Au cours de l'audience, les 24 suspects impliqués dans le meurtre ont comparu devant le juge pour donner leur témoignage sur le meurtre.

 

Les quatre principaux suspects, directement impliqués dans la décapitation des deux touristes, ont comparu devant le tribunal le 30 mai dernier.  Au cours de l'audience, les accusés ont reconnu toutes les charges retenues contre eux

 

En décembre 2018, les services de sécurité marocains ont arrêté 24 suspects soupçonnés d'être impliqués dans ce crime. Parmi les suspects figure un prévenu suisse-espagnol qui a plaidé innocent.

 

Chef du Bureau central d'enquête judiciaire Abdelhak Khiame, a déclaré que le suspect suisse-espagnol n'était pas directement impliqué dans le meurtre, mais il connaissait les autres suspects.

 

Tous les prévenus ont comparu pour la première fois devant le tribunal le 2 mai dernier.  Le procès a été reporté au 16 mai pour donner à la défense le temps de se préparer. Les suspects ont cependant dû se présenter de nouveau devant le juge le 30 mai après que le procès a été reporté en réponse à une demande des avocats des victimes, qui ont demandé au tribunal d'engager l'État marocain comme partie clé dans l'affaire.

 

Les suspects font face à de multiples accusations, notamment d'utilisation d'armes, de tentative de fabrication d'explosifs et de complot visant à compromettre la sécurité nationale.

 

Les inculpés seront également accusés d'avoir formé un réseau criminel, d'avoir commis des actes de terrorisme et d'avoir causé des dommages intentionnels.

 

Louisa Vesterager Jespersen et Maren Uland ont été décapités le 17 décembre 2018 alors qu'elles campaient près d'Imlil, une des destinations touristiques les plus prisées du Maroc. La police a arrêté les suspects moins de 48 heures après leur meurtre.

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...