Aller au contenu principal

Sommet virtuel sur le climat : une quarantaine de dirigeants mondiaux se réunissent

Par Khansaa Bahra, Publié le 22/04/2021 à 12:33, mis à jour le 22/04/2021 à 15:51          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Le président américain Joe Biden © AFP

Ces jeudi et vendredi, un grand sommet virtuel sera tenu à l’initiative des États-Unis. En effet, le président américain Joe Biden a invité une quarantaine de dirigeants mondiaux, dont le Chinois Xi Jinping et le Russe Vladimir Poutine, à un sommet international sur le climat. La présence du pape François est également prévue. Notons que la participation du président chinois Xi Jinping à ce sommet est jugée cruciale pour la réussite des efforts internationaux afin de réduire les émissions à effet de serre. Ce sera la première réunion commune des deux dirigeants des deux premiers pays émetteurs de gaz depuis que Biden est entré en fonction à la Maison-Blanche en janvier dernier.

Ainsi, les grandes puissances invitées, qui représentent ensemble 80% des émissions globales des gaz responsables du réchauffement climatique, vont discuter climat. C’est l’occasion aussi de préparer la Conférence de 2021 sur les changements climatiques (Cop26) qui aura lieu à Glasgow, en fin d’année. Cette réunion permettra également aux participants de présenter leurs bilans, cinq ans après l’Accord de Paris. Dans le cadre de cet accord, entré en vigueur en novembre 2016, près de 200 États avaient affirmé vouloir réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

En marge de la rencontre de ce jeudi 22 avril, le président français Emmanuel Macron a demandé «d’accélérer sur la mise en œuvre des engagements de l’horizon 2030» sur le climat, tout en saluant «l’annonce de la contribution américaine». De son côté, le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé avoir «décidé que la neutralité climat au Brésil serait atteinte en 2050», soit dix années plus tôt que l’objectif précédemment annoncé. Il s’est également engagé à «éliminer la déforestation illégale au Brésil d’ici 2030». Le Premier ministre canadien Justin Trudeau, quant à lui, a annoncé que son pays réduira de 40 à 45% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport au niveau de 2005, au lieu de 30% précédemment. Enfin, Biden a mis en garde contre «le coût de l’inaction» face au réchauffement climatique, tout en vantant les bénéfices économiques «extraordinaires» liés à la lutte contre ce changement.

Liban : le nouveau Premier ministre vise à former au plus vite un gouvernement

Le Premier ministre libanais désigné, Najib Mikati, a déclaré ce mercredi 28 juillet qu’il espère former rapidement un gouvernement après avoir obtenu l’approbation du président Michel Aoun pour la pl...

La guerre dans l'espace a-t-elle déjà commencé ?

En 2020, quelques semaines après l’annonce par l’ancien président américain Donald Trump de la création d’une Space Force, deux satellites russes auraient pris en chasse un satellite-espion américain....

FMI : l’accès inégal aux vaccins creuse les inégalités économiques

Ce mardi 27 juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses prévisions économiques mondiales actualisées. Dans ce rapport, l’institution internationale, qui maintient sa prévision de croi...

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...

Les projets transhumanistes financés par des milliardaires

Plusieurs idées révolutionneront le monde de demain : aller sur Mars, ne plus vieillir, survivre aux maladies, guérir d’un handicap ou conserver son esprit à tout jamais... Ces idées sont souvent port...