Aller au contenu principal

Un Plan gouvernemental pour mettre en œuvre le caractère officiel de l'amazighe

Par Khansaa Bahra, Publié le 21/04/2021, mis à jour le 21/04/2021          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani présentant le Plan gouvernemental © la MAP

Ce mardi 20 avril à Rabat, la Commission interministérielle permanente du Maroc, chargée du suivi et de l’évaluation de «la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe», a approuvé un Plan gouvernemental intégré relatif à ce projet, rapporte la MAP. Cette annonce a été faite à l’issue de sa première réunion présidée par le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani.

Selon un communiqué, El Otmani a souligné le «caractère particulier de cette réunion qui constitue une étape essentielle dans l’adoption du premier plan gouvernemental intégré pour la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe». Et d’ajouter que ce «plan constitue une feuille de route claire et harmonieuse pour tous les départements gouvernementaux dans les années à venir». Cette session était l’aboutissement de plusieurs années de débat national «constructif» sur la diversité culturelle et linguistique de la société marocaine, a souligné le Chef du gouvernement, qui a également salué l’engagement personnel du roi Mohammed VI à préserver le patrimoine culturel riche et diversifié du Royaume.

Citant la constitution marocaine de 2011, qualifiée de progressiste, El Otmani a évoqué la détermination de son gouvernement à mettre en œuvre de manière effective les dispositions de ce document, tout en rappelant que ce dernier stipule que «l’amazighe est une langue officielle aux côtés de la langue arabe». Cette langue et le patrimoine culturel amazigh constituent une composante riche et indispensable de l’identité marocaine, a-t-il soutenu.

Arrivée au Caire de l’aide humanitaire d’urgence envoyée par le Maroc aux Palestiniens

Ce mardi matin, deux avions des Forces armées royales (FAR) ont atterri à l’aéroport de la Base aérienne Est du Caire, en Égypte. Ces appareils transportaient 20 tonnes d’aides humanitaires d’urgence ...

De nombreuses attentes autour de l’allégement des restrictions

Après la fin du mois sacré de ramadan et l’amélioration de la situation épidémiologique du Royaume,...

Les médecins annoncent une grève, des boycotts et un sit-in

Las des tergiversations du gouvernement face à leurs revendications, les médecins menacent d'observer une grève. Malgré leurs conditions de travail intenables, «les médecins, les pharmaciens et l...

Sebta : 1.500 migrants renvoyés au Maroc

Ce lundi 17 mai, quelque 6.000 personnes sont entrées à Sebta, un record. Face à cette situation exceptionnelle, l’Espagne a déployé «200 agents (supplémentaires)», dont 150 policiers nationaux et 50 ...

86 migrants ont forcé la barrière de Melilia

Après Sebta, c’est Melilia qui connaît un nouvel afflux massif de migrants. En effet, la préfecture du préside a signalé dans un communiqué, publié ce mardi 18 mai, que plus de 300 personnes orig...

Vaccin chinois : un 2e Dreamliner vient de décoller pour Pékin

Un second Dreamliner de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a décollé à 8h45 de l'aéroport Mohammed V de Casablanca pour Pékin. Le vol AT3886 arrivera en Chine dans environ 12 heures. Il ramè...