Aller au contenu principal

Ramadan : analyse des habitudes de consommation des Marocains

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a rendu publique ce vendredi une note consacrée aux répercussions du mois de Ramadan sur l’évolution des prix alimentaires au Maroc. Il en ressort que les produits les plus touchés par la hausse durant ce mois sacré sont les poissons frais, les œufs et les agrumes. À souligner que la hausse est plus importante la seconde quinzaine de ramadan (+0,8%) que lors de la première (0,4%).

Par Mohamed Laabi, Publié le 16/04/2021, mis à jour le 16/04/2021          Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Les prix des aliments augmente durant le mois de ramadan © MAP

Le mois de ramadan est connu pour être un mois de grande consommation. Le Haut-Commissariat au plan (HCP) indique que les Marocains consacrent plus de temps durant cette période aux courses ménagères et activités domestiques qu’en temps normal. Le temps consacré à ces deux activités est allongé de 47 minutes, tandis que le temps de travail est réduit en moyenne de 1h12mn pour les hommes et 19mn pour les femmes.

 

Une hausse de 0,6% sur l’ensemble du mois

La hausse des prix à la consommation des produits alimentaires est estimée à 0,6% pour l’ensemble du mois sacré. La deuxième quinzaine du ramadan affiche une hausse plus remarquée des prix (+0,8%) à la consommation alimentaire que la première (0,4%). Les produits les plus touchés sont les poissons frais, les œufs et les agrumes. Les prix des poissons et des fruits de mer subissent une hausse d’environ 5,6% et 5,8%, respectivement, au cours de la première et de la seconde quinzaine du ramadan.

Lire aussi : L’agriculture peut sauver l’économie marocaine en 2021

De leur côté, les prix des œufs et des agrumes augmentent respectivement de +2,5% et +2,3% durant ce mois. Pareil pour les prix des fruits frais qui augmentent de 1,9%. Le HCP rappelle les données d’une ancienne enquête réalisée en 2014 sur les dépenses par ménage. Il a été constaté que la dépense de consommation par ménage augmente de 16,3%, en moyenne, durant le mois sacré de ramadan (82% de cette hausse est attribuable aux dépenses alimentaires). Les produits qui contribuent le plus à cette dépense supplémentaire sont les fruits (163%), les viandes (35%), les céréales (35%), le lait et les produits laitiers (47%).

 

Contrôle des prix et qualité : 600 infractions constatées durant le mois de chaâbane

Les infractions ont démarré bien avant le mois de ramadan. En effet, 600 infractions ont été enregistrées durant le mois de chaâbane sur l’ensemble du territoire national. Ces infractions qui ont concerné 20.544 points de vente portent pour la plupart sur le défaut d'affichage des prix, le défaut de facturation, le non-respect des normes de la qualité, de salubrité et de sécurité sanitaire, précise le département dans un communiqué.

Par ailleurs, les commissions mixtes ont procédé à la saisie et à la destruction de 121 tonnes de produits impropres à la consommation ou non conformes aux normes en vigueur. Ces commissions poursuivent leur travail de contrôle durant ce mois de ramadan. Des réunions sont tenues régulièrement dans ce sens.

Lire aussi : ramadan : le contrôle des produits alimentaires renforcé

Par ailleurs, la Gendarmerie royale a saisi dans deux entrepôts situés près de la ville de Mohammedia, 20 tonnes de produits dont la date de péremption a été falsifiée. Les propriétaires des deux entrepôts comptaient écouler leur marchandise durant ce mois de ramadan.

Arrivée au Caire de l’aide humanitaire d’urgence envoyée par le Maroc aux Palestiniens

Ce mardi matin, deux avions des Forces armées royales (FAR) ont atterri à l’aéroport de la Base aérienne Est du Caire, en Égypte. Ces appareils transportaient 20 tonnes d’aides humanitaires d’urgence ...

De nombreuses attentes autour de l’allégement des restrictions

Après la fin du mois sacré de ramadan et l’amélioration de la situation épidémiologique du Royaume,...

Les médecins annoncent une grève, des boycotts et un sit-in

Las des tergiversations du gouvernement face à leurs revendications, les médecins menacent d'observer une grève. Malgré leurs conditions de travail intenables, «les médecins, les pharmaciens et l...

Sebta : 1.500 migrants renvoyés au Maroc

Ce lundi 17 mai, quelque 6.000 personnes sont entrées à Sebta, un record. Face à cette situation exceptionnelle, l’Espagne a déployé «200 agents (supplémentaires)», dont 150 policiers nationaux et 50 ...

86 migrants ont forcé la barrière de Melilia

Après Sebta, c’est Melilia qui connaît un nouvel afflux massif de migrants. En effet, la préfecture du préside a signalé dans un communiqué, publié ce mardi 18 mai, que plus de 300 personnes orig...

Vaccin chinois : un 2e Dreamliner vient de décoller pour Pékin

Un second Dreamliner de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a décollé à 8h45 de l'aéroport Mohammed V de Casablanca pour Pékin. Le vol AT3886 arrivera en Chine dans environ 12 heures. Il ramè...