Aller au contenu principal

Une pétition appelle à la libération de Raïssouni et Radi

Par Khansaa Bahra, Publié le 15/04/2021 à 12:02, mis à jour le 15/04/2021 à 14:54          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Un portrait du journaliste marocain détenu Omar Radi, lors d'une manifestation de soutien en septembre 2020 à Casablanca © AFP

120 journalistes ont signé une pétition exhortant le gouvernement de Saad Dine El Otmani à libérer Soulaiman Raïssouni et Omar Radi, en détention préventive depuis respectivement huit et dix mois dans l’attente de leur jugement. Dans un communiqué publié ce mercredi 14 avril, les signataires de cet appel ont indiqué qu’ils suivent «avec une grande inquiétude les derniers développements relatifs aux dossiers» des deux journalistes incarcérés.

Exigeant que Raîssouni et Radi obtiennent «immédiatement la liberté provisoire», ces journalistes ont demandé «un procès équitable». Et d’ajouter que «Soulaiman Raïssouni et Omar Radi présentent, depuis le début de l’instruction judiciaire, toutes les garanties nécessaires». Pour les signataires, «les récentes évolutions de ces deux dossiers sont préjudiciables en premier lieu à l’état de santé des deux journalistes et de leurs familles et, en deuxième lieu, à l’image du pays». Notons que ce lundi 12 avril, les avocats des journalistes marocains Omar Radi et Soulaimane Raissouni ont annoncé que ces derniers ont entamé une grève de la faim pour réclamer leur libération provisoire. Ainsi, les signataires ont appelé les deux détenus «à suspendre leur grève de la faim» pour préserver leur vie et protéger leur santé.

Par ailleurs, appelant les autres journalistes à se mobiliser pour «défendre le droit des citoyens à un paysage médiatique professionnel et indépendant», les signataires dénoncent «l’impunité dont bénéficie la presse de diffamation au Maroc». «Soulaiman Raïssouni et Omar Radi ont été visés par cette ‘presse’ avant même leur arrestation. Des campagnes diffamatoires violentes ont été menées dans un silence assourdissant du régulateur de la profession», précisent ces signataires.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...