Aller au contenu principal

Le Parlement marocain adopte un projet de loi sur le Tamazight

Par Nora Jaafar, Publié le 11/06/2019 à 15:33, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La Chambre des représentants a adopté à l'unanimité le projet de loi 26.16, qui définit le processus d'adoption du tamazight (berbère) comme langue officielle au système éducatif et dans la vie publique marocaine.

 

Le projet de loi, adopté ce lundi, a également été approuvé par la Commission de l'éducation, de la culture et de la communication de la Chambre des représentants lundi dernier, le 3 juin, après plusieurs années de consultations et de débats.

 

Ce nouveau projet confirme que le tamazight doit être écrit dans l'alphabet tifinagh, caractères propres à cette langue. Elle souligne également l'importance de l'intégration du Tamazight dans le système éducatif et la vie civique.

 

L'article premier du projet de loi décrit la langue Tamazight comme l'un des dialectes parlés dans tout le pays, ainsi que les œuvres linguistiques et lexicales créées par les institutions. Il confirme également que le Tamazight doit être écrit et lu en "Tifinagh."

 

Le deuxième article du projet de loi stipule que cette langue doit être enseignée dans tout le Maroc et à tous les niveaux de l'enseignement. Le Tamazight a été intégré dans les écoles primaires publiques dans la Constitution de juillet 2011 et doit être considéré comme une langue officielle avec l'arabe.

 

En novembre 2018, le Ministère de l'Éducation a indiqué que près de 600 000 élèves du primaire avaient étudié le Tamazight pendant l'année scolaire 2018-2019.

 

En juin de l'année dernière, le chef du gouvernement, Saadddine El Othmani, a annoncé la détermination du gouvernement à préserver l'utilisation du Tamazight dans les écoles marocaines, soulignant que son enseignement est obligatoire dans les écoles primaires.

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...

Pegasus : les dessous d’une affaire de grande envergure

Conçu en 2013 et vendu officiellement à des organisations étatiques pour la surveillance des person...

Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ...

Vaccin de Sinopharm : le Maroc réceptionne deux millions de doses

Ce vendredi 23 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit de deux millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le...

Comment s'organise l'Aïd Al-Adha au Maroc ?

La célébration de l’Aïd Al-Adha, Aïd El-Kébir, qui est la plus grande fête de l’année pour les musu...

Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Le bilan épidémiologique bimensuel du ministre de la Santé souligne que le nombre d’infections à la Covid-19 a connu une importante hausse durant les deux dernières semaines. Selon Abdelkrim Meziane B...