Aller au contenu principal

Le demi-frère assassiné de Kim Jong Un était "en contact" avec la CIA

Par H.L.B, Publié le 11/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Kim Jong Nam, le demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, tué en Malaisie en 2017, était un informateur de l'Agence centrale du renseignement (CIA), selon un article paru dans le Wall Street Journal.

 

Le journal a cité une "personne non identifiée proche du dossier" et a déclaré que de nombreux détails de la relation de Kim Jong Nam avec l'agence d'espionnage américaine n'étaient pas clairs.

 

Il a rapporté que la source avait déclaré qu'il y avait un " lien " entre la CIA et Kim Jong Nam, indique Reuters.

 

L'agence de presse n'a pas été en mesure de confirmer cette nouvelle information.

 

Le rôle de Kim Jong Nam en tant qu'informateur de la CIA est également mentionné dans un nouveau livre sur Kim Jong Un, The Great Successor, du journaliste du Washington Post Anna Fifield, dont la publication est prévue ce mardi.

 

Selon Fifield, Kim Jong Nam rencontrait habituellement ses supérieurs à Singapour et en Malaisie, en invoquant une source bien informée en la matière.

 

Le livre raconte que des images filmées par des caméras de sécurité lors du dernier voyage de Kim en Malaisie l'ont montré dans un ascenseur d'hôtel avec un homme à l'allure asiatique qui aurait été un agent du renseignement américain. Le sac à dos de Kim contenait 120 000 $ en espèces, qui auraient pu payer des services de renseignement, ou des revenus provenant de ses activités au casino.

 

Mort empoisonné 

Les anciens responsables ont déclaré au Wall Street Journal que Kim Jong Nam avait certainement été en contact avec les services de sécurité d'autres pays, notamment la Chine.

 

Des responsables sud-coréens et américains ont déclaré que la Corée du Nord avait ordonné l'assassinat de Kim Jong Nam, qui avait critiqué le régime dynastique de sa famille et qui vivait principalement à Macao. Le Nord a nié cette allégation.

 

Deux femmes - d'Indonésie et du Vietnam - ont été accusées d'avoir empoisonné Kim Jong Nam en lui enduisant le visage de VX liquide, une arme chimique interdite, dans le terminal économique de l'aéroport international de Kuala Lumpur en février 2017.

 

Toutes deux ont été libérées cette année après que les accusations de meurtre ont été abandonnées.

 

Selon le Journal, Kim Jong Nam était en Malaisie pour rencontrer son contact de la CIA, même si ce n'était peut-être pas le seul but de son voyage.

 

Le président américain Donald Trump et Kim Jong Un se sont rencontrés à deux reprises, à Hanoi en février et à Singapour en juin dernier, mais n'ont pas réussi à trouver un accord sur la dénucléarisation de la Corée du Nord.

Covid-19 : détérioration de la situation des femmes du monde arabe

Selon un rapport américain, un an après le début de la pandémie mondiale de la Covid-19, la situation des femmes dans la région arabe et au Moyen-Orient a régressé, en particulier sur le plan économiq...

La crise sanitaire engendrerait le mariage de 10 millions d’enfants

Ce lundi 8 mars, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) a partagé un communiqué portant sur l’impact de la pandémie du nouveau coronavirus sur le mariage des mineurs. Selon l’agence des Na...

Les Suisses ont voté en faveur de l'interdiction du voile intégral

Ce dimanche 7 mars, les Suisses ont voté en faveur de l’interdiction de se dissimuler le visage. Voté à une courte majorité, ce référendum était à l’initiative de l’extrême droite et visait les rares ...

Pacifique : évacuations après une alerte au tsunami

À travers le Pacifique, une série de puissantes secousses sismiques a entraîné une alerte au tsunami. En effet, un tremblement de terre de magnitude 8,2, le plus important observé depuis août 2018, a ...

Le pape François entame une visite historique en Irak

Ce vendredi 5 mars, le pape François débute une visite historique en Irak, sous très haute protection. Cette visite intervient dans un contexte sécuritaire et sanitaire compliqué, notamment après l’at...

ONU : près 20% de nourriture est gaspillée chaque année

Ce jeudi 4 mars, les Nations Unies (ONU) ont révélé que la nourriture gaspillée chaque année dans le monde représente près d’un milliard de tonnes, soit environ 20% des aliments disponibles pour les h...