Aller au contenu principal

BAD : 4,5% de croissance pour le Maroc en 2021

Par Khansaa Bahra, Publié le 15/03/2021, mis à jour le 15/03/2021          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Banque africaine de développement

Dans son rapport annuel Perspectives économiques en Afrique, la Banque africaine de développement (BAD) prévoit que «la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel au Maroc devrait rebondir à 4,5% en 2021 à mesure que l’économie se remettra d’une importante récession et que l’agriculture retrouvera une bonne croissance». Selon le document de cette institution panafricaine, la croissance du Maroc serait le résultat de la reprise économique.

Les exportations marocaines de pièces automobiles, de phosphates et d’autres dérivés ont également rebondi et stimuleront la croissance économique du Maroc dans les mois à venir, indique le rapport. La BAD ajoute que «cela compensera probablement la morosité des secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration qui devrait perdurer». Selon le rapport, ces secteurs ne se redresseront pas aussi rapidement. Citant une demande stagnante d’hôtels et de restaurants, la BAD a déclaré qu’elle s’attend à ce que le secteur du tourisme marocain continue de faire face à une crise induite par la Covid-19. Les prévisions confirment ainsi que le tourisme a été l’un des secteurs les plus durement touchés au Maroc en raison de la fermeture des frontières et d’autres mesures de confinement. En effet, les statistiques de février soulignent que les recettes touristiques du Maroc ont diminué de 53,8% en 2020 après une augmentation de 7,8% en 2019. Ceci représente une perte de 4,77 milliards de dollars.

Par ailleurs, le déficit de la balance courante et le déficit budgétaire devraient se resserrer et les pressions inflationnistes devraient rester modérées, souligne la BAD. Cette dernière ajoute, en outre, que «repenser le modèle de développement pour favoriser une croissance inclusive est la mission assignée à la commission spéciale» nommée par le roi Mohammed VI. Ce dernier a confié à cette commission la mise en œuvre d’un nouveau modèle capable de répondre aux préoccupations socio-économiques persistantes du pays, souligne le rapport.

La BAD a également mis l’accent sur les mesures proactives et les partenariats du Maroc qui ont permis au pays d’obtenir des prêts importants, dont 3 milliards de dollars du Fonds monétaire international et 460 millions de dollars de la BAD pour réduire les répercussions de la pandémie. Le document souligne également la décision du Maroc d’émettre une obligation d’un milliard d’euros, ajoutant que la contribution financière fait partie des initiatives qui ont permis de renforcer les réserves de change.

Service client : Infobip organise un webinaire

En partenariat avec Élu Service Client de l’Année Maroc, Infobip, leader mondial en matière de technologies de communication omni-canal, organise un webinaire. Cet évènement, qui sera tenu ce mercredi...

Perspectives de reprise des liaisons aériennes et maritimes

Alors que l’Espagne a annoncé ce week-end la reprise de la délivrance de visas Schengen au Maroc so...

Finances publiques : déficit du Trésor à fin avril

Dans son bulletin mensuel des statistiques des finances publiques (BMSFP) du mois d’avril, la Trésorerie générale du Royaume (TGR) présente la situation des charges et ressources du Trésor. Cette dern...

Tourisme : l'ONMT table sur une forte reprise cet été

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) vient de diffuser son premier bulletin bimensuel flash relance. Ce document d’analyse a pour principal objectif de mobiliser les professionnels du tourism...

Douane : baisse des trafics illicites en raison de la pandémie

Publié ce mardi 11 mai, le rapport d’activité de l’année 2020 de l’Administration des douanes et des impôts indirects (ADII) révèle que les trafics illicites, de drogues notamment, ont baissé durant l...

Bank Of Africa clôture la 3e édition de SMART Bank

Dans un communiqué publié ce lundi 10 mai, Bank Of Africa a annoncé avoir clôturé la troisième édition du programme national d’Open Innovation territoriale SMART Bank. Ce dispositif terrain réunit l’e...