Variole du singe

Temps de lecture : 4 minutes


Variole du singe : faut-il craindre une nouvelle épidémie ?

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Les cas de variole du singe sont en constante augmentation. Plus de 1.500 cas ont été détectés dans 25 pays, dont la majorité en Europe. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) considère que ce continent est «l’épicentre» de la flambée épidémique du Monkeypox. Précisions sur les dernières évolutions de cette maladie.

Temps de lecture : 4 minutes

En mai 2022, le Royaume-Uni a enregistré son premier cas de variole du singe. Une nouvelle qui a inquiété le monde entier, qui est une nouvelle fois confronté à une maladie transmissible entre les êtres humains. Au Maroc, le premier cas a été enregistré le 2 juin, après l’allègement des restrictions liées à l’entrée au territoire national. De plus, la résurgence de ce virus est intervenue en même temps que le démarrage de l’opération Marhaba.

Ce mardi, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a indiqué qu’un nouveau cas suspect a été détecté dans le pays. Rappelons que depuis le lancement de l’alerte mondiale relative au Monkeypox, sept cas suspects au Maroc se sont révélés négatifs. Notons que cette maladie n’a pas de remède spécifique. Et les personnes qui en souffrent guérissent au bout de trois à quatre semaines.

Lire aussi : La variole du singe ou « Monkeypox » : faut-il s’inquiéter d’une nouvelle pandémie ?

OMS : bientôt une alerte internationale ?

Plus le Monkeypox se propage, plus la population mondiale s’inquiète. En effet, l’Organisation mondiale de santé (OMS) a déclaré que la réunion de son comité d’urgence aura lieu le 23 juin. Elle estime que la progression du virus dans plusieurs pays est à la fois «inhabituelle et préoccupante».

Aujourd’hui, l’Europe est le continent ayant enregistré le plus grand nombre d’infections. Hans Kluge, directeur de l’OMS Europe, a précisé, lors d’une conférence de presse : «L’Europe reste l’épicentre de cette vague en pleine expansion, 25 pays ayant signalé plus de 1.500 cas, soit 85% du total mondial».

Si l’OMS qualifie ce virus d’une urgence sanitaire internationale, cela voudrait dire qu’il présente une réelle menace pour tous les pays du monde.

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est dit préoccupé par la vitesse de propagation de la variole du singe. De fait, plus de 1.600 cas ont été signalés à ce jour dans 39 pays. Certes, ce chiffre reste relativement faible comparé à celui des contaminations à la Covid-19. Cependant, contrairement au coronavirus, il n’a toujours pas de vaccin contre le Monkeypox.

Des scientifiques en Allemagne ont avancé avoir retrouvé l’ADN du virus dans le sperme de deux patients. Mais aucune précision n’a encore été publiée pour affirmer ou infirmer cette information. Contacté pour plus de clarification à ce sujet, Tayeb Hamdi, chercheur en politiques et systèmes de santé, explique que : «la découverte du virus dans le sperme de patients infectés ne signifie pas nécessairement que la contagion s’est faite par voie sexuelle».

Lire aussi : Variole du singe : détection d’un nouveau cas suspect au Maroc

Le protocole adopté actuellement au Maroc

Après la découverte des cas suspects au Maroc, le ministère de la Santé a élaboré un plan d’action en quatre phases pour contrer la Variole du singe.

La première phase repose sur la formation des professionnels de santé pour diagnostiquer et traiter ce virus. La deuxième est liée au processus de diagnostic de la maladie au sein des laboratoires. Notons que le Maroc dispose de quatre laboratoires qui peuvent diagnostiquer le Monkeypox.

Concernant la troisième phase, elle concerne la prise en charge des cas suspects. Et la quatrième consiste à isoler les personnes infectées pendant au moins trois semaines.

Pour le moment, le monde entier retient son souffle en attendant la réunion du 23 juin de l’OMS. Entre temps, la prévention reste le seul moyen pour se protéger et protéger ses proches.

Maroc, OMS, variole du singe

Recommandé pour vous

Drame de Melilia : retour sur ce qui s’est passé

Temps de lecture : 6 minutes

Les opérations dissuasives menées par les forces de l’ordre marocaines et espagnoles ne découragent pas les candidats à la migration illégale. …

Eaux de baignade : 88,14% des plages marocaines déclarées conformes

Temps de lecture : 5 minutes

La saison estivale 2022 est marquée par la relance du secteur touristique. L’ouverture des frontières maritimes et aériennes, ainsi que le lanc…

Covid-19 : une nouvelle vague s’installe au Maroc

Temps de lecture : 4 minutes

Le Maroc enregistre une nouvelle détérioration de la situation épidémiologique. Bien que le nombre d’infections ne soit pas encore alarmant, ma…

Harcèlement sexuel : comprendre l’affaire Jacques Bouthier

Temps de lecture : 4 minutes

Emprisonné en France depuis mai dernier, l’ancien PDG du groupe Assu 2000, rebaptisé Vilavi, a fait l’objet de quatre plaintes déposées par de …

Étudiants marocains d’Ukraine, un dossier qui sera résolu en juillet

Temps de lecture : 6 minutes

Le dossier des étudiants marocains rentrés d’Ukraine sera définitivement réglé en juillet prochain. C’est ce qu’a indiqué, mardi 21 juin à Raba…

Maroc : l’abolition de la peine de mort n’est toujours pas envisagée

Temps de lecture : 5 minutes

Au Maroc, bien que les peines de mort soient encore prononcées, leurs exécutions sont toujours reportées. Depuis les exécutions effectuées en 1…

Code pénal : le CNDH présente un projet d’avis sur les peines alternatives

Temps de lecture : 5 minutes

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a examiné, samedi 18 juin, à Rabat, lors de la 8eme session de son assemblée générale ordinair…

Aïd Al-Adha : quid des prix du cheptel

Temps de lecture : 5 minutes

Prévu début juillet, Aïd Al-Adha est non seulement une fête religieuse, mais aussi une tradition culturelle particulière. Pour cette célébratio…

Bac 2022 : coup d’envoi des épreuves de la session ordinaire

Temps de lecture : 4 minutes

La période des épreuves du baccalauréat est de retour. Comme chaque année, cette période est très stressante pour des milliers d’élèves qui amb…

Egalité dans l’héritage : le débat revient au devant de la scène

Temps de lecture : 5 minutes

La question de l’égalité dans l’héritage, entre femme et homme, continue de susciter une large polémique au Maroc entre intellectuels, chercheu…

Protection sociale : beaucoup reste à faire

Temps de lecture : 5 minutes

Accompagné des ministres Abdelouafi Laftit, Khalid Aït Taleb, Mohamed Sadiki, Fatim-Zahra Ammor et Faouzi Lekjaa, le chef du gouvernement a reç…

Canicule : quelles sont les précautions à prendre ?

Temps de lecture : 3 minutes

Le Maroc connaît ces derniers jours un épisode de très forte chaleur. Les températures s’élèvent, voire même dépassent, les 40°C dans certaines…