Aller au contenu principal

Le Sars-Cov-2, virus responsable de la Covid-19 s’attaque à des organes vitaux. Si tous les spécialistes évoquent avant tout les poumons, il n’en demeure pas moins que d’autres organes peuvent également subir ses assauts notamment les reins. Dans cette tribune, le Pr Amal Bourquia, grand nom de la médecine et figure emblématique du don d’organes au Maroc, nous explique comment la Covid-19 peut gravement endommager les reins.

L'épargne salariale fonctionne bien en Europe, cependant, au Maroc, elle n'a pas connu l'essor qu'on lui avait prédit lors de son lancement il y a une dizaine d'années. Et pour cause, les produits bénéficient d'un cadre fiscal peu attractif. Le point sur ces solutions d'épargne dans cette tribune signée par l'expert Saïd Amaghdir.

Alors qu’une lueur d’espoir apparaît avec le lancement prochain d’une campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus, le confinement semble avoir eu des effets loin d’être anodin sur notre santé mentale. Jeune entrepreneur, Amine Khayatei Houssaini nous parle dans cette tribune des conséquences du confinement et de l’importance de la bienveillance au sein de notre société pour dépasser les dommages causés par la pandémie.

Alors qu’il est en examen à la deuxième Chambre, le budget pour l’exercice 2021 continue de susciter moult réactions et réflexions. Dans cette tribune, l’économiste Yasser Tamsamani décortique la philosophie de la Loi de finances 2021 dans ce contexte de crise avec toute l’incertitude qui l’entoure.

Censé être un eldorado, l’entrepreneuriat est souvent semé d’embuches surtout quand on opère dans l’écosystème startup au Maroc. D’espace où écrire une success-story, le monde des startups peut devenir un vrai cauchemar. Ceux qui réussissent sont les plus téméraires comme l’explique Amine Khayatei Houssaini.

Alors qu'une pénurie de plusieurs compléments alimentaires, notamment la vitamine C, la vitamine D et le zinc, a été constatée chez les pharmacies, tout le monde s'interroge sur l'origine de cette pénurie et sur les moyens de pallier cette indisponibilité. Abdel majid Belaïche nous explique les tenants et aboutissants de cette situation et nous propose des alternatives naturelles.

La solidarité par la fiscalité, voilà une notion qui est plus que nécessaire en ces temps de crise. Le PLF 2021 est un premier pas vers une future réhabilitation du partage de la richesse et un timide premier pas vers la transition sociale tant attendue, estime Abdelghani Youmni.

lebief.ma - banniere-covid