Opération de transit "Marhaba" © DR

Temps de lecture : 3 minutes


Retour des MRE : l’économie reprend des couleurs

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Après la crise sanitaire de la Covid-19, le Maroc a officiellement rouvert ses frontières à ses ressortissants établis à l’étranger. Pendant les deux premières années de la pandémie, entrer au Royaume était devenu un luxe pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE). Mais cette année, malgré une conjoncture économique très difficile, les recettes touristiques du pays affichent un important rebond, notamment grâce au retour des MRE. Le point.

Temps de lecture : 3 minutes

Le bon déroulement de l’opération Marhaba 2022 se fait déjà sentir. L’économie nationale retrouve enfin des couleurs. Après une absence de deux années, le retour de la diaspora marocaine a redynamisé plusieurs secteurs commerciaux et économiques.

Les recettes du tourisme ont grimpé à 20 milliards de DH (MMDH) pendant les cinq premiers mois de l’année avant même le lancement de l’opération Marhaba. Il s’agit d’une hausse de 173% par rapport à la même période en 2021.

Cet été, un nombre relativement élevé des MRE est entré au Maroc. Selon un communiqué de Tanger Med Port Authority, le nombre de passagers est en hausse de 10% par rapport à 2019. Par ailleurs, 136.263 véhicules ont regagné le Maroc par ce port depuis le le 5 juin.

Les pics des visiteurs ont été enregistrés pendant les week-ends du 2 au 4 juillet et du 30 au 1ᵉʳ août. Le nombre de passagers a dépassé les 60.000 lors de ces deux périodes.

Lire aussi : Vacances : l’été le plus cher de l’histoire

Les commerçants affichent le sourire

Au Maroc, les commerces, les hôtels, les centres de loisirs, les restaurants et les cafés connaissent, cet été, une grande affluence. Ainsi, le retour des MRE a permis une dynamique économique et commerciale importante.

Mais pas que ! Les MRE participent au développement économique national à travers les transferts de fonds, les investissements, ainsi que par le biais de leurs compétences.

L’Office des changes avait publié les dernières statistiques relatives aux transferts de fonds de la diaspora marocaine. À fin juin, ces transferts ont grimpé de plus de 15,18 milliards de DH (MMDH), en comparaison avec leur niveau en 2018.

Lors du premier semestre, l’office a indiqué que ces transferts ont atteint 47,04 MMDH, contre 44,33 MMDH l’année dernière. Ainsi, il s’agit d’une progression de 6,1%.

Lire aussi : Tourisme : les beaux jours sont-ils de retour ?

L’économie marocaine soulagée

L’État accorde une importance particulière à la diaspora marocaine. À travers la mise en place de plusieurs dispositifs, le Royaume offre à ses ressortissants un espace et un environnement d’investissement en facilitant certaines procédures.

La contribution économique des MRE est majeure. Dans plusieurs régions, des initiatives ont été prises pour encourager les investissements via les plateformes des porteurs de projets. En les incitant à investir, l’État a mis en place des services digitaux qui leur permettent de s’informer, de lancer et de suivre l’état d’avancement de leurs projets.

Les Agences urbaines de différentes régions, ainsi que les Centres régionaux d’investissement, ont ainsi été mobilisés et appelés à accompagner les MRE pendant cette période estivale.

Enfin, la Fondation Hassan II pour les MRE a ouvert un centre d’accueil dans le cadre de l’opération Marhaba 2022. Ce dernier restera ouvert jusqu’au 15 septembre pour assister les MRE. Qu’il soit par voie terrestre, maritime ou aérienne, le retour de la diaspora marocaine témoigne de leur attachement au pays, à ses traditions et surtout à leurs proches.


Recommandé pour vous

Politique commerciale : les recommandations du Policy Center for the New South

Temps de lecture : 4 minutes

C’est un policy paper qui met en exergue les voies d’amélioration de la politique commerc…

Baisse de l’IR : les négociations sont en cours

Temps de lecture : 4 minutes

Les réunions entre les centrales syndicales et le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekj…

11 ans d’exercice : le CESE dresse son bilan

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, mardi 27 septembre à Rabat,…

Réunion trimestrielle de BAM : ce qu’il faut retenir

Temps de lecture : 3 minutes

Le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a décidé d’élever le taux directeur (TR), le passant de 1,5…

Journée mondiale du tourisme : repenser le secteur pour un avenir meilleur

Temps de lecture : 5 minutes

L’ensemble du secteur du tourisme célèbre, ce mardi 27 septembre, la journée mondiale du secteu…

Hydrocarbures : ce que préconise le Conseil de la concurrence dans son nouvel avis

Temps de lecture : 6 minutes

Le Conseil de la concurrence a publié, lundi 26 septembre, son avis n°A/3/22 sur « la flambée d…

Conseil de BAM : faut-il s’attendre à une hausse du taux directeur ?

Temps de lecture : 5 minutes

Bank Al-Maghrib (BAM) tiendra, mardi 27 septembre, sa troisième réunion de politique monétaire …

Politique monétaire : Bank Al-Maghrib à un tournant

Temps de lecture : 3 minutes

Garantes de la stabilité des prix à moyen terme, les banques centrales sont engagées dans un co…

Impériales : les médias, une force et une influence

Temps de lecture : 4 minutes

“Les Impériales” est de retour cette année, avec une nouvelle vision, de nouvelles perspectives…

Les Impériales 2022 : le nation branding s’invite au débat

Temps de lecture : 4 minutes

Le lancement officiel de la cinquième édition « Les Impériales 2022 », rendez-vous annuel des p…

Programme de développement des zones de montagne : quel bilan ?

Temps de lecture : 4 minutes

Mis en œuvre depuis 2015, le Programme de développement des zones de montagne (PDRZM) a été clô…

Gazoduc Nigeria-Maroc : le projet prend forme

Temps de lecture : 4 minutes

Le projet de gazoduc reliant le Nigeria au Maroc, et qui doit aussi approvisionner l’Afrique de…