Quelque 43 «drones kamikazes» se sont abattus sur Kiev mais «n’arriveront pas à briser» les Ukrainiens, affirme le président Zelensky

Temps de lecture : 4 minutes


Quelque 43 «drones kamikazes» se sont abattus sur Kiev mais «n’arriveront pas à briser» les Ukrainiens, affirme le président Zelensky

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

La capitale ukrainienne, Kiev, a été ciblée, lundi matin vers 6 h 35 heure locale, par des «attaques de drones kamikazes», qui ont fait, selon le dernier décompte, au moins sept victimes, a signalé le chef de cabinet de la présidence ukrainienne, Andriy Yermak. Le premier ministre ukrainien, Denys Chmyhal, a déploré «des terroristes russes [qui] ont de nouveau attaqué les infrastructures énergétiques de l’Ukraine dans trois régions», citant «cinq frappes de drone» sur Kiev et «des attaques au missile» sur les régions de Dnipropetrovsk et Soumy. «Des centaines de localités sont sans électricité », a-t-il ajouté. De son côté, le président, Volodymyr Zelensky, a réagi : «L’ennemi peut attaquer nos villes, mais ils n’arriveront pas à nous briser», a-t-il déclaré sur les réseaux sociaux.

Des instructions ont rapidement été diffusées sur les réseaux sociaux ukrainiens sur la manière d’abattre les drones, aboutissant à la destruction d’une trentaine d’entre eux. «Au cours des 13 dernières heures, l’armée ukrainienne a abattu 37 drones iraniens Shahed-136 et 3 missiles de croisières [ndrl., sur 43 drones kamikazes lancés par la Russie depuis le sud]» russes, a assuré le ministère ukrainien de la Défense ce matin.

Quelque 43 «drones kamikazes» se sont abattus sur Kiev mais «n’arriveront pas à briser» les Ukrainiens, affirme le président Zelensky

Des soldats ukrainiens tirent sur un drone quelques secondes avant qu’il ne s’écrase sur un bâtiment de Kiev. © Vadym Sarakhan / AP

Dans un communiqué publié lundi, Moscou a assuré avoir atteint toutes ses cibles en Ukraine, après les frappes lancées dans la matinée. «Les forces armées russes ont continué à mener des frappes aériennes et maritimes à longue portée avec des armes de haute précision contre les installations de commandement militaire et de systèmes énergétiques d’Ukraine. Toutes les installations ciblées ont été touchées», écrit le ministère de la Défense russe sur Telegram.

Lire aussi : «La confrontation va se poursuivre», assure le Kremlin avant le sommet du G7, réuni d’urgence

D’après Andriy Yermak, conseiller du président ukrainien, les explosions entendues ce matin à Kiev viennent de drones kamikazes d’origine iranienne. «Les Russes pensent que cela les aidera, mais cela montre leur désespoir», a-t-il commenté. Dans la foulée, le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kuleba, a demandé, à l’Union européenne (UE) de prendre des «sanctions» contre l’Iran, pays où sont produits les drones Shahed-136.

Lire aussi : Moscou lance un satellite iranien, l’Occident inquiet

«L’Iran, avec ses drones et ses missiles, devient complice de la guerre, de la même manière que la Biélorussie», a, pour sa part, réagi le ministre lituanien des affaires étrangères, Gabrielius Landsbergis. «Il doit y avoir une attribution claire de la propriété des missiles par les alliés qui aident l’Ukraine et j’appellerai à ce que cela se produise.» Le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, a déclaré plus tôt lundi que les ministres européens discuteraient des rapports sur le soutien militaire de l’Iran à la Russie dans sa guerre en Ukraine, y compris les allégations selon lesquelles Moscou utilise des drones iraniens pour lancer des attaques de type kamikaze sur des cibles à Kiev et dans d’autres pays ukrainiens. «(Les rapports) sur l’Iran fournissant des drones à la Russie ont des ambitions politiques. Nous n’avons fourni d’armes à aucun camp de la guerre», a toutefois nié Nasser Kanaani, porte-parole des autorités iraniennes, selon l’agence Reuters.

Lire aussi : En cas d’attaque nucléaire, l’Europe promet d’«anéantir l’armée russe»

Au cours des derniers jours, l’Ukraine a bombardé plusieurs cibles militaires en territoire russe, dans la région frontalière de Belgorod. Une vingtaine de familles seraient concernées par les destructions, a écrit le gouverneur de cet oblast, Viatcheslav Gladkov, sur Telegram. De son côté, l’agence RIA Novosti a annoncé que l’armée ukrainienne avait bombardé Donetsk, Gorlovka (Horlivka en ukrainien) et Makiïvka, dans le Donbass.

Quelque 43 «drones kamikazes» se sont abattus sur Kiev mais «n’arriveront pas à briser» les Ukrainiens, affirme le président Zelensky

Un policier tient un débris de drone Shahed-136 iranien rebaptisé Geran-2 par la Russie qui porte une inscription manuscrite «Pour Belgorod, Pour Luch». © Sergei SUPINSKY / AFP

Les explosions de ce lundi matin surviennent une semaine exactement après des frappes russes, d’une ampleur inégalée depuis des mois, sur la capitale ukrainienne. Les bombardements avaient fait au moins 19 morts et 105 blessés et suscité un tollé international. Les tirs avaient été effectués en représailles à l’explosion qui a en partie détruit le pont russe de Crimée, de grande importance stratégique.


Recommandé pour vous

Un migrant rentre dans le préside de Melilia en parapente

Temps de lecture : 2 minutes Un migrant est parvenu à rentrer, jeudi 1ᵉʳ décembre, dans le préside de Melilia en parapente, selon les autorités espagnoles. «Vers 18h15 (17H15 GMT),…

Corruption en Libye et au Kazakhstan : Airbus paie 15,9 M€ d’amende pour éviter des poursuites

Temps de lecture : 2 minutes L’avionneur européen Airbus a accepté, mercredi 30 novembre, de payer une amende de 15,9 millions d’euros à la France. L’objectif est d&rsq…

FAO : le dialogue sur l’eau démarre à Rome

Temps de lecture : 2 minutes Le dialogue sur l’eau a démarré le 29 novembre à Rome. L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a donné son co…

Mondial 2022 : débordements à Bruxelles en marge de Maroc-Belgique

Temps de lecture : 1 minute Des débordements à Bruxelles ont suivi le match Maroc-Belgique en Coupe du monde 2022, qui s’est terminé par une victoire (2-0) en faveur des Lions de l…

La justice espagnole classe une plainte contre Brahim Ghali

Temps de lecture : 2 minutes La justice espagnole a décidé de classer sans suite une plainte pour tortures visant le chef des séparatistes du Polisario, Brahim Ghali, faute de preu…

ONU : la population mondiale dépasse 8 milliards d’habitants

Temps de lecture : 3 minutes La population mondiale a atteint huit milliards d’habitants aujourd’hui, mardi 15 novembre. Cela représente une «étape importante dans le développement…

Chine-USA : Joe Biden et Xi Jinping se rencontrent

Temps de lecture : 2 minutes La rencontre entre le président américain, Joe Biden, et le président chinois, Xi Jinping, s’est terminée, ce lundi, après trois heures d’e…

Attentat en Turquie : deux Marocaines blessées

Temps de lecture : 2 minutes L’attentat survenu à Istanbul en Turquie a entraîné la mort de six personnes et des blessures à 80 autres. Deux touristes marocaines ont été blessées l…

Record d’émissions de CO2 attendu pour 2022

Temps de lecture : 2 minutes Les émissions de CO2 produites par la consommation d’énergies fossiles (pétrole, gaz ou charbon) vont dépasser en 2022 leur niveau record, après …

La Fed augmente à nouveau ses taux directeurs de 0,75 point

Temps de lecture : 1 minute La Réserve fédérale (Fed), a relevé ses taux de 0,75 point, pour la quatrième fois consécutive, mercredi 2 novembre. Cette nouvelle hausse porte le taux…

Bousculade à Séoul : aucun Marocain parmi les victimes

Temps de lecture : 1 minute Aucun ressortissant marocain ne figure parmi les victimes de la bousculade meurtrière survenue à Séoul dans la nuit de samedi à dimanche, selon un commu…

Réchauffement climatique : les engagements des États sont « très loin » de répondre à l’objectif de 1,5°C

Temps de lecture : 1 minute L’Agence des Nations Unies pour le climat (CCNUCC) a indiqué, dans un nouveau rapport, que les efforts pour lutter contre le réchauffement climatique ne…