Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Société / Protection des enfants : accord pour la mise en œuvre du protocole

Protection des enfants : accord pour la mise en œuvre du protocole

Temps de lecture : 4 minutes

En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Un accord portant sur la mise en œuvre du « dispositif territorial pour la prise en charge des enfants en situation de précarité » a été signé lors d’une cérémonie tenue lundi à Rabat, coïncidant avec la Journée nationale de l’enfant.

Ce protocole, signé par Aawatif Hayar, ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, El Hassan Daki, président du ministère public, et divers représentants ministériels, vise à améliorer la coordination entre tous les acteurs impliqués dans la protection de l’enfance à l’échelle nationale.

Présent à la signature, le Fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF) a salué cet accord, qui aspire à offrir une meilleure protection aux enfants vulnérables via un document de référence détaillant les étapes de leur prise en charge.

Cette cérémonie, organisée par le ministère de la Solidarité en partenariat avec la présidence du ministère public et le soutien de l’UNICEF, visait à dévoiler le deuxième programme national exécutif de la politique publique intégrée pour la protection de l’enfance 2023-2026.

Ce protocole définit clairement les rôles et responsabilités de chaque intervenant ainsi que la qualité des services destinés aux enfants en fonction de leur situation. Il couvre toutes les catégories d’enfants en difficulté, incluant ceux négligés, victimes de violence, d’exploitation, de mariage précoce, ou en conflit avec la loi, et ceux de toutes nationalités.

Protection des droits des enfants

Lors de son allocution, Hayar a souligné l’engagement collectif des gouvernements, associations, enfants et acteurs territoriaux sous la direction du roi Mohammed VI et de la princesse Lalla Meryem, présidente de l’Observatoire national des droits de l’enfant, pour protéger les droits des enfants.

Elle a également rappelé l’implication de son ministère dans la stratégie « GISR pour un développement social inclusif, innovant et durable« , visant à inclure tous les partenaires nationaux et internationaux dans la promotion des droits de l’enfant. Hayar a mentionné les progrès réalisés, notamment la généralisation des dispositifs de protection de l’enfance à travers toutes les provinces pour créer un système inclusif prévenant toutes formes de violence et de négligence.

Lire aussi : INDH : 19 ans de progrès et de réflexion sur l’enfance

Le président du ministère public, El Hassan Daki, a également noté les avancées législatives pour la protection des enfants, en soulignant le rôle crucial des cellules d’accueil dans les tribunaux et des commissions locales pour coordonner avec les divers départements concernés. Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, a réaffirmé l’engagement de son département à appliquer les politiques de protection de l’enfance, notamment en matière d’éducation, formation et santé.

Younes Sekkouri, ministre de l’Intégration économique, a insisté sur l’importance de ce dispositif pour favoriser l’intégration économique des jeunes à l’âge légal. Mehdi Bensaïd, ministre de la Jeunesse, a réitéré l’engagement du Maroc à promouvoir les droits de l’enfant et à améliorer les politiques et programmes nationaux dans ce domaine. Enfin, Speciose Hakizimana, représentante de l’UNICEF, a souligné que cette initiative marque une étape clé dans le renforcement du système national de protection des enfants, en mettant en avant la pertinence des politiques intégrées et des programmes nationaux pour la protection des enfants en difficulté.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 4 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

enfants

Mecque : la délégation du Hajj examine les conditions des pèlerins marocains

La délégation officielle marocaine du Hajj, menée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a visité les établissements d…
enfants

Fès : prison et amendes pour les trafiquants de bébés

Dans l’affaire du trafic de nouveau-nés qui avait frappé la ville de Fès en janvier dernier, le verdict est tombé. La chambre criminelle pré…
enfants

Chambre des conseillers : quelle évolution pour la fonction publique?

Lors d'une rencontre organisée par l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM) et le Forum des cadres et experts, l'évolution de la fonctio…
enfants

Tétouan : une autre lycéenne met fin à ses jours

Deux jours, à peine, après la triste histoire de la lycéenne qui s'est donnée la mort à Safi, le même sort touche la ville de Tétouan. Une l…
enfants

Promotion des droits des personnes handicapées : Hayar souligne à l’ONU l’engagement du Maroc

La ministre de la Solidarité, de l'Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, a souligné à New York l'engagement du Maroc dans la pr…
enfants

Le gouvernement prépare une régulation stricte des trottinettes électriques

L'ère des controverses et des dérives liées à l'utilisation des trottinettes et autres engins électriques semble toucher à sa fin. Le gouver…
enfants

Aïd Al-Adha 2024 : Casablanca prépare un service d’abattage exemplaire

À l'approche de l'Aïd Al-Adha 2024, la commune de Casablanca, via la Société de développement local Casablanca prestations, se prépare à off…
enfants

Le Maroc réélu au Comité des droits des personnes handicapées

Représenté par Abdelmajid Makni, le Maroc a été réélu au Comité des droits des personnes handicapées pour un second mandat, indique un commu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire