Temps de lecture : 7 minutes

La presse arabophone du mercredi 5 juin 2024

Temps de lecture : 7 minutes

Catégorie Société , La presse arabophone
presse arabophone

Temps de lecture : 7 minutes

Baccalauréat 2024 | Al Barid Bank | Drame de Sidi Allal Tazi | Droits humains | Plages de Tétouan et M’diq | Lions de l’Atlas |

Temps de lecture : 7 minutes

ASSAHRAA AL MAGHRIBIYA : Baccalauréat 2024. Aujourd’hui, près de 493.600 candidats et candidates (soit une baisse de 11% par rapport à la saison dernière) passeront les épreuves de la session ordinaire des examens du baccalauréat pour l’année 2024. Cela, dans le cadre de mesures exceptionnelles qui ont été prises en fonction des circonstances qui ont marqué le début de la saison académique en cours. Le ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement primaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a expliqué que le nombre de candidats instruits atteignait 373 374 femmes et hommes, dont 87% dans le secteur public et 54% de femmes. Le nombre de candidats indépendants atteignait 120.227 femmes et hommes. 73% d’entre eux sont répartis entre les divisions scientifiques et techniques, 26% entre les divisions littéraires et originales et 1% entre les divisions professionnelles. Benmoussa a souligné que le nombre de candidats aux filières internationales a atteint cette année 204.826 candidats, soit 55% du nombre des candidats scolarisés.

 

ASSABAH : Al Barid Bank. La Banque Postale a été exposée à un nouveau scandale qui a ébranlé la confiance des clients. Un certain nombre d’entre eux ont porté plainte auprès des procureurs du Roi dans différentes villes, après la découverte de transferts d’argent à leur insu à partir de leurs comptes ouverts dans diverses agences. Ils accusent la banque d’avoir piraté leurs comptes. Des estimations préliminaires indiquent que des millions de dirhams ont été détournés à travers ces opérations, notamment auprès des agences de Khénifra, Chtouka Ait Baha, Jerada, Salé, Al Bayda, Souk Arbaa Al Gharb, Tan Tan, Moulay Bouazza et d’autres villes. Selon les victimes, la méthode de piratage était uniforme, puisque l’argent était transféré sur deux comptes bancaires de deux personnes spécifiques, et les montants transférés variaient entre 1.000 et 50.000 dirhams pour chaque transaction. Cela a causé un préjudice grave aux victimes, car certaines d’entre elles ont été privées de leur argent, les ont empêchées de disposer de ce qu’elles possédaient et leur ont causé d’autres problèmes financiers.

 

AL ALAM : Drame de Sidi Allal Tazi. Le nombre de victimes d’intoxications à l’alcool frelaté à Sidi Allal Tazi s’élève à 10 personnes, tandis que 46 personnes sont toujours soignées à l’hôpital, quelques heures après le drame survenu lundi soir. Selon des sources médicales, l’état de nombreux blessés reste grave, ce qui laisse présager une augmentation du nombre de morts. Les enquêtes de sécurité ont abouti à l’arrestation de deux suspects dans la vente d’alcool frelaté, et une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l’incident. Les premières informations indiquent que les deux suspects ont distribué des centaines de bouteilles d’alcool avarié lors d’une fête de groupe à Sidi Allal Tazi.

 

BAYANE AL YAOUME : Droits humains. La présidente du Conseil national des droits de l’homme, Amina Bouayach, a mis en avant l’approche marocaine innovante et intégrée en matière de droits de l’Homme, lors de rencontres qu’elle a tenues récemment à Washington et à New York, dans le cadre du renforcement de la coopération internationale et de l’échange d’expériences. Bouayach a souligné que « la participation, l’innovation des solutions et le consensus » constituent les piliers fondamentaux de l’approche marocaine, qui vise à renforcer les droits et libertés et à réaliser le progrès et la justice sociale. La réforme du Code de la famille en 2000, fruit de la vision royale, est, par exemple, un modèle pionnier dans la région en matière de promotion des droits des femmes et de l’égalité des sexes. Pour la responsable, l’activation des réformes des droits de l’Homme au Maroc n’aurait pas été possible sans l’implication réelle de toutes les parties concernées, soulignant que la consolidation de l’État de droit est un projet de société qui allie progrès, égalité, développement et démocratie.

 


AL AKHBAR : Plages de Tétouan et M’diq. Les instructions du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, concernant l’aménagement des plages et la réduction du chaos et du hasard, ont déclenché un état d’alerte parmi les autorités concernées par Tétouan et M’diq. Des comités sont actuellement constitués pour contrôler les professions saisonnières. Ils doivent suivre les autorisations de location de parasols et empêcher l’exploitation du pic touristique par certains médiateurs pour la location d’appartements et de villas meublés, ainsi que par les propriétaires de restaurants, de fast-foods et de cafés. De nombreuses collectivités territoriales souffrent d’une confusion dans la préparation de la saison estivale, en raison de l’absence de représentants et de conseillers sur les questions d’actualité. Par ailleurs, les salariés et ouvriers de la collectivité sont décidés à engager des sit-in et manifestations. Ils prévoient le débarquement d’un syndicat régional contre la direction du groupe, en signe de protestation contre les « décisions de représailles » et la mauvaise gestion de l’affaire locale.

 

AL ITTHAD AL ICHTIRAKI : Lions de l’Atlas. La sélection nationale poursuit ses préparatifs en vue de son prochain match face à l’équipe nationale zambienne, considérée comme l’une des équipes fortes du continent africain. Ce match, comptant pour le troisième tour des éliminatoires africaines de la Coupe du monde 2026, se tiendra dans l’enceinte du stade Adrar d’Agadir vendredi prochain.  Mardi, les Lions de l’Atlas ont participé à une nouvelle séance d’entraînement au complexe Mohammed VI de Football, au cours de laquelle l’électeur national, Walid Regragui, a mis l’accent sur les aspects techniques et tactiques, et sur l’élévation du degré d’harmonie entre les joueurs. L’entraînement a vu le retour du duo Nassir Mazraoui et Amir Richardson, complétant l’effectif de l’équipe nationale. Regragui tient à créer une atmosphère idéale pour les joueurs, en travaillant à créer un esprit d’harmonie et de cohésion entre eux, surtout après l’arrivée de nouveaux joueurs dans l’équipe.

 

Mais encore

La presse arabophone du vendredi 19 juillet 2024

Temps de lecture : 5 minutes Détenu à Hambourg, Boudrika face à son destin | Lancement d’un projet de centre de vacances d’été au profit du personnel de sécurité à Tétouan | Tétouan : démantèlement d’un réseau d’approvisionnement des camps de migrants en logist…

La presse arabophone du jeudi 18 juillet 2024

Temps de lecture : 6 minutes Enseignants suspendus | Droit de grève : bientôt un consensus ? | Importante saisie de médicaments à Marrakech | Le niveau de vie s’est dégradé pour plus de 82% des familles marocaines | Détails de l’arrestation de Boudrika en Allemagne | Jusqu…

La presse arabophone du mercredi 17 juillet 2024

Temps de lecture : 5 minutes Les agriculteurs espagnols de nouveau en colère | Les libraires contre l’unification des manuels scolaires | Séisme d’Al Haouz : 1,4 milliards de dirhams d’aide | Saïd Naciri nommé «membre d’honneur à vie» du Wydad | Les étudiants en médecine reprenn…

La presse arabophone du mardi 16 juillet 2024

Temps de lecture : 5 minutes 34 parlementaires poursuivis en justice | Le Maroc frôle la crise diplomatique avec Moscou, le Raja en cause | Le Conseil de la concurrence révèle les marges bénéficiaires des distributeurs de carburants | Effets secondaires d’AstraZeneca : plu…

La presse arabophone du lundi 15 juillet 2024

Temps de lecture : 8 minutes Renouvellement du parc de transport routier | Le nouveau secrétaire général de l’UMA | Effets secondaires du vaccin AstraZeneca : Khalid Aït Taleb s’explique | Sécurité alimentaire en Afrique | Tourisme médical : Zagora fait revivre les bains de sabl…

La presse arabophone (hebdos) du samedi 13 juillet 2024

Temps de lecture : 4 minutes Des médecins «malades» face au gouvernement de «malades» | Voie express Tiznit-Dakhla : «la route de la vie» | L’«État profond», aubaine ou malchance ? | Ce qui menace les droits des Marocains en 2024 | Nos ambassadeurs aux Olympiades …
Pavé parallax 1