Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Société / Moussem des Regraga à Essaouira : don royal au profit des personnes démunies

Moussem des Regraga à Essaouira : don royal au profit des personnes démunies

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Une délégation de la Chambellanie royale a remis, mardi au siège de la préfecture de la province d’Essaouira, un don du roi Mohammed VI, destiné à soutenir plusieurs ménages démunis ainsi que des personnes souffrant de besoins spécifiques ou de maladies chroniques, à l’occasion du Moussem annuel de la confrérie des Regraga.

Sous la direction de Mohamed Saad Eddine Smij, chargé de mission à la Chambellanie royale, la délégation a distribué ce don à 689 bénéficiaires, comprenant 145 familles dans le besoin, 125 patients atteints d’insuffisance rénale, 32 malvoyants, 77 personnes avec des besoins spécifiques, 200 élèves nécessitant des corrections visuelles, 10 orphelins résidant à Dar Talib, 3 bénéficiaires de fauteuils roulants et une veuve. La cérémonie s’est déroulée en présence du gouverneur de la province d’Essaouira, Adil El Maliki, du président du Conseil local des Oulémas, Mohamed Menguit, du moqadem de la zaouia des Regraga, Abdelaziz El Moqqadem, ainsi que des élus locaux, des chefs des services extérieurs et des représentants des autorités locales.

Lire aussi : Moussem des Regraga à Essaouira : don royal au profit de personnes démunies

De plus, 57 élèves mémorisateurs du Coran, 15 moqadems, 13 imams et 11 muezzins appartenant aux zaouïas regraguiyas de la province ont bénéficié de ce geste royal.

Dans une déclaration à la MAP, le président du Conseil local des Oulémas, Mohamed Menguit, a exprimé ses remerciements au Roi pour cette action noble. Les bénéficiaires ont également exprimé leur profonde gratitude envers le roi Mohammed VI pour ce geste.

Le Moussem annuel de la confrérie des Regraga, qui a débuté le 26 avril dernier depuis la Zaouia de Sidi Mhamed Ben Hmida, constitue un périple traditionnel de 40 jours pour cette confrérie, symbolisant une tradition immémoriale qu’ils s’efforcent de perpétuer à travers 44 étapes dans la zone de Chiadma, au nord d’Essaouira.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Regraga

Allocations sociales : 60% des familles non couvertes bénéficient d’aides directes

Lors d'une conférence de presse suivant le Conseil de gouvernement, le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et porte-paro…
Regraga

Spoliation foncière : un fléau persistant malgré les mesures législatives

Ces dernières années, le phénomène de la spoliation foncière a pris une ampleur considérable, notamment avec la hausse des prix de l'immobil…
Regraga

Hajj 1445 : arrivée du premier groupe de pèlerins marocains à Médine

Le premier groupe de pèlerins marocains est arrivé ce vendredi matin à Médine pour accomplir les rituels du Hajj de l’année 1445 de l’hégire…
Regraga

MENA : Salma Bougarrani remporte le prix Cartier Women’s Initiative 2024

Salma Bougarrani est la lauréate du premier prix de la Cartier Women’s Initiative 2024 pour la région MENA. Diplômée d’un doctorat en procéd…
Regraga

Le programme d’aide direct au logement compte déjà 11.749 bénéficiaires (Mustapha Baitas)

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a déclaré que le nombre de béné…
Regraga

Casablanca : un immeuble de quatre étages s’effondre

Un immeuble de quatre étages s'est effondré ce jeudi à 14h30 dans le quartier de Bourgogne à Casablanca. L’écroulement de ce bâtiment situé …
Regraga

Affaire Naciri/Bioui : report de la première audience publique au 13 juin

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a décidé de reporter au 13 juin prochain la première audience publique de l’affaire…
Regraga

Chute mortelle d’un enfant à la gare Rabat Agdal : le tribunal reconnaît la responsabilité de l’ONCF

Le tribunal administratif de Rabat a reconnu la responsabilité de l’Office nationale des Chemins de fer (ONCF) dans l'affaire du décès du pe…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire