Aller au contenu principal

Bien que le nombre des contaminations quotidiennes au coronavirus soit passé sous la barre de mille, le relâchement des mesures préventives constaté auprès des citoyens risque d’attiser l’hémorragie pandémique au Maroc. C’est le cas d’ailleurs à Kenitra, où un nouveau foyer a été identifié en ce début de semaine. À Marrakech, l’augmentation des cas a provoqué une saturation des hôpitaux, qui peinent désormais à prendre en charge les patients. Aujourd’hui, la mobilisation des partis politiques, des acteurs associatifs et des médias constitue la meilleure solution pour éviter un nouveau confinement de la population.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maro