Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Société / Lutte contre la cybercriminalité : la DGSN lance la plateforme « E-Blagh »

Lutte contre la cybercriminalité : la DGSN lance la plateforme « E-Blagh »

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé, ce jeudi, le lancement de la nouvelle plateforme « E-Blagh », dédiée à la lutte contre la cybercriminalité, mise en service dès le début de cette semaine du mois de juin. Accessible depuis l’intérieur et l’extérieur du Royaume via tous les supports et applications de navigation Internet sur appareils fixes et mobiles, cette plateforme numérique interactive permet aux internautes et aux utilisateurs des réseaux sociaux de signaler immédiatement et en toute sécurité tout contenu numérique criminel et violent. Elle couvre les cas d’incitation à porter atteinte à la sécurité des individus et des groupes, l’apologie du terrorisme, les actes y afférents, et la protection des droits et libertés des enfants mineurs.

La conception et le développement de cette plateforme ont intégré des mesures éthiques rigoureuses pour le traitement des signalements, garantissant une stricte protection des données personnelles des utilisateurs. Les utilisateurs ont la possibilité de déclarer ou non leurs données d’identité lors de la soumission de signalements, offrant ainsi une flexibilité et une sécurité accrue. Selon la DGSN, ce mécanisme de signalement vise à engager le citoyen en tant que partenaire dans la consolidation de la sûreté publique, en signalant tous les risques et menaces potentiels.

Les services de la sûreté nationale, à travers le développement de « E-Blagh », visent à renforcer le sentiment de sécurité publique et à améliorer l’interaction entre l’institution sécuritaire et la société.

La plateforme permet donc à chaque citoyen de signaler des contenus criminels via le site « www.e-blagh.ma » de manière simple, sécurisée et rapide. Les signalements seront ensuite traités par la police technique, qui mènera les expertises nécessaires avant de transmettre les cas à la police judiciaire compétente pour enquête sous la supervision des parquets territoriaux.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Cybercriminalité

Mecque : la délégation du Hajj examine les conditions des pèlerins marocains

La délégation officielle marocaine du Hajj, menée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a visité les établissements d…
Cybercriminalité

Fès : prison et amendes pour les trafiquants de bébés

Dans l’affaire du trafic de nouveau-nés qui avait frappé la ville de Fès en janvier dernier, le verdict est tombé. La chambre criminelle pré…
Cybercriminalité

Chambre des conseillers : quelle évolution pour la fonction publique?

Lors d'une rencontre organisée par l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM) et le Forum des cadres et experts, l'évolution de la fonctio…
Cybercriminalité

Tétouan : une autre lycéenne met fin à ses jours

Deux jours, à peine, après la triste histoire de la lycéenne qui s'est donnée la mort à Safi, le même sort touche la ville de Tétouan. Une l…
Cybercriminalité

Promotion des droits des personnes handicapées : Hayar souligne à l’ONU l’engagement du Maroc

La ministre de la Solidarité, de l'Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, a souligné à New York l'engagement du Maroc dans la pr…
Cybercriminalité

Le gouvernement prépare une régulation stricte des trottinettes électriques

L'ère des controverses et des dérives liées à l'utilisation des trottinettes et autres engins électriques semble toucher à sa fin. Le gouver…
Cybercriminalité

Aïd Al-Adha 2024 : Casablanca prépare un service d’abattage exemplaire

À l'approche de l'Aïd Al-Adha 2024, la commune de Casablanca, via la Société de développement local Casablanca prestations, se prépare à off…
Cybercriminalité

Le Maroc réélu au Comité des droits des personnes handicapées

Représenté par Abdelmajid Makni, le Maroc a été réélu au Comité des droits des personnes handicapées pour un second mandat, indique un commu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire