Israël : les premières envies de réformes dangereuses poussées par l'extrême droite

Temps de lecture : 3 minutes


Israël : les premières envies de réformes dangereuses poussées par l’extrême droite

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Monde , La sélection podcast

Temps de lecture : 3 minutes

Pour entrer au gouvernement, les partis d’extrême droite et religieux qui ont aidé Benyamin Netanyahu à gagner les élections, entendent que le premier ministre lance une réforme de la justice. Ils poussent notamment pour la mise en place d’une clause réduisant le pouvoir de la Cour suprême.

C’est l’inquiétude qui grandit dans la presse, alors que Benyamin Netanyahou doit désormais former son gouvernement. Il a 28 jours pour présenter son équipe, mais les négociations ont déjà débuté depuis sa victoire aux législatives pour savoir qui va récolter quel ministère. Betzalel Smotrich, le chef du parti d’extrême droite «Sionisme religieux» est pressenti à la Justice. Et il ne sera pas au gouvernement si le patron du parti Force Juive, Itamar Ben Gvir, n’est pas nommé. On parle de lieu au ministère de la Sécurité intérieure. Et puis il y a les ultraorthodoxes : le dirigeant du parti Shas, Arieh Dery, pourrait obtenir les Finances.

Mais tout cela est lié aux concessions qu’entend lâcher Bibi pour les avoir dans sa coalition. Et ce n’est pas certain car tous demandent une réforme majeure, qui aura des conséquences durables sur le pays : une réforme du système judiciaire. Et il y a une mesure exigée par l’extrême droite et les religieux qui inquiète la presse israélienne depuis plusieurs jours : la mise en place de ce qu’on appelle une «clause de contournement».

«Ce pourrait être un changement majeur à l’état de droit», explique I24 News, et tout est dans les mains de Benyamin Netanyahou. S’il accède à la demande de ses alliés extrémistes et qu’il met en place cette «override clause», ou clause de contournement, la Knesset pourra alors annuler une décision de la Cour suprême, la seule juridiction qui a le pouvoir d’intervenir dans les législations adoptées, comme stopper une loi qui vient d’être votée. Pour obtenir une annulation, il n’y aurait besoin que d’un vote avec une majorité simple, 61 députés sur les 120 de la Knesset.

L’extrême droite, les religieux, ainsi qu’une partie du Likoud de Benyamin Netanyahou mettent en avant l’argument démocratique, explique le Times of Israel. Ils estiment qu’il n’est pas normal que les magistrats, qui ne sont pas des personnes élues, bénéficient d’un tel pouvoir sur le processus législatif. C’est au parlement, les élus, d’avoir le dernier mot.

Cela mènerait à la «tyrannie de la majorité» peut-on lire au contraire dans le Times of Israel qui rappelle que la Cour suprême est la plus haute juridiction du pays, et est, en l’absence de Constitution dans le pays, le seul garde-fou du pouvoir politique, la seule institution qui peut par ailleurs garantir que les libertés individuelles seront protégées.

Autrement dit, c’est la clause de contournement qui serait au contraire une atteinte à la démocratie israélienne, ajoute le Jerusalem Post. Cela reviendrait avec le futur gouvernement au pouvoir à transformer l’Israël en Torah State, en état où les extrémistes religieux dicteraient librement la loi.


Recommandé pour vous

1 milliard de jeunes adultes risquent la surdité prématurée

Temps de lecture : 1 minute Jusqu’à 1,35 milliard d’ados et d’adultes pourraient être menacés par une surdité prématurée. En cause : notre environnement sonore to…

Pourquoi les écarts de prix explosent-ils entre les enseignes de grande distribution ?

Temps de lecture : 1 minute Après l’énergie, ce sont les produits de consommation qui n’en finissent plus de flamber dans les rayons de nos supermarchés. La barre des 1…

LeBrief du Mondial #2 : les Lions de l’Atlas rassurent, les poids lourds s’ensablent

Temps de lecture : 1 minute Gros plan dans ce deuxième épisode du podcast LeBrief du Mondial sur le match Maroc-Croatie. Avec un peu plus de concentration, est-ce que les …

Black Friday : la résistance s’organise !

Temps de lecture : 2 minutes Le Black Friday est toujours plus controversé, mais toujours aussi rentable au travers des années. Néanmoins, la rébellion s’organise ! Le Black Friday…

Produire de l’électricité grâce aux vagues ?

Temps de lecture : 2 minutes Sur le littoral de Gibraltar, d’étranges flotteurs métalliques fixés à une ancienne jetée datant de la Seconde Guerre mondiale transforment la houle en…

Comment sont identifiés les pédocriminels sur internet ?

Temps de lecture : 1 minute Regarder de la pédopornographie, c’est déjà de la pédocriminalité. 48 hommes ont été interpellés, soupçonnés de consommer régulièrement des images…

La cocaïne n’a été retirée du Coca-Cola qu’au début du 20e siècle

Temps de lecture : 2 minutes Le Coca-Cola est l’une des boissons les plus célèbres et les plus vendues dans le monde. Mais son histoire est assez mouvementée. La fameuse boisson es…

LeBrief du Mondial #1 : le Qatar tient son Mondial, les Lions de l’Atlas prêts pour la Croatie

Temps de lecture : 1 minute Le rendez-vous footballistique mondial s’est ouvert ce dimanche 20 novembre à Doha avec une cérémonie haut en couleurs et marquée par le dialog…

Coupe du monde : pourquoi le football est-il politique ?

Temps de lecture : 1 minute Le coup d’envoi de la Coupe du monde au Qatar a été donné ce dimanche 20 novembre. Une compétition sportive sur fond de politique, avec des polémiques s…

Comment la célébration façon Mbappé est-elle née ?

Temps de lecture : 1 minute Bras croisés contre son torse et les deux pouces levés, une célébration reconnaissable entre mille. Si ce n’est pas sur un terrain que la chorégra…

Zarifa Ghafari, la plus jeune maire d’Afghanistan

Temps de lecture : 2 minutes Après deux tentatives d’assassinat, elle a été contrainte de quitter son pays. Zarifa Ghafari est devenue en 2019 la plus jeune femme à occuper le post…

Le ton monte entre l’Iran et la France, bouc émissaire du soulèvement populaire

Temps de lecture : 2 minutes L’Iran a accusé les services secrets français d’être derrière le soulèvement des femmes. Une accusation qui survient après la réception de quatre Irani…