Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Société / Hajj 1445 : les premiers voyageurs s’envolent jeudi vers la Mecque

Hajj 1445 : les premiers voyageurs s’envolent jeudi vers la Mecque

Temps de lecture : 4 minutes

En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Le premier groupe de pèlerins marocains partira pour l’Arabie Saoudite le 23 mai, et le dernier départ aura lieu le 10 juin. Les retours commenceront le 22 juin et se termineront le 10 juillet 2024. Ahmed Taoufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques, a annoncé ces dates lors d’une séance hebdomadaire de questions orales à la Chambre des conseillers.

Cette année, 44.000 Marocains effectueront le Hajj. Parmi eux, 32.500 seront encadrés par le ministère, tandis que 11.500 seront pris en charge par des agences de voyage. Le coût pour les pèlerins encadrés par le ministère est fixé à 66.865,50 dirhams, ce qui est inférieur aux tarifs du secteur privé.

Un permis de Hajj est obligatoire pour tous les pèlerins cette année. Le Conseil des grands oulémas d’Arabie Saoudite a précisé que ceux qui ne peuvent pas obtenir ce permis sont exemptés de l’obligation religieuse du Hajj. Cette décision repose sur les recommandations des ministères de l’Intérieur, du Hajj, de la Omra et de l’Autorité générale des affaires des mosquées, visant à gérer les risques et défis liés au non-respect de cette obligation.

L’obtention d’une autorisation de Hajj vise à améliorer l’organisation des flux de pèlerins, garantissant une meilleure gestion de la sécurité, de la santé, de l’hébergement et du ravitaillement. Le Conseil des grands oulémas a indiqué que cette mesure améliore la qualité des services, réduit les risques de surpopulation et empêche les nuitées imprévues sur les routes. Elle est également vue comme une forme d’obéissance aux autorités, empêchant que les infractions commises par certains pèlerins ne perturbent ceux qui respectent les règles.

Lire aussi : Hajj 1445 : les pièges à éviter

Appel à la vaccination

Le ministère saoudien de la Santé a appelé les pèlerins souhaitant accomplir le Hajj en 1445 de l’Hégire à vérifier qu’ils ont reçu tous les vaccins nécessaires pour protéger la santé de tous les participants. Les pèlerins venant de l’étranger doivent consulter les exigences sanitaires sur le site Web du ministère via ce lien.

Pour les pèlerins internationaux, la vaccination obligatoire inclut le vaccin contre la méningite à méningocoque, protégeant contre une infection bactérienne grave du cerveau et de la moelle épinière, transmise par des gouttelettes respiratoires. Ils doivent également recevoir le vaccin contre la fièvre jaune, pour se protéger contre une infection virale transmise par les moustiques, ainsi que le vaccin contre la polio.

Les pèlerins résidant en Arabie Saoudite doivent compléter leurs doses de vaccins bien avant le Hajj et enregistrer ces informations dans l’application Sihati. Les vaccins requis pour les pèlerins internes comprennent une dose de vaccin contre la COVID-19 administrée durant l’année 1445, une dose de vaccin contre la grippe pendant la même période, et une dose de vaccin contre la fièvre typhoïde reçue au cours des cinq dernières années.

Le ministère a précisé que les vaccins pour les pèlerins résidant en Arabie Saoudite sont disponibles dans les centres de soins de santé primaires. Il a également encouragé ceux souhaitant effectuer le pèlerinage cette année à prendre rendez-vous via l’application Sihati.

Cette campagne de vaccination vise à assurer la sécurité sanitaire des pèlerins et à prévenir la propagation de maladies transmissibles lors du Hajj, où des millions de personnes se rassemblent. Le ministère de la Santé met l’accent sur la nécessité de ces mesures préventives pour éviter des épidémies potentielles et assurer un Hajj sûr et sain pour tous les participants.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 4 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Hajj

Mecque : la délégation du Hajj examine les conditions des pèlerins marocains

La délégation officielle marocaine du Hajj, menée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a visité les établissements d…
Hajj

Fès : prison et amendes pour les trafiquants de bébés

Dans l’affaire du trafic de nouveau-nés qui avait frappé la ville de Fès en janvier dernier, le verdict est tombé. La chambre criminelle pré…
Hajj

Chambre des conseillers : quelle évolution pour la fonction publique?

Lors d'une rencontre organisée par l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM) et le Forum des cadres et experts, l'évolution de la fonctio…
Hajj

Tétouan : une autre lycéenne met fin à ses jours

Deux jours, à peine, après la triste histoire de la lycéenne qui s'est donnée la mort à Safi, le même sort touche la ville de Tétouan. Une l…
Hajj

Promotion des droits des personnes handicapées : Hayar souligne à l’ONU l’engagement du Maroc

La ministre de la Solidarité, de l'Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, a souligné à New York l'engagement du Maroc dans la pr…
Hajj

Le gouvernement prépare une régulation stricte des trottinettes électriques

L'ère des controverses et des dérives liées à l'utilisation des trottinettes et autres engins électriques semble toucher à sa fin. Le gouver…
Hajj

Aïd Al-Adha 2024 : Casablanca prépare un service d’abattage exemplaire

À l'approche de l'Aïd Al-Adha 2024, la commune de Casablanca, via la Société de développement local Casablanca prestations, se prépare à off…
Hajj

Le Maroc réélu au Comité des droits des personnes handicapées

Représenté par Abdelmajid Makni, le Maroc a été réélu au Comité des droits des personnes handicapées pour un second mandat, indique un commu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire