Guerre en Ukraine : reprise des offensives dans le Donbass, soupçons de trahison et nouvelles sanctions contre Moscou

Temps de lecture : 4 minutes


Guerre en Ukraine : reprise des offensives dans le Donbass, soupçons de trahison et nouvelles sanctions contre Moscou

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Dans le Donbass, dans l’est de l’Ukraine, les offensives pourraient s’intensifier. Selon l’Institut américain pour l’étude de la guerre (ISW), les forces russes sont «probablement en train de sortir de la pause opérationnelle» qu’elles avaient décrétée il y a huit jours pour se régénérer. Les offensives russes dans le Donbass restent toutefois «réduites», note le renseignement britannique, les combats se concentrant sur Siversk et Bakhmout. Le ministère de la défense britannique constate, en conséquence, que les troupes ukrainiennes ont «raccourci» leur ligne de défense, ce qui leur permet de «concentrer» leurs forces «contre des attaques russes réduites et a contribué à réduire l’élan de la Russie», depuis qu’elles ont abandonné, au début de juillet, Lyssytchansk. De plus, les troupes de Moscou ont mené «une série d’assauts terrestres», «encore à petite échelle» et «largement infructueux» dans l’oblast de Donetsk, au nord-ouest de Sloviansk, au sud-est de Bakhmout, et au sud-ouest de la ville de Donetsk, énumère pour sa part l’ISW.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a annoncé dimanche 17 juillet au soir avoir suspendu Ivan Bakanov, chef de la puissante agence ukrainienne de sécurité intérieure, le SBU, ainsi qu’Iryna Venediktova, procureur général. Le président ukrainien explique avoir écarté les hauts responsables en raison de la collaboration avec la Russie de nombreux membres de leurs services respectifs. «Un tel éventail de crimes contre les fondements de la sécurité nationale de l’État (…) pose de très sérieuses questions aux dirigeants concernés», a déclaré Volodymyr Zelensky. Le directeur adjoint du cabinet présidentiel, Andriy Smyrnov a déclaré, lundi à la télévision, qu’Iryna Venediktova avait été suspendue et qu’Ivan Bakanov avait été «provisoirement relevé de ses fonctions» le temps de procéder à des «vérifications et investigations». Prié de dire si ces deux responsables pourraient retrouver leurs postes à l’issue de ces enquêtes, il a répondu : «Nous vivons dans un État de droit, et bien sûr je peux envisager cela». Les autorités ukrainiennes enquêtent sur plus de 650 cas de soupçons de trahison de responsables locaux au profit des Russes, dont 60 dans les zones occupées par les forces russes et pro russes, a détaillé le président ukrainien.

Le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kuleba, a appelé lundi ses homologues de l’Union européenne (UE) à ne pas céder au président Vladimir Poutine concernant les sanctions contre Moscou. Selon lui, «reculer et se plier à ses exigences ne fonctionnera pas, c’est un piège». «Le véritable objectif de Poutine est la paupérisation de l’Europe. Il veut retourner l’opinion publique contre les gouvernements en place, dans l’espoir de les remplacer par des forces radicales qui seraient plus favorables à la Russie», a-t-il averti dans une adresse à ses homologues réunis à Bruxelles. Vendredi, le premier ministre hongrois, Viktor Orban, avait pour sa part critiqué les sanctions imposées par l’UE à la Russie. Il dénonçait «une erreur», affirmant que ces sanctions n’avaient «pas atteint leur but» et asphyxiaient l’économie européenne. Les dirigeants européens s’inquiètent de voir l’hostilité aux sanctions progresser dans l’opinion publique alors que les prix des carburants, du gaz et de l’électricité flambent en Europe. La guerre menée par le Kremlin en Ukraine a des répercussions pour nos citoyens «confrontés à des prix très élevés des matières premières et de l’énergie», a reconnu la nouvelle ministre belge des Affaires étrangères, Hadja Lahbib. Les ministres des Affaires étrangères de l’UE, réunis à Bruxelles, débattent ce lundi d’un durcissement des sanctions contre la Russie. Ils doivent se pencher sur deux propositions de la Commission européenne d’interdire les achats d’or à la Russie pour aligner les sanctions de l’UE sur celles de ses partenaires du G7, et d’inscrire de nouvelles personnalités russes sur la liste noire de l’UE.


Recommandé pour vous

Le scénario d’une frappe nucléaire contre l’Ukraine, une menace réelle

Temps de lecture : 4 minutes

«Je vais le répéter encore une fois pour les oreilles sourdes (…): la Russie a le droit d…

Territoires ukrainiens bientôt annexés par la Russie, nouvelle escalade dans le conflit

Temps de lecture : 4 minutes

La Russie achève mardi 27 septembre l’organisation des référendums d’annexion dans quatre terri…

Iran : les manifestations ont coûté la vie à plus de 75 personnes

Temps de lecture : 1 minute

Les manifestations en Iran continuent de faire des victimes. Plus de 75 personnes ont été tuées…

Pluies diluviennes aux Canaries : plus de 200 vols annulés

Temps de lecture : 1 minute

Depuis dimanche, plus de 200 vols ont été annulés aux Canaries en raison d…

Italie : victoire historique pour l’extrême droite

Temps de lecture : 1 minute

Giorgia Meloni et son parti Fratelli d’Italia ont frappé un grand coup lors des législativ…

Le prédicateur Youssef al-Qaradawi tire sa révérence

Temps de lecture : 1 minute

Le théologien, prédicateur et universitaire qatarien d’origine égyptienne, Youssef al-Qara…

Quelles régions ukrainiennes voudront faire partie de la Russie ?

Temps de lecture : 3 minutes

Bien que «la situation militaire reste complexe» sur le sol ukrainien, des «référendums» d’anne…

Russie : mouvement de colère après l’annonce de la mobilisation des réservistes

Temps de lecture : 4 minutes

Dmitri Medvedev, ancien président russe, a déclaré que toutes les armes de l’arsenal de Moscou,…

États-Unis : la Fed relève ses taux de 0,75 point

Temps de lecture : 1 minute

La Banque centrale américaine (Fed) a annoncé, mercredi 21 septembre, une hausse de 0,75 points …

Guerre en Ukraine : les nouvelles menaces de Poutine

Temps de lecture : 4 minutes

Le président russe, Vladimir Poutine, a annoncé ce mercredi la mobilisation partielle de l’armé…

Séisme au Mexique : mise en place d’une cellule de suivi pour les ressortissants marocains

Temps de lecture : 1 minute

Suite au fort séisme qui a frappé lundi dernier l’ouest du Mexique, faisant deux morts et …

Affaire Brahim Saadoun : le délai pour interjeter appel est prolongé

Temps de lecture : 1 minute

Le délai permettant à Brahim Saadoun, condamné à la peine de mort avec deux Britanniques, d’inte…