Temps de lecture : 5 minutes

Accueil / Monde / Gaza : la CIJ ordonne à Israël de stopper « immédiatement » son offensive militaire à Rafah

Gaza : la CIJ ordonne à Israël de stopper « immédiatement » son offensive militaire à Rafah

Temps de lecture : 5 minutes

En Bref

Temps de lecture : 5 minutes

Ce vendredi, la Cour internationale de justice (CIJ) a ordonné à Israël de stopper son offensive militaire à Rafah. Israël doit «arrêter immédiatement son offensive militaire, et toute autre action menée dans le gouvernorat de Rafah, qui serait susceptible d’infliger au groupe des Palestiniens de Gaza des conditions d’existence capables d’entraîner sa destruction physique ou partielle», a déclaré la plus haute juridiction de l’ONU.

Elle a aussi exigé d’Israël qu’elle maintienne le passage de Rafah ouvert pour permettre un accès «sans restriction» à l’aide humanitaire. La cour a également appelé à la libération immédiate des personnes prises en otages par le Hamas lors de son attaque du 7 octobre contre Israël. Les ordonnances de la Cour, qui tranche les différends entre États, sont juridiquement contraignantes, mais la CIJ ne dispose d’aucun moyen de les faire respecter.

Lire aussi : La CPI accuse Netanyahu et Gallant de crimes de guerre et émet des mandats d’arrêt à leur encontre

L’Etat hébreux a affirmé devant la cour qu’un cessez-le-feu imposé permettrait aux combattants du Hamas de se regrouper, rendant impossible la libération des otages pris lors de l’attaque du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre.

Cette décision de la CIJ est intervenue quelques jours après une demande historique du procureur de la Cour pénale internationale (CPI). Karim Khan a demandé des mandats d’arrêt contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, son ministre de la Défense et trois dirigeants du Hamas, pour des crimes présumés commis dans la bande de Gaza et en Israël.

Lire aussi : L’Espagne, la Norvège et l’Irlande annoncent la reconnaissance d’un Etat palestinien

L’Afrique du Sud avait porté l’affaire devant la CIJ en décembre, affirmant que l’offensive israélienne à Gaza violait la Convention des Nations unies sur le génocide de 1948. En janvier, la Cour a ordonné à Israël de faire tout ce qui est en son pouvoir pour prévenir tout acte de génocide et permettre l’entrée de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

Devant l’évolution de la situation, Pretoria s’est de nouveau tournée à plusieurs reprises vers la CIJ, arguant que la situation humanitaire désastreuse à Gaza obligeait la cour à prendre de nouvelles mesures d’urgence. La semaine dernière, Pretoria a déclaré devant la CIJ que « le génocide » commis par Israël avait atteint un « niveau horrible », évoquant notamment des fosses communes, des actes de torture et un blocage de l’aide humanitaire.

Lire aussi : Le procureur de la CPI réclame un mandat d’arrêt contre Netanyahou

Il faudra des mois, voire des années, à la cour pour statuer sur l’affaire portée par Pretoria, qui accuse Israël de « génocide » à Gaza. Toutefois, elle peut entretemps ordonner des mesures urgentes. Israël a qualifié cette affaire de « complètement déconnectée »de la réalité et de « caricature »de la Convention des Nations unies sur le génocide, qu’il est accusé d’avoir violée.

« Qualifier quelque chose de génocide, encore et encore, n’en fait pas un génocide. Répéter un mensonge ne le rend pas vrai », a déclaré Gilad Noam, procureur général adjoint chargé des affaires internationales pour Israël.

Israël a également déclaré être « extrêmement conscient » des souffrances des civils dans la bande de Gaza et avoir déployé « des efforts considérables » pour accroître l’aide humanitaire.

Le président américain Joe Biden a déclaré cette semaine que « ce qui se passe n’est pas un génocide ».

Lire aussi :  Les universités marocaines vont-elles rompre leurs partenariats avec Israël ?

La guerre fait rage entre Israël et le Hamas depuis une attaque sans précédent lancée le 7 octobre 2023 par des commandos du mouvement islamiste palestinien infiltrés depuis la bande de Gaza dans le sud d’Israël, entraînant la mort de plus de 1 170 personnes, majoritairement des civils, selon un bilan de l’AFP basé sur des données officielles israéliennes.

Sur les 252 personnes prises en otage le 7 octobre, 121 sont toujours retenues à Gaza, dont 37 mortes, selon l’armée. La vaste offensive lancée en riposte par Israël a ravagé la bande de Gaza, où au moins 35 800 personnes ont été tuées, majoritairement des civils, selon des données du ministère de la Santé du gouvernement du territoire palestinien dirigé par le Hamas

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 5 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

gaza cij

Marhaba 2024 : Grande-Marlaska salue « l’excellente coordination » entre le Maroc et l’Espagne

Le ministre de l'Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, a salué « l'excellente coordination » entre son pays et le Maroc dans le cadr…
gaza cij

Sécurité sociale : Les Marocains en tête des cotisants en Espagne

Pour le deuxième mois consécutif, les Marocains résidant en Espagne arrivent en tête en ce qui concerne le groupe de travailleurs étrangers …
gaza cij

Hajj 1445 : pas de maladie contagieuse enregistrée parmi les pèlerins (ministère de la Santé)

Le vice-ministre en charge de la santé publique saoudien, Hani Jokhdar, a annoncé qu’aucune maladie contagieuse n’a été enregistrée parmi le…
gaza cij

Hajj : plus de 1,8 million de pèlerins pour la saison 1445

L'Autorité générale saoudienne des statistiques a annoncé samedi que le nombre total de pèlerins pour la saison 1445 a atteint 1.833.164 per…
gaza cij

Hajj : rapatriement de plus de 250.000 visiteurs sans visa

Le porte-parole du ministère saoudien de l'Intérieur, le colonel Talal Chalhoub, a annoncé que 256.481 visiteurs détenteurs de visas non lié…
gaza cij

La gauche française crée un front commun

Plusieurs partis de la gauche française ont annoncé, vendredi, s’unir sous la bannière d’un front commun en vue des législatives anticipées …
gaza cij

Washington fustige la redirection de fonds palestiniens par Israël

Les États-Unis ont fermement critiqué jeudi la décision du ministre israélien des Finances, Bezalel Smotrich, de rediriger des fonds initial…
gaza cij

Belgique : quatre morts, dont une petite fille, dans l’explosion d’un immeuble

Quatre personnes ont perdu la vie dans l'explosion qui a ravagé, jeudi matin, la partie supérieure d'un immeuble à Anvers, dans le nord de l…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire