Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Société / Enquête suite à la séquestration de Marocains au Myanmar

Enquête suite à la séquestration de Marocains au Myanmar

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Le Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire, confiée à la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), suite à la séquestration de ressortissants marocains par des bandes criminelles opérant au Myanmar, dans les zones frontalières avec la Thaïlande.
Le Procureur général du Roi indique, mercredi dans un communiqué, que certaines victimes et familles de victimes ont été auditionnées dans ce cadre, notamment celles ayant déposé des plaintes.
Les résultats de l’enquête préliminaire ont révélé qu’il s’agit de réseaux criminels spécialisés dans la traite d’êtres humains qui s’activent dans les zones frontalières du Myanmar et qui appâtent leurs victimes par des contrats de travail, dans lesdites zones, avec des entreprises internationales de commerce électronique, en contrepartie de salaires attractifs, précise la même source.

 

Lire aussi : Myanmar : l’histoire de ces Marocains séquestrés

 

Il s’est avéré, toutefois, que cette démarche n’était qu’un moyen de les arnaquer, les attirer et les exploiter, pour les séquestrer et les obliger à travailler dans des conditions pénibles.
Selon les premières informations disponibles et les données relayées par certains réseaux sociaux, le Parquet général, en appelant à faire preuve de prudence et de vigilance face aux tentatives de recrutement, toujours en cours via Internet ainsi qu’à travers certains intermédiaires au Maroc et à l’étranger, affirme suivre les investigations menées par les services compétents de la Police judiciaire en vue de faire la lumière sur les tenants et aboutissants de ces faits, d’appréhender toutes les personnes soupçonnées d’être impliquées dans ces actes et d’envisager les suites judicaires qui s’imposent à lumière desdits faits.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Myanmar

Allocations sociales : 60% des familles non couvertes bénéficient d’aides directes

Lors d'une conférence de presse suivant le Conseil de gouvernement, le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et porte-paro…
Myanmar

Spoliation foncière : un fléau persistant malgré les mesures législatives

Ces dernières années, le phénomène de la spoliation foncière a pris une ampleur considérable, notamment avec la hausse des prix de l'immobil…
Myanmar

Hajj 1445 : arrivée du premier groupe de pèlerins marocains à Médine

Le premier groupe de pèlerins marocains est arrivé ce vendredi matin à Médine pour accomplir les rituels du Hajj de l’année 1445 de l’hégire…
Myanmar

MENA : Salma Bougarrani remporte le prix Cartier Women’s Initiative 2024

Salma Bougarrani est la lauréate du premier prix de la Cartier Women’s Initiative 2024 pour la région MENA. Diplômée d’un doctorat en procéd…
Myanmar

Le programme d’aide direct au logement compte déjà 11.749 bénéficiaires (Mustapha Baitas)

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a déclaré que le nombre de béné…
Myanmar

Casablanca : un immeuble de quatre étages s’effondre

Un immeuble de quatre étages s'est effondré ce jeudi à 14h30 dans le quartier de Bourgogne à Casablanca. L’écroulement de ce bâtiment situé …
Myanmar

Affaire Naciri/Bioui : report de la première audience publique au 13 juin

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a décidé de reporter au 13 juin prochain la première audience publique de l’affaire…
Myanmar

Chute mortelle d’un enfant à la gare Rabat Agdal : le tribunal reconnaît la responsabilité de l’ONCF

Le tribunal administratif de Rabat a reconnu la responsabilité de l’Office nationale des Chemins de fer (ONCF) dans l'affaire du décès du pe…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire