Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Politique / Éthiopie : un accord de paix, après deux ans de conflit

Éthiopie : un accord de paix, après deux ans de conflit

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Les pourparlers de paix entre les belligérants éthiopiens ont abouti à la signature d’un accord de «cessation permanente des hostilités». Ce texte souligne les modalités de désarmement des forces du Tigré. D’importants défis restent à relever pour mettre en œuvre cet accord, notamment celui d’amener toutes les parties à déposer les armes ou à se retirer.

L’accord prévoit que les forces du Tigré déposent en premier les «armes légères», et ce dans les 30 jours à venir. L’armée éthiopienne prendra ensuite le contrôle total de «toutes les installations fédérales et des principales infrastructures telles que les aéroports et les autoroutes dans la région du Tigré».

L’accord final n’a pas été rendu public, mais le bref communiqué lu par les parties belligérantes mercredi soir annonce un «programme détaillé de désarmement» et de «restauration de l’ordre constitutionnel» dans le Tigré.

La guerre dans le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique a entrainé le déplacement de millions de personnes ainsi que l’exacerbation de la famine et de la pauvreté.

Ce jeudi, le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a affirmé, lors d’une visite dans le sud de l’Éthiopie, que la proposition de son gouvernement lors des pourparlers avait été acceptée sans réserve et qu’il était prêt à «ouvrir son cœur» pour que la paix règne. Il a également déclaré que la question des zones contestées ne sera résolue que par le droit du sol et les négociations.

Par ailleurs, la presse éthiopienne a cessé d’utiliser le mot «terroriste» pour désigner les autorités et les forces du Tigré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Symposium économique africain : l’inflation, un mal qui gangrène l’économie africaine

Symposium économique africain : l’inflation, un mal qui gangrène l’économie africaine

Depuis la pandémie de la covid-19, l’économie du continent connait un essou…

Sécurité maritime: les côtes somaliennes restent un danger pour les navires

Sécurité maritime : les côtes somaliennes restent un danger pour les navires

Le Bureau maritime international (BIM), a révélé dans son rapport que les a…

Le Mali fait face à une pénurie de kérosène

Le Mali fait face à une pénurie de kérosène

Le Mali fait actuellement face à une pénurie de kérosène à l’aéroport inter…

Mali : après trois mois de suspension, la politique peut reprendre

Mali : après trois mois de suspension, la politique peut reprendre

Les autorités de la transition au Mali ont annoncé la reprise des activités…

Liquéfaction de gaz naturel : plusieurs pays africains dans le top 10 mondial

Liquéfaction de gaz naturel : plusieurs pays africains dans le top 10 mondial

L’union internationale du gaz (IGU) a indiqué dans son rapport que trois pa…

Aéroports tunisiens : 4,2 millions de passagers au 1er semestre 2024

Aéroports tunisiens : 4,2 millions de passagers au premier semestre 2024

L’Office de l'aviation civile et des aéroports de Tunisie (OACA) a annoncé …