Aller au contenu principal

L'AIEA préoccupée par les tensions concernant le nucléaire iranien

Par H.L.B, Publié le 10/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le comité de surveillance nucléaire de l'ONU a déclaré lundi qu'il était " inquiet des tensions croissantes " qui pèsent sur le programme nucléaire de l'Iran, après que Téhéran a déclaré qu'il pourrait cesser de respecter d'autres aspects de l'accord international conclu en 2015.


"J'espère qu'il sera possible de trouver des solutions pour apaiser les tensions actuelles par le dialogue", a déclaré Yukiya Amano, directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique, dans un discours inaugurant la réunion trimestrielle du conseil des gouverneurs de l'agence.


Le 8 mai dernier, l'Iran a annoncé qu'il ne se considérait plus tenu de respecter les limites des stocks d'eau lourde et d'uranium enrichi.


Ces plafonds ont été convenus dans le cadre du Plan d'action global commun de 2015 (Joint Comprehensive Plan of Action - JCPOA).


La décision de Téhéran a été prise un an après que le président américain Donald Trump se soit retiré de l'accord.


Washington a également renforcé les sanctions économiques contre la République islamique.


L'Iran a par ailleurs menacé que si les autres signataires du JCPOA ne parvenaient pas à accélérer les efforts visant à atténuer les sanctions américaines, il ne respecterait plus les restrictions en matière de teneur en uranium et de modifications des réacteurs d'eau lourde, d'ici début juillet.


Deux semaines auparavant, bien que le dernier rapport d'inspection de l'AIEA affirmait que si les stocks d'uranium et d'eau lourde avaient augmenté, ils n'ont toujours pas dépassé les limites fixées par la JCPOA.


"Comme je l'ai constamment souligné, les engagements pris par l'Iran dans le cadre du JCPOA représentent un gain significatif pour la vérification nucléaire ", a déclaré Amano dans son discours.


"Il est essentiel que l'Iran respecte pleinement ses engagements dans le cadre du JCPOA", a-t-il ajouté.

L’armée américaine mène un raid meurtrier en Syrie

Ce jeudi 25 février, le président américain Joe Biden a autorisé une frappe en Syrie contre des infrastructures utilisées par ce que le Pentagone a présenté comme des milices soutenues par l’Iran. Sui...

Covid-19 : l’UE aborde la pénurie des vaccins et les certificats de voyage

Les dirigeants européens se réunissent ce jeudi pour accélérer le déploiement du vaccin contre la Covid-19 en Europe. Ils ne sont pas tous sur la même longueur d’onde au sujet de la fermetur...

Gérard Depardieu accusé de viol et d’agression sexuelle

L’acteur français Gérard Depardieu a été accusé de viol et d’agression sexuelle, commis en 2018 sur une actrice âgée de 20 ans. L’enquête initiale sur ces accusations a été abandonnée en 2019 par manq...

Assassinat de Luca Attanasio, l'ambassadeur d'Italie en République démocratique du Congo

Ce lundi 22 février, Luca Attanasio, ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo (RDC), a été tué lors d’une attaque dans la province orientale du Nord-Kivu. En effet, le diplomate, qui v...

Paradis fiscaux : le Maroc quitte la liste grise de l’UE

Ce lundi 22 février, la liste grise de l’Union européenne (UE) des paradis fiscaux a été actualisée. Suite à cette actualisation, cette liste comprend neuf pays, à savoir : l’Australie, la Barbad...

Climat : un sommet de l’ONU sur l’impact du changement climatique sur la paix dans le monde

Le Conseil de sécurité des Nations unies tiendra ce mardi 23 février un sommet avec ses dirigeants pour débattre des effets du changement climatique sur la paix mondiale. Une question sur laquell...