Aller au contenu principal

Crédit du Maroc : des résultats 2020 en baisse

Par J.R.Y, Publié le 03/03/2021, mis à jour le 03/03/2021          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Agence du Crédit du Maroc à Casablanca

Le résultat net part du groupe (RNPG) de Crédit du Maroc (CDM) s'est établi à 190,3 millions de dirhams (MDH) au titre de l'année écoulée, en baisse de 62,6% par rapport à 2019.

Le résultat brut d'exploitation, lui, s'est situé à 1,06 milliards de dirhams (MMDH), en retrait de 4,5% par rapport à l'exercice précédent, indique CDM dans un communiqué, précisant que ce recul s'explique par la hausse des charges générales d'exploitation qui reste limitée à 2,2%, tenant compte du don de 85 MDH de la banque au fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus.

Sur le volet des investissements, CDM a engagé sur l'année écoulée un montant total de 344,3 MDH, porté pour l'essentiel par les projets IT et le projet du nouveau siège "Les Arènes".

En outre, le groupe bancaire fait savoir que le coût du risque consolidé a enregistré, à fin 2020, une augmentation de 124,7% à 721,7 MDH, soit une hausse annuelle du taux de coût du risque de 90 points de base à 164 points de base. Cette hausse provient, essentiellement, de l'intégration des impacts de la crise du covid-19 dont une part significative de provisionnement des encours sains, souligne la même source, ajoutant que grâce à sa politique prudente de provisionnement, CDM voit son taux de couverture s'accroître de 2,6 points de pourcentage à 93,4%.

Concernant le produit net bancaire (PNB) du Crédit du Maroc, il a accusé un léger repli de 0,9% à 2,38 MMDH, en raison principalement de la diminution de la marge sur commissions de 8,1% à 385,5 MDH. Cette évolution est liée notamment à la baisse des flux en agence et des flux monétiques en lien avec le confinement et au recul de l'activité import/export.

S'agissant de la collecte clientèle, CDM a généré des ressources bilan en appréciation de 1,6% à 44,52 MMDH comparativement à 2019. Cette performance reflète l'épargne de précaution des particuliers et entreprises et se retrouve essentiellement dans la hausse des comptes à vue de 5,7% et celle des comptes d'épargne de 0,9%. Hors dépôts à terme qui enregistrent une baisse de 31,7%, la collecte bilan du Crédit du Maroc affiche une progression de 4,2%.

Au vu de tous ces éléments, le Conseil de surveillance de la banque a décidé de proposer aux actionnaires un dividende brut par action de 4,55 dirhams contre 18,7 dirhams par action en 2019 (soit une baisse de 75%). 


 

Covid-19 : bilan des aides de l'UE au Maroc

Dans son édition de ce jeudi 15 avril, le quotidien Aujourd’hui le Maroc a révélé que depuis l’arrivée de la pandémie du nouveau coronavirus, l’Union européenne (UE) «a décaissé près de cinq milliards...

Pourquoi le Maroc ne ferme-t-il pas ses frontières ?

Depuis l’apparition du nouveau coronavirus, les pays appliquent à des moments différents des restri...

Auto Hall se lance sur le marché de l'occasion

Une première dans le secteur automobile au Maroc. Auto Hall vient de lancer sa nouvelle marque de véhicules d’occasion Autocaz. Cette dernière dispose du 1er mégastore de véhicules d’occasion mul...

FMI : une croissance économique de 4,5% en 2021 au Maroc

Selon le rapport sur les perspectives économiques mondiales, publié le 6 avril, le Fonds monétaire international (FMI) prévoit que l’économie marocaine connaîtra une croissance de 4,5% en 2021 et de 4...

Automobile : inauguration du CETIEV 2.0

Vendredi dernier, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, a inauguré le nouveau site du Centre technique des industries des équipements pour véh...

Anfa Realties : le projet Beachfront sort de terre

À l’écoute des nouveaux besoins exprimés suite aux restrictions sanitaires, avec un réel besoin d'ouverture sur la nature et l’horizon, le spécialiste du haut standing Anfa Realties a l...