Aller au contenu principal

Accord États-Unis/Mexique : Trump lève les sanctions commerciales

Par H.L.B, Publié le 10/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le secteur des affaires a enfin pu souffler ce weekend après que le président Donald Trump ait renoncé aux tarifs douaniers sur le marché mexicain.

 

Au moins pour l'instant.

 

Trump a déclaré qu'il avait " pleinement confiance " que le Mexique va sévir contre la migration, et la Chambre de commerce des États-Unis ainsi que l'Alliance des constructeurs automobiles ont félicité le président pour avoir suspendu les taxes prévues.

 

La question de savoir si l'accord de Trump avec le Mexique tiendra ou non est toutefois non résolue.

 

Le président a remercié le président et le ministre des Affaires étrangères mexicains et a déclaré que tant que leur pays s'efforcera " sans relâche " d'appliquer ce traité, " cet accord sera un grand succès tant pour les États-Unis que pour le Mexique ".

 

Mais Trump a également averti que les tarifs douaniers restaient optionnels.

 

"Nous pouvons toujours revenir à notre position antérieure, très rentable, sur les tarifs douaniers, mais je ne crois pas que ce soit nécessaire", a-t-il déclaré ce dimanche dans un message sur Twitter.

 

Trump a l'habitude de changer rapidement de position s'il croit que son partenaire de négociation ne respecte pas ses exigences.

 

Le président a suspendu les hausses tarifaires sur la Chine, par exemple, alors que les deux pays se réunissaient pour tenter de conclure un accord commercial. Mais il a finalement annulé cette mesure et a plus que doublé les droits de douane sur 200 milliards de dollars de marchandises chinoises après l'échec des négociations commerciales - malgré tous les signes positifs lancés par la Maison-Blanche pendant des semaines, selon lesquels les deux parties réalisaient de grands progrès.

 

Dans cette affaire, la Maison-Blanche a accusé la Chine de revenir sur ses engagements, tandis que Pékin a pointé du doigt les États-Unis. Il n'est pas clair maintenant si Pékin et Washington peuvent parvenir à un accord. Les négociations sont apparemment au point mort et les responsables de l'administration ont déclaré qu'aucun plan concret de pourparlers n'avait été prévu.

L’armée américaine mène un raid meurtrier en Syrie

Ce jeudi 25 février, le président américain Joe Biden a autorisé une frappe en Syrie contre des infrastructures utilisées par ce que le Pentagone a présenté comme des milices soutenues par l’Iran. Sui...

Covid-19 : l’UE aborde la pénurie des vaccins et les certificats de voyage

Les dirigeants européens se réunissent ce jeudi pour accélérer le déploiement du vaccin contre la Covid-19 en Europe. Ils ne sont pas tous sur la même longueur d’onde au sujet de la fermetur...

Gérard Depardieu accusé de viol et d’agression sexuelle

L’acteur français Gérard Depardieu a été accusé de viol et d’agression sexuelle, commis en 2018 sur une actrice âgée de 20 ans. L’enquête initiale sur ces accusations a été abandonnée en 2019 par manq...

Assassinat de Luca Attanasio, l'ambassadeur d'Italie en République démocratique du Congo

Ce lundi 22 février, Luca Attanasio, ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo (RDC), a été tué lors d’une attaque dans la province orientale du Nord-Kivu. En effet, le diplomate, qui v...

Paradis fiscaux : le Maroc quitte la liste grise de l’UE

Ce lundi 22 février, la liste grise de l’Union européenne (UE) des paradis fiscaux a été actualisée. Suite à cette actualisation, cette liste comprend neuf pays, à savoir : l’Australie, la Barbad...

Climat : un sommet de l’ONU sur l’impact du changement climatique sur la paix dans le monde

Le Conseil de sécurité des Nations unies tiendra ce mardi 23 février un sommet avec ses dirigeants pour débattre des effets du changement climatique sur la paix mondiale. Une question sur laquell...