Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Monde / Arabie Saoudite : un adolescent de 18 ans condamné à mort

Arabie Saoudite : un adolescent de 18 ans condamné à mort

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

L’Arabie saoudite a l’intention d’exécuter le garçon, qui vient d’avoir 18 ans, pour avoir participé à une manifestation.

À l’âge de 10 ans, le jeune Murtaja Qureiris a organisé avec 30 autres enfants une marche de protestation pour les droits de l’homme.

Qureiris, qui était le chef du groupe, avait levé un mégaphone et crié : « Le peuple réclame les droits de l’homme ! »

À l’âge de 13 ans, l’enfant a été arrêté par les autorités frontalières saoudiennes à l’époque du Roi Fahd, alors qu’il voyageait avec sa famille.

Les avocats et les militants le considéraient, vu son âge, comme le plus jeune détenu politique connu en Arabie saoudite.

L’Arabie saoudite a gardé Qureiris pendant près de quatre ans en détention provisoire et a maintenant l’intention de l’exécuter, a rapporté CNN.

Les autorités saoudiennes l’ont inculpé, ainsi que son frère Ali Qureiris, d’avoir prétendument lancé des cocktails Molotov dans un poste de police d’Awamiya, dans l’est du pays.

Il a été poursuivi par un tribunal antiterroriste qui l’a accusé d’appartenir à un groupe terroriste extrémiste, d’avoir commis des actes de violence lors de manifestations et d’avoir tiré sur les forces de sécurité, indique la CNN.

Qureiris a démenti les accusations et a déclaré que les autorités saoudiennes avaient obtenu ses aveux sous la contrainte.

À 11 ans, Qureiris a été témoin de la mort de son frère lors d’une protestation. Dans une séquence vidéo obtenue par CNN, des personnes en deuil pendant les funérailles d’Ali ont chanté des slogans anti-gouvernement.

Les autorités saoudiennes ont également emprisonné son père l’année dernière. Un de ses frères a également été incarcéré.

CNN a appris que les autorités saoudiennes cherchent à crucifier ou à démembrer Qureiris après son exécution dans le cadre de l’application de la forme la plus sévère de la peine capitale.

Auparavant, l’Arabie saoudite avait déclaré aux Nations Unies qu’elle n’imposait pas la peine de mort aux personnes ayant commis des crimes avant l’âge de la responsabilité pénale, qui est de 18 ans.

Cela pourrait expliquer pourquoi les autorités saoudiennes ont maintenu le jeune garçon en détention provisoire pendant près de quatre ans.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Période d’isolement pour le président Joe Biden positif à la Covid

La Maison Blanche a annoncé ce mercredi que le président américain est positif à la Covid, tout en indiquant qu’il présentait des «symptômes…

Industrie, migrations, logement : le plaidoyer de von der Lyen devant les eurodéputés

Jeudi à Strasbourg, Ursula von der Leyen s'est efforcée de convaincre les eurodéputés de lui accorder un second mandat à la tête de la Commi…

L’Iran réfute les allégations américaines d’un complot contre Trump

L'Iran a fermement réfuté les récentes allégations propagées par certains médias américains, accusant Téhéran d'avoir orchestré la tentative…

Oman : une fusillade fait six morts près d’une mosquée

Une fusillade a éclaté près de la mosquée chiite, Ali Ibn Abi Taleb dans la capitale d'Oman, faisant six morts et une trentaine de blessés. …

Europe : le nouveau Parlement fait sa rentrée à Strasbourg

Mardi marque le début d’une nouvelle législature de cinq ans au Parlement européen. Ce dernier, renouvelé en juin, a élu ses dirigeants sous…

France : Gabriel Attal et son gouvernement démissionnent

Le gouvernement Attal est officiellement démissionnaire. Emmanuel Macron a «accepté» mardi en fin de journée la démission du premier ministr…

Pays de Galles : le premier ministre démissionne 4 mois après sa prise de fonctions

Vaughan Gething, le chef du gouvernement local du Pays de Galles, a annoncé sa démission mardi, seulement quatre mois après avoir pris ses f…

Etats-Unis : Trump Media monte en flèche suite à l’attaque contre l’ex-président

La valeur de Trump Media & Technology Group, entreprise détenue par l'ancien président américain Donald Trump, a enregistré une hausse s…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire