Aller au contenu principal

Assassinat de Luca Attanasio, l'ambassadeur d'Italie en République démocratique du Congo

Par Khansaa B., Publié le 22/02/2021, mis à jour le 22/02/2021          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Luca Attanasio, l'ambassadeur d'Italie en République démocratique du Congo

Ce lundi 22 février, Luca Attanasio, ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo (RDC), a été tué lors d’une attaque dans la province orientale du Nord-Kivu. En effet, le diplomate, qui voyageait en voiture «dans un convoi de la Monusco», la mission des Nations unies présente en RDC depuis plus de vingt ans, a été pris pour cible par des hommes armés non-identifiés alors qu’ils étaient en visite avec le Programme alimentaire mondial (PAM) au nord de Goma. Âgé de 43 ans, Attanasio a été gravement «blessé par balles à l’abdomen», avant d’être évacué «dans un état critique» vers un hôpital à Goma. Il «est décédé des suites de ses blessures» par balles, selon une source diplomatique de haut rang à Kinshasa.

Outre Attanasio, deux autres personnes, notamment le chauffeur congolais et le garde du corps de l’ambassadeur, ont également été tuées pendant l’attaque du convoi, a indiqué de son côté à l’AFP le major Guillaume Djike, porte-parole de l’armée dans la région du Nord-Kivu. Suite à cet assassinat, le ministère italien des Affaires étrangères a fait part de sa «profonde tristesse». En réunion avec ses homologues européens à Bruxelles, Luigi Di Maio, le ministre italien des Affaires étrangères, a annoncé son retour anticipé à Rome.

L’Arabie Saoudite assortit l'accomplissement du Hajj à la vaccination contre le coronavirus

Ce lundi 1er mars, Taoufik Rabiâa, le ministre saoudien de la Santé, a annoncé que l’accomplissement du pèlerinage sera désormais lié à la vaccination contre la Covid-19. Il a ajouté avoir ordonné la ...

France-Algérie : Emmanuel Macron reconnait que la mort de Boumendjel n’était pas un suicide

Ce mardi 2 mars, le président français Emmanuel Macron a reconnu que les autorités françaises ont «torturé et assassiné» le militant algérien Ali Boumendjel pendant la guerre d’indépendance de son pay...

États-Unis : vaccins pour tous en mai

Ce mardi 2 mars, le président américain Joe Biden a annoncé que son pays disposerait de suffisamment de vaccins anti-Covid-19 pour tous ses adultes d’ici la fin du mois de mai. Il a toutefois sou...

Accord UE-Maroc : la Cour européenne examine le recours du Polisario

Ce mardi 2 mars, journée d’ouverture d’une audience devant la 9e chambre du tribunal de l’Union européenne au Luxembourg, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) examine le dossier du Sahara. ...

Pour l’ONU, la baisse des dons est une peine de mort contre le Yémen

Ce lundi 1er mars, Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations Unies (ONU), a qualifié la baisse des promesses de dons pour assurer une aide au Yémen de «peine de mort». Guterres a dévoilé qu’...

Birmanie : la répression meurtrière des manifestants se poursuit

Ce lundi 1er mars, de nouveaux rassemblements ont eu lieu dans plusieurs villes en Birmanie. Ces manifestations pro-démocratiques, survenues près d’un mois après le coup d’État en Birmanie, ont été ré...