Aller au contenu principal

Renault : une perte record de huit milliards d’euros en 2020

Par Nora Jaafar, Publié le 19/02/2021 à 12:24, mis à jour le 19/02/2021 à 15:47
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Renault : une perte record de huit milliards d’euros en 2020

En raison de la pandémie de la Covid-19, le constructeur automobile français Renault a affiché une perte record de huit milliards d’euros à fin 2020, dont 7,3 milliards d’euros au cours du premier semestre et 660 millions lors du second. Son chiffre d’affaires de 2020 a ainsi enregistré un recul de 8,9%, selon les résultats publiés ce vendredi. Le partenaire japonais Nissan de la marque est la principale raison de cette perte historique, ayant pénalisé le groupe au losange à hauteur de 4,9 milliards d’euros. De plus, vu que Renault a vendu moins de trois millions de véhicules l’année dernière, ses ventes ont connu une chute de 21,3%. Ces dernières, bien qu’elles aient connu une baisse sans précédent dans le monde entier ont bien repris lors de deuxième semestre en Russie et Turquie.

Par ailleurs, malgré cette conjoncture difficile, Renault a réussi à dégager une marge opérationnelle de 3,5% au second semestre, «une première étape du redressement du groupe». En effet, le groupe prévoit d’ici 2025 d’améliorer ses marges en vendant moins de voitures et en faisant des économies, comme le souligne son plan "Renaulution" dévoilé en janvier dernier. «2021 devrait être un nouveau défi, mais nous avons pris les mesures nécessaires», a souligné le directeur général (DG) de Renault, Luca de Meo. «On s’attend de bonnes surprises au deuxième semestre». Le groupe vise à adhérer aux segments supérieurs du marché, et ce en consacrant la moitié de ses 24 lancements prévus d’ici 2025 aux compactes et aux berlines. Et avec la commercialisation d’une nouvelle Dacia à batterie, Renault cherche à consolider son offre hybride e-Tech et augmenter ses ventes de ses voitures électriques.

Toutefois, en raison de la crise sanitaire, le groupe n’a pas encore publié de prévisions pour l’année 2021. Ce dernier avait annoncé mi-2020 la suppression de quelques 15.000 postes dans le monde, dans le cadre d’un plan d’économies de plus de deux milliards d’euros sur trois ans. Luca de Meo a cependant indiqué en janvier 2021 qu’une nouvelle coupe dans les budgets a été effectuée, mais pas de nouveaux licenciements. Pour le DG de Renault, «l’objectif est désormais de parvenir à un total de 2,5 milliards d’euros d’économies d’ici 2023, et 3 milliards d’ici à 2025».

Augmentation de capital : l'AMMC donne son feu vert à Mutandis

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a visé, vendredi, le prospectus relatif à l’augmentation de capital de Mutandis SCA, par émission d’actions nouvelles avec suppression du droit préfé...

Affaire "réseau Bitcoin" : saisie de plus de 2 milliards de centimes à Safi et Marrakech

L’enquête judiciaire concernant l’affaire du "réseau Bitcoin" a conduit à la saisie de plus de deux milliards de centimes dans deux villes du Royaume. En effet, les agents du Bureau national de lut...

Gouvernement Akhannouch : 100 jours décevants pour les TPME

C'est un constat sans appel fait par la Confédération marocaine de TPE-PME sur l’accompagnement et le soutien des TPE PME ainsi qu’aux nouveaux programmes du nouveau gouvernement après 100 jours de so...

Lydec : dépôt imminent d’un projet d’offre publique d’achat

Le dépôt d’un projet d’Offre publique d’achat (OPA) sur Lydec est prévu dans les jours qui viennent, a annoncé mercredi 19 janvier l’entreprise dans un communiqué. «Conformément aux termes de l’art...

HCP : Hausse de 1,4% de l’IPC annuel moyen en 2021

Au terme de l’année 2021, l’indice des prix à la consommation (IPC) du mois de décembre a connu une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent. L’IPC annuel moyen aura progressé de 1,4% et l’indicat...

Monétique : hausse de 17,9% du nombre des opérations en 2021

Durant l’année 2021, l’activité monétique a connu une bonne reprise. Son volume global est en progression significative par rapport à l’année écoulée, avec une progression de 17,9% du nombre d’opérati...