Aller au contenu principal

Vaccin anti-Covid-19 : les doses de Sinopharm sont enfin là !

Démarrage imminent de la campagne de vaccination anti-Covid-19. Les premiers rendez-vous pour la vaccination ont été fixés pour ce vendredi. Sont concernées les personnes âgées de plus de 75 ans. Par ailleurs, le Maroc qui a reçu ce mercredi matin son premier lot du vaccin du laboratoire chinois Sinopharm, poursuit la distribution des deux millions de doses du vaccin d’AstraZeneca reçues vendredi dernier.

Par Mohamed L., Publié le 27/01/2021, mis à jour le 27/01/2021          Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Les premiers vaccins chinois du laboratoire Sinopharm sont arrivés au Maroc ce mercredi matin © Fadel Senna/AFP

L’attente était longue, mais elle touche désormais à sa fin. Le Maroc a procédé cette semaine à l’ouverture des rendez-vous de vaccination et à la distribution des vaccins dans différentes régions du Royaume. Les premiers rendez-vous pour la vaccination ont été fixés à ce vendredi 29 janvier 2021, selon Le360. Elle concernera les personnes âgées de plus de 75 ans. La même source rapporte que les autorités publiques, le personnel médical de Santé de plus de 40 ans et le personnel enseignant de plus de 45 ans débuteront leur vaccination juste après la cérémonie officielle de lancement de la campagne, prévue entre ce mercredi 27 et le vendredi 29 janvier.

En ce qui concerne la distribution des vaccins dans les différentes régions du Royaume, des camions équipés ont commencé depuis ce lundi à acheminer les doses depuis la Régie autonome des frigorifiques de Casablanca (RAFC). Plusieurs villes telles que Rabat, Marrakech, Fès, Tanger, Settat ont été desservies, en attendant une distribution générale.

 

Un Dreamliner est arrivé de Chine ce matin

Un avion de Royal Air Maroc a atterri ce mercredi à l’aéroport Mohammed V de Casablanca en provenance de Pékin. L’avion transportait des flacons du vaccin chinois produit par le laboratoire Sinopharm. Pour l’heure, aucune information n’a été divulguée sur la quantité de vaccin reçue, mais certaines sources médiatiques parlent de 500.000 doses pour cette première livraison.

Une autre bonne nouvelle donc pour cette campagne qui cible 33 millions de personnes. Va-t-on pouvoir atteindre l’objectif de vacciner l’ensemble de la population dans le délai imparti de trois mois ? En tout cas, ce premier lot de vaccins chinois ajouté à celui d’AstraZeneca, permettrait de vacciner 1,25 million de Marocains.

Lire aussi : Vacciner 33 millions de Marocains d’ici fin mai, est-ce possible ?

Le ministère de la Santé a souligné que les personnes vaccinées doivent «continuer à suivre les conseils en vigueur concernant la pratique de la distanciation physique, le port d’un masque facial et le lavage des mains soigneusement et fréquemment».

 

Le Maroc plutôt bien servi

Dans un contexte particulier marqué par la pénurie de doses, le Maroc est tout de même bien placé en termes de livraison des lots de vaccins (États-Unis : 25 millions de doses reçues, Chine : 22 millions de doses, Grande-Bretagne : 7 millions de doses, Israël : 4 millions de doses, Émirats arabes unis : 3 millions de doses). Avec les Seychelles, l’Île Maurice et l’Égypte, le Maroc est l’un des rares pays africains à avoir reçu des doses de vaccin.

Graphique

 

Lire aussi : Santé : le ras-le-bol des professionnels du secteur

Pour rappel, l’Europe a jugé «inacceptables» les retards de livraison du vaccin AstraZeneca sur son continent. La commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides a déclaré que l’Union européenne (UE) a «préfinancé le développement du vaccin et sa production, et réclame désormais un retour sur son investissement. L’UE veut savoir combien de doses ont été produites par AstraZeneca jusqu’à présent, et où exactement, si elles ont été livrées et à qui», souligne la responsable européenne. Les représentants du laboratoire pharmaceutique britannique AstraZeneca, mis en cause en Europe pour des retards de livraison du vaccin contre la Covid-19, se sont retirés ce mercredi d’une réunion organisée par l’UE.

Le Maroc a pour l’heure commandé 66 millions de doses (entre Sinopharm et AstraZeneca). L’objectif du ministère de la Santé est de réaliser une immunité collective (vacciner 80% de population) d’ici le mois de mai prochain. Une course contre la montre est donc lancée pour mettre un terme à cette pandémie qui a causé tant de dégâts humains et économiques à la population marocaine et mondiale.

Sécurité routière : NARSA sur tous les fronts

Le ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara a présidé le mercredi 24 février 2021 à Rabat, les travaux de la troisième session du Conseil d’Administration...

Covid-19 et vaccination : état des lieux

Plus de 88.000 personnes ont reçu la première dose du vaccin contre la Covid-19 au mardi 2 mars à 1...

Lois électorales : deux textes adoptés par les députés

Mardi, la Chambre des représentants a approuvé trois projets de loi à l’ouverture de sa session ext...

Inondations à Tétouan : l’ONDH pointe du doigt les responsables locaux

En raison des récentes précipitations, Tétouan a connu d’importantes inondations, qui à leur tour ont provoqué plusieurs dégâts matériels. Alors que les autorités de cette province ont assuré que...

Turbulences dans la maison du PJD avant les élections

Quelques mois après la polémique autour de Saad Dine El Otmani et de sa signature de la déclaration...

Vaccination anti-Covid-19 : le chemin est encore long

Le Maroc a dépassé lundi la barre de 3,5 millions de citoyens vaccinés contre la Covid-19, ce qui r...