Aller au contenu principal

Vaccination contre la Covid-19 : les étapes à suivre

Le Maroc lance cette semaine sa campagne de vaccination. À cet effet, le portail “Liqahcorona.ma” a été mis en ligne pour la prise de rendez-vous. Le personnel de la santé âgé de 40 ans et plus, les autorités publiques et les militaires, le personnel de l'éducation nationale et les personnes âgées de plus de 75 ans seront les premiers à se faire vacciner. Comment se déroulera donc cette campagne, sous quel format et quel est l’objectif pour atteindre l’immunité collective ?

Par Mohamed L., Publié le 25/01/2021, mis à jour le 25/01/2021          Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
La campagne de vaccination démarre cette semaine au Maroc © DR

Mieux vaut tard que jamais. Dès l’arrivée du premier lot de vaccin en provenance d’Inde, le Maroc a annoncé le début de sa campagne de vaccination. Dans un communiqué officiel rendu public vendredi dernier, le ministère de la Santé a dévoilé les premières personnes concernées par cette opération. Il s’agit du personnel de la santé âgé de 40 ans et plus, les autorités publiques et les militaires, le personnel de l’éducation nationale et les personnes âgées de plus de 75 ans. Les régions qui connaissent le plus grand nombre de cas d’infection seront prioritaires.

Par ailleurs, les autorités marocaines ont démarré ce lundi l’opération de distribution régionale du vaccin contre le nouveau coronavirus. Les premiers camions chargés des doses du vaccin ont quitté dans la matinée la Régie autonome des frigorifiques de Casablanca (RAFC), où les vaccins sont stockés dans les conditions nécessaires (entre 2°C et 8°C). Une campagne de communication en langues arabe et amazighe a démarré sur les différents médias afin de sensibiliser sur l’importance de la vaccination.

Processus de vaccination

Afin de se faire vacciner, le citoyen doit tout d’abord prendre rendez-vous en se rendant sur le site Liqahcorona.ma ou en envoyant un SMS au numéro 1717 dédié à cette campagne. Le SMS doit comporter le numéro de carte d’identité nationale (CIN) ou de la carte de séjour de résident pour les étrangers. Un message précisant la date et le lieu de vaccination sera par la suite renvoyé aux personnes concernées.

 

Lire aussi : La gratuité du vaccin pour une plus grande adhésion

Une fois arrivé au lieu de la vaccination, le patient devra être muni de sa CIN pour son enregistrement sur le registre de vaccination. Après avoir reçu la première dose, le patient recevra un rendez-vous pour se présenter et bénéficier d’une deuxième dose. Le jour de son rendez-vous, la personne vaccinée sera interrogée sur son état de santé et les éventuels effets indésirables ressentis après la première dose. Une fois tout en règle, la deuxième dose lui sera injectée. La personne sera à ce moment-là considérée comme complètement vaccinée. Il ne lui restera plus qu’à télécharger et imprimer son certificat de vaccination à partir du portail web/rubrique «je télécharge mon certificat de vaccination».

Moyens covid-19
Les moyens mobilisés pour la campagne de vaccination contre la Covid-19 © Lebrief.ma

 

Des doses de Sinopharm devraient arriver ce mercredi

Prévues pour fin 2020, les premières doses en provenance de Chine de Sinopharm devraient arriver ce mercredi 27 janvier, informe le ministère de la Santé. Le département d’Aït Taleb n’a pas précisé le nombre de vaccins qui seront envoyés par le laboratoire chinois, mais selon Telquel, le chiffre devrait tourner autour de 500.000 doses dans un premier temps. Une quantité qui devrait donc se rajouter aux 2 millions de doses du vaccin d’Astrazeneca reçue vendredi dernier de l’Inde.

Par ailleurs, le Maroc affirme avoir acheté 66 millions de doses pour 33 millions d’habitants. Un chiffre qui a été revu à la hausse par le département d’Aït Taleb. En effet, lors d’une présentation de la stratégie de vaccination, le ministre de la Santé avait annoncé en décembre dernier, l’acquisition de 65 millions de doses des deux vaccins Sinopharm et AstraZeneca pour la vaccination de 25 millions d’habitants.

Lire aussi : Covid-19 : quelles différences entre les vaccins ?

L’objectif est d’atteindre l’immunité collective (vacciner 80% de population) d'ici le mois de mai prochain. «Le Royaume a fait le choix de cibler 80% de la population afin de sortir rapidement de cette pandémie l’ayant impacté socialement et économiquement», avait déclaré Khalid Aït Taleb lors d’une présentation de la stratégie de vaccination au Parlement en décembre dernier. Un objectif difficilement réalisable quand on connaît les difficultés de livraisons et la rupture de stock des vaccins à travers le monde.

Vaccination anti-Covid-19 : un week-end décisif

Le Maroc s’apprête à vivre un week-end décisif dans sa lutte contre la pandémie de la Covid-19. Ave...

Agression sexuelle : Saad Lamjarred risque jusqu’à 20 ans de prison

Le chanteur Saad Lamjarred doit retourner devant la Cour d’appel de Paris pour le viol présumé de la ressortissante française Laura Prioul. La réouverture de l’affaire intervient quelques mois ap...

Manipulation du débat public : Facebook supprime plus de 400 comptes au Maroc

Dans son rapport de février sur ce qu’elle appelle Coordinated False Behavior (CIB), la plateforme Facebook a annoncé avoir éliminé des faux comptes au Maroc pour avoir contribué à «man...

Légalisation du cannabis : report et interrogations

L'examen du projet de loi portant sur l'utilisation légale du cannabis en Conseil de gouvernement a...

Peugeot dévoile son nouveau logo

Peugeot vient de dévoiler son nouveau logo. Dans un communiqué partagé ce jeudi 4 mars, la plus ancienne marque automobile du monde encore en activité a souligné qu’avec un renouvellement complet de s...

Fortes averses orageuses et chutes de neige attendues du vendredi au dimanche

Dans une note spéciale publiée ce jeudi 4 mars, la Direction générale de la météorologie (DGM) a annoncé que plusieurs provinces du Royaume connaîtront, du vendredi 5 au dimanche 7 mars, de forte...