Aller au contenu principal

Pas d'égalité des sexes avant 2030

Par Arnaud B., Publié le 04/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Selon un indice visant à mesurer les progrès accomplis par rapport à un ensemble d'objectifs convenus au niveau international, aucun pays du monde n'est en voie d'atteindre l'égalité des sexes avant 2030.

 

Même les pays nordiques, qui affichent des résultats élevés dans l'indice, devraient déployer des efforts considérables pour respecter les engagements pris en matière d'égalité des sexes dans les 17 objectifs de développement durable (ODD) auxquels 193 pays avaient souscrit en 2015. Ces objectifs sont considérés comme le modèle des efforts mondiaux pour mettre fin à la pauvreté et aux inégalités et mettre un terme à la crise climatique. La date limite pour les accomplir est 2030.

 

Le premier indice SDG, créé par le partenariat avec Equal Measures 2030, a révélé que 2,8 milliards de femmes et de filles vivent actuellement dans des pays qui ne s'appliquent pas assez pour améliorer leur vie.

 

L'indice a mesuré les progrès réalisés dans 129 pays, les faisant passer de zéro à 100 - 100 signifiant que l'égalité a été atteinte - afin de calculer le taux de réussite des 51 cibles au niveau des 14 objectifs prédéterminés. Ces objectifs font référence soit spécifiquement à l’égalité des sexes, soit traitent de questions qui ont un impact disproportionné sur les femmes et les filles, telles que leur accès aux services bancaires mobiles, à Internet ou à une source d’eau potable.

 

Selon l'indice, les pays avec un score global de 90 ou plus sont sur la bonne voie, alors que ceux qui en ont 59 ou moins avancent très lentement vers la réalisation de leurs objectifs.

 

Le score moyen global pour les 129 pays de l’indice - où vivent 95% des femmes et des filles du monde - s’élève à 65,7, considéré comme un résultat médiocre dans le système de notation.

 

La sous-représentation des femmes au Parlement, l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes et la violence sexiste figurent parmi les sujets auxquels tous les pays ont du mal à traiter.

 

Seuls 21 pays ont obtenu une note supérieure ou égale à 80, le Danemark en tête, avec 89,3. Le Maroc a été classé 88e sur 129 avec un score de 59,3.

L’Arabie Saoudite assortit l'accomplissement du Hajj à la vaccination contre le coronavirus

Ce lundi 1er mars, Taoufik Rabiâa, le ministre saoudien de la Santé, a annoncé que l’accomplissement du pèlerinage sera désormais lié à la vaccination contre la Covid-19. Il a ajouté avoir ordonné la ...

France-Algérie : Emmanuel Macron reconnait que la mort de Boumendjel n’était pas un suicide

Ce mardi 2 mars, le président français Emmanuel Macron a reconnu que les autorités françaises ont «torturé et assassiné» le militant algérien Ali Boumendjel pendant la guerre d’indépendance de son pay...

États-Unis : vaccins pour tous en mai

Ce mardi 2 mars, le président américain Joe Biden a annoncé que son pays disposerait de suffisamment de vaccins anti-Covid-19 pour tous ses adultes d’ici la fin du mois de mai. Il a toutefois sou...

Accord UE-Maroc : la Cour européenne examine le recours du Polisario

Ce mardi 2 mars, journée d’ouverture d’une audience devant la 9e chambre du tribunal de l’Union européenne au Luxembourg, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) examine le dossier du Sahara. ...

Pour l’ONU, la baisse des dons est une peine de mort contre le Yémen

Ce lundi 1er mars, Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations Unies (ONU), a qualifié la baisse des promesses de dons pour assurer une aide au Yémen de «peine de mort». Guterres a dévoilé qu’...

Birmanie : la répression meurtrière des manifestants se poursuit

Ce lundi 1er mars, de nouveaux rassemblements ont eu lieu dans plusieurs villes en Birmanie. Ces manifestations pro-démocratiques, survenues près d’un mois après le coup d’État en Birmanie, ont été ré...

lebief.ma - banniere-covid