Aller au contenu principal

Maroc-USA : un nouveau mémorandum d’entente pour préserver le patrimoine culturel marocain

Par Nora Jaafar, Publié le 15/01/2021 à 16:08, mis à jour le 19/01/2021 à 06:06          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Maroc-USA : signature d'un nouveau MoU

Les États-Unis se sont engagés à aider le Maroc à préserver son patrimoine culturel de la contrebande et à renforcer le partenariat stratégique scellé entre les deux pays. Un mémorandum d’entente dans ce sens a été signé ce jeudi 14 janvier par l’ambassadeur américain au Maroc David T. Fischer et le ministre de la Culture Othmane El Ferdaous, tandis que la secrétaire d’État adjointe américaine aux affaires éducatives et culturelles Marie Royce a participé à distance à l’événement depuis Washington. Dans le cadre de cet accord, le gouvernement américain s’engage à restreindre l’importation de certains matériels archéologiques et ethnographiques en provenance du Maroc. Les deux pays ont également convenu de renforcer davantage le dialogue, les contacts et la coopération entre leurs institutions scientifiques, éducatives et culturelles. C'est le 1er accord signé entre le Maroc et les USA couvrant l'ensemble du territoire marocain.

«Les États-Unis ont un profond respect pour le patrimoine culturel du Maroc», a déclaré le secrétaire d’État adjoint Royce, notant que «cet accord est un autre exemple de la longue histoire de collaboration entre les États-Unis et le Maroc». De son côté, El Ferdaous a déclaré que ce mémorandum d’entente intervient après une année de travail préparatoire effectué par des spécialistes de la culture du Département d’État américain, de l’ambassade des États-Unis et des ministères marocains des Affaires étrangères et de la Culture. Et, poursuit-il, il se conforme aux efforts menés par le Maroc pour préserver son patrimoine culturel national en collaboration avec les institutions et les services concernés par la lutte contre le trafic illicite de biens culturels.

Fischer a pour sa part remercié le roi Mohammed VI pour son soutien indéfectible à ce type de travail critique visant à préserver les richesses culturelles du Royaume pour les générations futures. «Cet accord permet à nos institutions culturelles et aux forces de l’ordre de travailler ensemble pour protéger le patrimoine culturel du Maroc contre les pillards et les trafiquants, et il favorise l’élargissement des échanges culturels entre nos pays», a déclaré le diplomate américain.

Un nouveau Virgin Megastore ouvre ses portes à Agadir

Dans un communiqué récemment publié, Virgin Megastore a annoncé l'ouverture de son neuvième magasin au Maroc. Ce dernier a été inauguré sur une superficie de 750 m2 au Sela Park Adrar à Agadir. Avec ...

Covid-19 : suspension des activités du théâtre Mohammed V

Ce mercredi 4 août, l'institution du théâtre Mohammed V a annoncé avoir décidé de suspendre toutes ses activités. Dans un communiqué publié sur son site web, la même source a indiqué que cette décisio...

Artisanat : une nouvelle stratégie pour structurer le secteur

Lors d’une réunion organisée par le département de l’Artisanat du ministère du Tourisme, la tutelle...

Le plasticien Younes Rahmoun, son enfance et ses inspirations

Né en 1975 à Tétouan, Younes Rahmoun est un artiste plasticien d’exception. Dans une interview accordée à Meryem Sebti, il raconte son enfance dans la colombe du Nord. L’artiste explique comment sa pa...

Qui sont Lahcen Zinoun et Kharboucha ?

Dans ce podcast, Radio Maarif dresse le portrait du danseur, chorégraphe et réalisateur marocain Lahcen Zinoun ainsi que celui de la danseuse rebelle Hada El Ghiatia, plus connue sous le nom de "Kharb...

La collaboration réussie de Abdellah Taïa et Boutaïna El Fekkak

"Comme la Mer, mon Amour" est le fruit de la complicité et de la collaboration réussie du romancier Abdellah Taïa et de la comédienne Boutaïna El Fekkak. Les deux artistes ont créé, mis en scène et in...