Aller au contenu principal

Le grand lifting de Fès, capitale spirituelle du Royaume

Par Khansaa B., Publié le 03/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Avec une tannerie fraichement rénovée et une multiplication des liaisons aériennes, Fès la ville impériale du Maroc vise à concurrencer Marrakech, la destination phare du royaume.

 

"C'est un musée à ciel ouvert, une des cités les plus anciennes du Maroc et un des espaces piétons les plus vastes au monde, avec ses 10.000 ruelles", déclare Yassir Jawhar, le vice-président du comité du tourisme de Fès.

 

Considérée comme la capitale spirituelle du Maroc, Fès compte 9.000 demeures historiques, 11 anciennes médersas (écoles coraniques), 83 mausolées, 176 mosquées et 1.200 ateliers d'artisanat.

 

Depuis 2013, plus d'un milliard de dirhams d'investissements ont été débloqués en deux programmes successifs pour restaurer ses édifices fragiles et relancer son tourisme moribond.

 

Selon une étude publiée en 2013 par les autorités régionales, plus de la moitié du bâti était "dégradé" et 10% "menaçait ruine" à la fin des années 1980.

 

Entre 2013 et 2018, 4.000 édifices menaçant de ruine ont été rénovés et 27 monuments restaurés. Le roi Mohammed VI est venu en personne lancer, en avril dernier, la seconde tranche des travaux.


  • Partagez

Dématérialisation de l’administration : près de 900 souscriptions en six mois

Dans une interview accordée à la MAP, Mohammed Drissi Melyani, directeur de l’Agence de développement digital (ADD), a dévoilé qu’en l’espace de 6 mois, le nombre d’administrations ayant souscrit aux ...

Covid-19 : les tests et les compléments en question

Le Maroc enregistre un nombre record de guérisons liées à la Covid-19 ce lundi 21 septembre. Alors ...

Covid-19: caravane de sensibilisation à Casablanca

En coordination avec l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Casablanca-Settat et les autorités locales et provinciales, le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports a l...

Alcool frelaté : un trafic très dangereux

Après plusieurs saisies à Casablanca fin août dernier mais également au mois de septembre à Rabat, ...

Ahmed Toufiq : la reprise de la prière du vendredi dépend de l'amélioration de la situation épidémiologique

Reçu dans le cadre de "L’invité de la rédaction", dimanche 20 septembre, sur Radio Medi1, Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé plusieurs sujets, dont celui de l’...

Casablanca : un individu arrêté pour commercialisation de faux masques de protection

Ce lundi 21 septembre, la police judiciaire du district Moulay Rachid à Casablanca a arrêté un trentenaire pour son implication présumée dans une affaire d’escroquerie. Selon un communiqué de la Direc...