Aller au contenu principal

Julian Assange ne sera pas extradé vers les USA en raison de sa santé mentale

Par Nora Jaafar, Publié le 04/01/2021 à 16:14, mis à jour le 06/01/2021 à 10:18          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Julian Assange ne sera pas extradé vers les USA

Ce lundi 4 janvier, la juge britannique Vanessa Baraitser a rejeté la demande américaine d’extradition du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, vers les États-Unis. Elle a avancé qu’une telle mesure serait «oppressive» en raison de la santé mentale de l’Australien de 49 ans. Ce dernier est poursuivi en justice par le gouvernement américain pour son implication dans la publication de documents militaires et diplomatiques classifiés. Bien qu’elle ait souligné qu’Assange bénéficierait d’un «procès équitable» en cas d’extradition vers les États-Unis, la juge a estimé que les «mesures administratives spéciales» dont il ferait l’objet auraient très probablement un impact négatif sur sa santé mentale. Vanessa Baraitser a déclaré que sa décision s’appuie sur «le témoignage de psychiatres convoqués par la défense qui ont souligné qu’Assange prévoyait activement de se suicider s’il devait être jugé aux États-Unis».

De son côté, la justice américaine a précisé qu’elle ferait appel de cette décision et a demandé que le fondateur de WikiLeaks soit placé en détention provisoire pendant que ce processus est en cours. Entre temps, le tribunal britannique prévoit d’examiner ce mercredi 6 janvier la demande de mise en liberté sous caution de l’équipe juridique d’Assange.

Pour rappel, en avril 2019, les États-Unis ont accusé Julian Assange de «conspiration en vue de commettre une intrusion informatique» et d'avoir conspiré pour pirater les ordinateurs du gouvernement. Une accusation qui est passible d’une peine maximale de cinq ans. Puis en mai 2019, le gouvernement fédéral l’a inculpé de 17 autres chefs d’accusation en vertu de la loi américaine sur l’espionnage. Chacun de ces chefs d’accusation est passible d’une peine potentielle de 10 ans, ce qui signifie que s’il est reconnu coupable, Assange pourrait être condamné à une peine de prison allant jusqu’à 175 ans.

Les migrants à bord du Ocean Viking dans un état critique

Le navire Ocean Viking, dans une "situation insoutenable" avec 555 personnes souffrantes à bord, a demandé qu’on lui désigne un port sûr pour débarquer, précise l’organisation SOS Méditerranée. Cette ...

Covid-19 : recrudescence du variant Delta dans la région de la Méditerranée orientale

Le Bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la Méditerranée orientale a exprimé son inquiétude face à la recrudescence des cas de la Covid-19 et des décès dus au variant Delta...

Astronomie : ce qu'il faut observer dans le ciel en ce mois d'août

Le 2 août, Saturne passe à l’opposition, suivi par Jupiter le 20 du mois courant. Entre ces deux dates, la Lune, le Soleil et les étoiles filantes Perséides vont offrir un beau spectacle dans le ciel....

La moitié de la population de l'UE est vaccinée, l'Afrique peine à s'immuniser

D'après un comptage réalisé par l'Agence France Presse (AFP) à partir de sources officielles, 50% de la population de l'Union européenne (UE) est désormais complètement vaccinée contre la Covid-19. Ce...

Sinopharm : les EAU vaccinent les enfants à partir de 3 ans

Ce lundi 2 août, les Émirats arabes unis (EAU) ont annoncé qu'ils s'apprêtent à vacciner les jeunes enfants. Cette décision concerne les enfants et adolescents âgés de trois ans et plus. Ces derniers ...

Lady Di, portrait d’une rebelle

Surnommée la princesse des cœurs, Diana Spencer n’était pas une Princesse comme les autres. Fille d’Albert Spencer, vicomte d’Althorp et de Frances Burke Roche, elle est la descendante de la duchesse ...