Aller au contenu principal

Banque de projets industriels : MHE voit grand !

Le ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy a annoncé ce lundi 14 décembre le démarrage du deuxième lot de la Banque de projets industriels. Cette initiative vise à substituer 83 milliards de dirhams (MMDH) des importations du Royaume par de la production locale. Dans un premier temps, l’objectif est d’atteindre les 34 MMDH, et ce grâce à l’adoption d’une centaine de projets. Pour le ministre, la Banque de projets est certes un projet qui est «extrêmement ambitieux», mais qui reste aussi «raisonnable et réalisable».

Par Nora Jaafar, Publié le 15/12/2020 à 17:31, mis à jour le 06/01/2021 à 11:02
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Banque de projets industriels : MHE voit grand

Soutenir les efforts du Maroc pour remplacer ses 83 milliards de dirams (MMDH) d’importations par de la production locale. Tel est l’objectif de la Banque de projets industriels, dont le deuxième lot a été lancé ce lundi 14 décembre. Cette nouvelle Banque, offrant une centaine de nouvelles opportunités, vient renforcer les efforts du Royaume visant à promouvoir les produits marocains. Ainsi, grâce au soutien des Centres régionaux d’investissement (CRI), il a été procédé à l’instauration d’un modèle de coordination optimale, mais aussi à la réalisation d’un guide destiné aux porteurs de projets. Ce dernier présente et explique l’ensemble des offres d’accompagnement proposées par la "war-room", une cellule composée de 25 personnes et chargée par le ministère de l’Industrie d’accompagner les porteurs de projets.

De plus, la Banque de projets industriels vise :

  • en partenariat avec les réseaux des centres techniques, à définir une assistance technique au profit des intéressés ; 
  • en coordination avec la fédération de l’écosystème des startups et Maroc PME, à lancer un programme d’incubation dédié aux startups industrielles ;
  • en collaboration avec les Délégations du commerce et de l’industrie (DPCI) régionales du ministère, à identifier l’offre locative des bâtiments relais.

 

MHE très optimiste quant à ce projet

C’est Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, qui a annoncé ce lundi le démarrage du deuxième lot de la Banque de projets industriels. Et ce, lors de son intervention durant une conférence digitale organisée par Attijariwafa bank sous le thème "Banque de projets : levier d’accélération de l’investissement industriel et de redynamisation économique". Le ministre a profité de cette occasion pour évoquer l’ambition du Royaume de réduire de 83 MMDH ses importations annuelles. Selon lui, «sur les 183 MMDH que nous importons par an, les 34 MMDH, identifiés dans un premier temps, sont substituables immédiatement. Une fois que ces 34 MMDH seront atteints, nous avons l’intention de passer à 83 MMDH de production locale». En effet, poursuit-il, «c’est un objectif extrêmement ambitieux qui était inimaginable avant de démarrer la Banque de projets, mais vu les résultats affichés jusqu’à présent, cet objectif reste raisonnable et réalisable». Dans ce sens, MHE a souligné que c’est grâce à la résilience et à l’agilité du tissu industriel marocain que le Maroc produit actuellement 16 millions de masques par jour, ainsi que ses propres kits de test Covid, ses thermomètres infrarouges ou encore ses lits de réanimation.

 

Lire aussi : Industrie : les grandes ambitions d'Elalamy

 

Notons enfin que lors de la première Banque de projets, 100 projets ont été adoptés, afin d’atteindre prochainement un objectif final de 500 projets, qui couvriront les premiers 34 MMDH. Selon les équipes de la war room, 524 porteurs de projets les ont à ce jour contactées pour exprimer leur intérêt pour cette initiative. Un total de 238 projets a déjà été retenu et accompagné, avec un potentiel de 15,1 MMDH.

Tasbiq Tasdir : le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc

Le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc (CAM), "Tasbiq Tasdir", est un crédit de trésorerie qui permet de préfinancer la campagne d’exportation en dirhams ou en devises et couvre toutes les opé...

Maroc/Royaume-Uni : le plus long câble électrique sous-marin du monde reliera bientôt les deux pays

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les solutions d’énergie renouvelable, a révélé qu’elle prévoit de construire entre le Maroc et le Royaume-Uni le plus long câble électrique sous-marin d...

Rand Merchant Bank : l’Égypte et le Maroc sont les pays les plus attractifs pour l’investissement en Afrique

L’Égypte est la destination la plus attrayante pour les investisseurs en Afrique, suivie du Maroc et de l’Afrique du Sud, selon un récent rapport de la Rand Merchant Bank (RMB). L’étude "Où investir e...

Secteur privé marocain, un véritable outil de sortie de crise

Un rapport portant sur le développement du secteur privé au Maroc vient d'être présenter. Il s'agit...

Opportunité méditerranéenne : l’UE et le Maroc appelés à resserrer leurs liens

Business Europe, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et EuroCham Maroc ont adopté un «Pacte de modernisation du commerce et de l’investissement entre l’Union européenne (UE) et l...

Le Maroc élu à la présidence du comité de surveillance du Centre pour l’intégration en Méditerranée

Dans un communiqué conjoint, la Banque mondiale (BM) et le ministère de l’Économie et des Finances ont annoncé que le Maroc a été élu président du comité de surveillance du Centre pour l’intégration e...