Aller au contenu principal

Procès Balkany sur le riad Dar Guycy de Marrakech

Par Khansaa B., Publié le 30/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le tribunal a entamé mercredi dernier dans le cadre du procès Balkany, la révision des conditions d’acquisition fort complexes d’une villa à Marrakech, en 2010.

 

Jusqu'au 20 juin prochain, Patrick Balkany, 70 ans, maire de Levallois-Perret, est jugé pour fraude fiscale, corruption passive, prise illégale d'intérêts et blanchiment d'argent. Son épouse Isabelle, 71 ans, poursuivie pour fraude fiscale et blanchiment et affaiblie par une tentative de suicide, n'est toujours pas sur le banc des prévenus.

 

"En 2009, Patrick Balkany va, avec l'aide d'un promoteur saoudien attributaire d'un marché important à Levallois, de son bras droit Jean-Pierre Aubry et de l'avocat Arnaud Claude, acquérir une somptueuse villa à Marrakech. Il prend soin, cette fois, de n'apparaitre dans aucun document, en Suisse ou à Singapour", affirment les magistrats instructeurs.

 

Selon le journal "Le Monde", Patrick Balkany a reconnu ces faits de fraude fiscale et de blanchiment, qu’il a assorti de circonstances atténuantes, plaidant "coupable, mais…" :

 

- Coupable d’avoir eu de l’argent non déclaré, en France et en Suisse, mais il s’agissait de l’héritage paternel, et non de fonds destinés au financement occulte du RPR et détournés à des fins personnelles, comme l’avait soutenu Didier Schuller.

 

- Coupable d’avoir été l’avant droit d’une kyrielle de structures offshore discrètes abritant ses avoirs, mais c’est son gestionnaire de fortune, en Suisse, qui s’occupait de ces montages complexes sans rien lui en dire.

 

- Coupable de n’avoir pas déclaré les biens acquis avec de l’argent non déclaré, ni rapatrié la totalité de son argent suisse en France, mais le statut de personnes publiques des deux époux les empêchait de régulariser leur situation, sauf à risquer de voir l’information dévoilée et leurs carrières politiques démolies. 


  • Partagez

Smart Remote Office : la nouvelle offre du Four Seasons Hotel Casablanca

Ce mardi 29 septembre, le Four Seasons Hotel Casablanca a publié un communiqué annonçant le lancement d’un nouveau concept qu’il a baptisé Smart Remote Office. Cette offre comprend un «accès à une Cha...

Le Maroc en manque de médecins

Offre médicale insuffisante, mauvaise répartition des ressources humaines, vieillissement de la pop...

Soutien aux artistes : grosse polémique autour des bénéficiaires

Comme chaque année, le ministère de la Culture attribue une subvention aux artistes afin de les acc...

Le meurtre de la petite Naima lié aux rituels de sorcellerie

Dans son édition de ce jeudi 1er octobre, le quotidien arabophone Assabah rapporte qu’un suspect a été arrêté à Aguelmous, ville est située à 32 km de Khénifra, dans le cadre de l’affaire du meurtre d...

Stop à la pédophilie !

C'est une nouvelle dynamique qui tombe à point nommé après les récentes violences à l'égard des enfants qui ont secoué le Maroc, en particulier les abus sexuels. L'Observatoire national des droits de ...

Le Maroc co-organise un événement sur le rôle de la jeunesse dans l’action climat

Ce mardi 29 septembre, à la veille du premier Sommet des Nations-Unies sur la biodiversité, prévu mercredi à New York, la mission permanente du Maroc auprès des Nations Unies (ONU) à New York a co-org...