Aller au contenu principal

Procès Balkany sur le riad Dar Guycy de Marrakech

Par Khansaa Bahra, Publié le 30/05/2019 à 14:17, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le tribunal a entamé mercredi dernier dans le cadre du procès Balkany, la révision des conditions d’acquisition fort complexes d’une villa à Marrakech, en 2010.

 

Jusqu'au 20 juin prochain, Patrick Balkany, 70 ans, maire de Levallois-Perret, est jugé pour fraude fiscale, corruption passive, prise illégale d'intérêts et blanchiment d'argent. Son épouse Isabelle, 71 ans, poursuivie pour fraude fiscale et blanchiment et affaiblie par une tentative de suicide, n'est toujours pas sur le banc des prévenus.

 

"En 2009, Patrick Balkany va, avec l'aide d'un promoteur saoudien attributaire d'un marché important à Levallois, de son bras droit Jean-Pierre Aubry et de l'avocat Arnaud Claude, acquérir une somptueuse villa à Marrakech. Il prend soin, cette fois, de n'apparaitre dans aucun document, en Suisse ou à Singapour", affirment les magistrats instructeurs.

 

Selon le journal "Le Monde", Patrick Balkany a reconnu ces faits de fraude fiscale et de blanchiment, qu’il a assorti de circonstances atténuantes, plaidant "coupable, mais…" :

 

- Coupable d’avoir eu de l’argent non déclaré, en France et en Suisse, mais il s’agissait de l’héritage paternel, et non de fonds destinés au financement occulte du RPR et détournés à des fins personnelles, comme l’avait soutenu Didier Schuller.

 

- Coupable d’avoir été l’avant droit d’une kyrielle de structures offshore discrètes abritant ses avoirs, mais c’est son gestionnaire de fortune, en Suisse, qui s’occupait de ces montages complexes sans rien lui en dire.

 

- Coupable de n’avoir pas déclaré les biens acquis avec de l’argent non déclaré, ni rapatrié la totalité de son argent suisse en France, mais le statut de personnes publiques des deux époux les empêchait de régulariser leur situation, sauf à risquer de voir l’information dévoilée et leurs carrières politiques démolies. 

Comment affronter le quotidien avec plus de confiance ?

De nature, l’être humain affronte son quotidien avec beaucoup d’hésitation et d’incertitude. Et si mon réveil ne sonne pas ? Et si j’arrive en retard à mon entretien d’embauche ? Et si je ne décroche ...

Covid-19 : le gouvernement impose de nouvelles restrictions

En raison de la recrudescence des cas de contamination et de décès liés à la Covid-19, le gouvernement marocain a décidé de durcir davantage les mesures restrictives en vigueur. Les nouvelles disposit...

Covid-19 : la vaccination contre la saturation imminente des hôpitaux

Le taux d’occupation des lits de réanimation consacrés aux patients souffrant de la Covid-19 est pa...

Fermeture de plusieurs établissements pour violation de l’état d’urgence sanitaire

Sur ordre de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, et après avoir organisé une pool-party, un hôtel a été fermé dans la ville ocre pour violation du protocole sanitaire contre la Covid-19. Les élé...

Driouch : intense activité sismique

La terre n'arrête pas de trembler dans la province de Driouch (région de l'Oriental) depuis vendredi. Ce lundi, une nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,3 degrés sur l'échelle de Richter a eu l...

L’icône Fatima Regragui tire sa révérence

Ce lundi 2 août, l’actrice marocaine Fatima Regragui est décédée à l’âge de 80 ans suite à une longue maladie. Elle devrait être inhumée ce lundi à Rabat après la prière d’Al-Asr. Le réalisateur Amine...