Aller au contenu principal

World Power-to-X Summit 2020 : l’hydrogène vert au centre du débat

L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) et l'Université Mohammed VI polytechnique (UM6P) ont tenu du 1er au 3 décembre la première édition du "World Power-to-X Summit" organisée sous l’égide du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement. Cet événement qui a connu la participation de représentants de plus d’une soixantaine de pays a été dédié à l’Hydrogène vert et ses applications.

Par Mohamed Laabi, Publié le 04/12/2020 à 16:38, mis à jour le 04/12/2020 à 18:11
Teaser Media
Hydrogène vert © DR

La première édition du World Power-to-X Summit a été riche en enseignements. Les représentants de plus d’une soixantaine de pays ont partagé leurs opinions dans ce rendez-vous dédié cette année à l’hydrogène vert et à ses applications. L’événement a été organisé par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) et l'Université Mohammed VI polytechnique (UM6P).

 

L’hydrogène vert, un projet d’avenir

Le Maroc cherche à renforcer ses partenariats avec les pays européens dans le cadre du pacte vert européen. Dans ce sens, le Royaume a signé un premier accord avec l’Allemagne (invité d’honneur du World Power-to-X Summit) et souhaite multiplier les opportunités dans ce sens.

Francesco La Camera, directeur général de l’Association internationale des énergies renouvelables (IRENA) a félicité le Maroc pour avoir été élu comme coordinateur de l’initiative de l’hydrogène vert aux côtés de l’Union européenne.

Pour sa part, le directeur général d’IRESEN, Badr Ikken, a annoncé que «l'Institut est en train de mettre en place une nouvelle plateforme de recherche et de test dans le domaine Power To X, comprenant différents projets pilotes pour produire de l'ammoniac vert, du méthanol vert et des carburants synthétiques avec des partenaires importants, tels que l'Université Mohammed VI polytechnique, l'OCP et Fraunhofer, avec un fort soutien du gouvernement allemand».

«En dépit des difficultés de la pandémie de Covid-19, la communauté internationale n’a pas abandonné et a élaboré un plan de relance écologique représentant aujourd’hui de réelles opportunités pour la mise en place des économies durables de l’hydrogène vert», a-t-il poursuivi.

Rappelons que plusieurs ministres et secrétaires d’État, dirigeants d’entreprises et représentants d’organismes nationaux et internationaux (CESE, AIE, IRENA, Dii,..) ont pris part à cette manifestation et se sont donnés rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition.

Crédit de TVA : Aziz Akhannouch promet de rembourser 13 MMDH d'arriérés

Pour son premier grand oral lors de la séance plénière consacrée aux questions orales à la Chambre des représentants, Aziz Akhannouch, chef de gouvernement, a assuré ce lundi 29 novembre qu’il veut me...

Le variant Omicron, nouveau coup de massue pour le tourisme

Lourdement impacté par les répercussions de la pandémie de la Covid-19, le tourisme vient de subir ...

Crédit TVA : la CGEM appelle à l’accélération du remboursement

L'accélération des remboursements des crédits de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour les entreprises éligibles, notamment en cette période où la trésorerie des opérateurs économiques est sous ten...

2e édition du symposium Africa Place Marketing

Casablanca Events & Animation a organisé les 24 et 25 novembre la 2e édition du symposium Africa Place Marketing (APM), sous le thème "Tous acteurs d’hospitalité́ et d’attractivité des territoire...

Orange business services : la Covid-19 a accéléré la transformation digitale

Orange business services (OBS), filiale du Groupe Orange, a célébré mardi 23 novembre ses trois années au Maroc dans le cadre d’une conférence de presse sous le thème "La crise liée à la Covid-19, acc...

Le groupe TGCC affiche ses ambitions

Le groupe TGCC, acteur de référence du secteur des BTP et de la construction au Maroc saute le pas ...

lebief.ma - banniere-covid