Aller au contenu principal

Arrestation à Tanger du chef présumé de la mafia italienne Camora

Par Nora Jaafar, Publié le 30/05/2019 à 11:22, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La police marocaine a arrêté ce mercredi à Tanger un Italien de 56 ans soupçonné d'être le dirigent de l'une des mafias italiennes les plus connues, La Camorra.

 

Le suspect a été arrêté pour avoir commis des actes criminels, notamment du chantage à des hommes d'affaires, des violences, des homicides internationaux et un trafic international de drogue.

 

La police marocaine a arrêté le suspect en collaboration avec les membres de la Direction générale de la surveillance territoriale (DGST).

 

Cette arrestation fait suite à un mandat d'arrêt international émis par les autorités judiciaires italiennes ainsi qu'à un avis de perquisition d'Interpol, selon les dires de la Direction générale de la sécurité nationale.

 

La DGSN a placé le suspect en garde à vue pour complément d'enquête, en attendant la procédure d'extradition.

 

L'arrestation du suspect s'inscrit dans le cadre de la coopération internationale du Maroc pour la lutte contre les réseaux criminels internationaux.

 

Cette opération intervient après l'arrestation de deux grands criminels européens au cours des six dernières semaines.

 

En mars dernier, la police marocaine a arrêté un autre Italien soupçonné d'être le dirigeant du club Mazarella, affilié à la Camorra. Le suspect était en fuite depuis 2014.

 

Par ailleurs, les forces de sécurité marocaines ont également arrêté à Tétouan le suspect espagnol Roberto Izquierdo Riegi, surnommé "le Russe".

 

Il a été condamné à 58 ans de prison par le tribunal de Cadix, en Espagne, pour enlèvement et meurtre. Il s'est évadé de prison en novembre de l'année dernière, lors de son séjour à l'hôpital de Madrid, et a été fugitif pendant près de 5 mois.

 

Les efforts du Maroc contre les réseaux criminels ont été applaudis au niveau international.

 

Outre leur rôle dans la lutte contre les réseaux criminels, les DGSN du Maroc luttent également contre l'immigration clandestine, la traite des êtres humains, le trafic de drogue et le terrorisme.

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...