Aller au contenu principal

Arrestation à Tanger du chef présumé de la mafia italienne Camora

Par H.L.B, Publié le 30/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La police marocaine a arrêté ce mercredi à Tanger un Italien de 56 ans soupçonné d'être le dirigent de l'une des mafias italiennes les plus connues, La Camorra.

 

Le suspect a été arrêté pour avoir commis des actes criminels, notamment du chantage à des hommes d'affaires, des violences, des homicides internationaux et un trafic international de drogue.

 

La police marocaine a arrêté le suspect en collaboration avec les membres de la Direction générale de la surveillance territoriale (DGST).

 

Cette arrestation fait suite à un mandat d'arrêt international émis par les autorités judiciaires italiennes ainsi qu'à un avis de perquisition d'Interpol, selon les dires de la Direction générale de la sécurité nationale.

 

La DGSN a placé le suspect en garde à vue pour complément d'enquête, en attendant la procédure d'extradition.

 

L'arrestation du suspect s'inscrit dans le cadre de la coopération internationale du Maroc pour la lutte contre les réseaux criminels internationaux.

 

Cette opération intervient après l'arrestation de deux grands criminels européens au cours des six dernières semaines.

 

En mars dernier, la police marocaine a arrêté un autre Italien soupçonné d'être le dirigeant du club Mazarella, affilié à la Camorra. Le suspect était en fuite depuis 2014.

 

Par ailleurs, les forces de sécurité marocaines ont également arrêté à Tétouan le suspect espagnol Roberto Izquierdo Riegi, surnommé "le Russe".

 

Il a été condamné à 58 ans de prison par le tribunal de Cadix, en Espagne, pour enlèvement et meurtre. Il s'est évadé de prison en novembre de l'année dernière, lors de son séjour à l'hôpital de Madrid, et a été fugitif pendant près de 5 mois.

 

Les efforts du Maroc contre les réseaux criminels ont été applaudis au niveau international.

 

Outre leur rôle dans la lutte contre les réseaux criminels, les DGSN du Maroc luttent également contre l'immigration clandestine, la traite des êtres humains, le trafic de drogue et le terrorisme.

Journée internationale des droits des femmes : le combat continue

Comme chaque année, le 8 mars est célébrée la journée internationale des droits des femmes. Au Maro...

Indemnités CNSS : entre espoir et désespoir

La Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) a annoncé, ce dimanche 7 mars, que les employés d...

Vaccination : et si on se tournait vers d’autres fournisseurs ?

Le Maroc a reçu samedi 500.000 nouvelles doses du vaccin du laboratoire chinois Sinopharm, ce qui p...

Observatoires des télécommunications : le secteur est en pleine croissance

Ce dimanche 7 mars, l’Agence nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT) a publié les observatoires du secteur des télécommunications au Maroc. Dans ce rapport de sept pages, l'agence a ...

Le Maroc réceptionne 500.000 doses du vaccin de Sinopharm

Comme nous vous l'annoncions hier, le Dreamliner de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) est revenu de Pékin ce dimanche avec un nouveau lot de vaccins anti-Covid-19 du laboratoire chinois Sin...

Femme marocaine : qui est-elle vraiment ?

Histoire, nom féminin. L’histoire s’est longtemps écrite au masculin chez nous. Nous vivons dans un...