Aller au contenu principal

Sommet du G20 à Riyad : enjeux et perspectives

Le sommet du G20 est prévu ce 21 et 22 novembre à Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. La pandémie de la Covid-19 et ses conséquences sur l’économie mondiale seront bien évidemment au centre des débats ce week-end. Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU, appelle les dirigeants du G20 à «prendre des mesures audacieuses pour éviter une dépression mondiale».

Par Mohamed Laabi, Publié le 20/11/2020 à 17:39, mis à jour le 20/11/2020 à 18:04
Teaser Media
G20

Nouveau rendez-vous important pour les dirigeants les plus puissants au monde. Le G20 sera organisé pour la première fois en Arabie Saoudite. Le prince héritier saoudien Mohamed Ben Salmane présidera ce sommet qui sera organisé "virtuellement". Une fois n’est pas coutume, les dirigeants se verront sur des écrans. Le choix de l’Arabie Saoudite a été très critiqué par certains journalistes. En effet, de nombreuses voix ont appelé au boycott du G20 en raison des violations des droits de l'Homme par le royaume wahhabite, souligne Courrier international.

«Il n’est pas écrit que le pays qui accueille le G20 soit un modèle de respect des droits de l’Homme. Mais peut-on fermer totalement les yeux sur les pires abus lorsqu’on veut traiter des problèmes du monde?», déclare Pierre Haski, journaliste français sur son compte Twitter.

De son côté, Reporters sans frontières a lancé une campagne pour la libération de 34 journalistes avant la fin du sommet. Sur Twitter, l’ONG publie une grande photo des 34 journalistes arrêtés en Arabie Saoudite et un slogan : «Au pays du G20, ils sont encore 34».

 

«Éviter une dépression mondiale»

Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU a appelé les dirigeants du G20 à prendre des mesures audacieuses pour éviter une dépression mondiale. Guterres affirme que la pandémie de la Covid-19 a «mis à nu les failles systémiques de nos sociétés, de notre système économique mondial et des institutions qui régissent le système international».

«Les conséquences sautent aux yeux : les inégalités s’accentuent, le fardeau de la dette pèse plus lourd plus que jamais et de plus en plus de familles, de communautés et d’économies ont besoin d’un soutien vital et se tournent vers les dirigeants de tous les pays, au moment où elles sont le plus dans le besoin», écrit le chef de l’ONU dans cette lettre, dont le contenu a été diffusé par son service de presse à New York.

Pour Guterres, le G20 «doit maintenant faire preuve d’une plus grande ambition et proposer des mesures plus audacieuses pour permettre aux pays en développement de faire face à la crise de manière efficace et éviter que la récession mondiale ne se transforme en dépression mondiale», a-t-il estimé.

Ces décisions qui mettront le tourisme à genoux

La suspension des vols en provenance et à destination de l’Allemagne, des Pays-Bas et du Royaume-Un...

Hausse de 223,3% des recettes touristiques à fin août

La reprise du secteur touristique se confirme. Selon la dernière note de conjoncture d’octobre 2021 de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), le troisième trimestre de l’année a...

Le PLF 2022 présenté au Parlement lundi prochain

Conformément aux dispositions de l’article 68 de la Constitution, les Chambres des représentants et des conseillers vont tenir une séance plénière conjointe le lundi 25 octobre à partir de 18h. Les de...

Le HCP lance une plateforme de collecte de données à distance

Le Haut-commissariat au Plan (HCP) modernise ses outils de collecte de données et met en place une nouvelle plateforme dédiée aux enquêtes de conjoncture auprès des entreprises. Cette solution s’inscr...

WTM : l’ONMT déterminé à promouvoir le tourisme marocain

Afin de rassurer les professionnels du tourisme ainsi que ses partenaires à la suite de la suspension des vols directs avec le Royaume-Uni, l’Allemagne et les Pays-Bas, l’Office national marocain du t...

Culture du cannabis : les recommandations du CESE

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a rendu public son rapport annuel 2020 cons...