Aller au contenu principal

Le président anticorruption du Malawi pris en flagrant délit...

Par Khansaa B., Publié le 29/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le président du Malawi, Peter Mutharika, a été réélu pour un second mandat avec 38,5% des voix. Mutharika, avocat et professeur, est le dirigeant du pays depuis 2014.

 

Le président sortant âgé de 78 ans avait été confronté à une forte concurrence lors des élections du 21 mai dernier, notamment de la part de son adjoint. Le résultat a été annoncé ce lundi après la levée d'une injonction ordonnée par la haute cour du pays.

 

Le Challenger Lazarus Chakwera, qui a terminé deuxième, avait cherché à retarder les résultats en raison d'inquiétudes concernant des irrégularités au niveau du vote. Il voulait qu'un recomptage soit effectué dans au moins 10 des 28 circonscriptions du pays.

 

Dans certains cas, des accusations ont été portées contre des bulletins de vote physiquement modifiés avec du liquide correcteur. Ses rapports de falsification ont provoqué des protestations dans les bastions de l'opposition.

 

Peter Mutharika a nié toutes ces allégations. "L’opposition n’a aucune raison de me critiquer. Pas une seule", a-t-il assuré.

 

Malgré les inquiétudes, la haute cour du Malawi a levé l'injonction lundi et a autorisé la publication des résultats, confirmant ainsi la mince victoire du président.

 

Après des élections entachées d'allégations, le président Peter Mutharika a appelé les Malawiens à s'unir et à contribuer au développement du pays, ce mardi 28 mai, lors de son investiture pour un second mandat.

 

Son premier mandat a été terni par plusieurs scandales. Mutharika s’est retrouvé impliqué dans une affaire de pots-de-vin, soupçonné d’avoir reçu plus de 200 000 dollars (180 000 euros) d’un homme d’affaires qui avait décroché un contrat de plusieurs millions de dollars auprès de la police.

L’armée américaine mène un raid meurtrier en Syrie

Ce jeudi 25 février, le président américain Joe Biden a autorisé une frappe en Syrie contre des infrastructures utilisées par ce que le Pentagone a présenté comme des milices soutenues par l’Iran. Sui...

Covid-19 : l’UE aborde la pénurie des vaccins et les certificats de voyage

Les dirigeants européens se réunissent ce jeudi pour accélérer le déploiement du vaccin contre la Covid-19 en Europe. Ils ne sont pas tous sur la même longueur d’onde au sujet de la fermetur...

Gérard Depardieu accusé de viol et d’agression sexuelle

L’acteur français Gérard Depardieu a été accusé de viol et d’agression sexuelle, commis en 2018 sur une actrice âgée de 20 ans. L’enquête initiale sur ces accusations a été abandonnée en 2019 par manq...

Assassinat de Luca Attanasio, l'ambassadeur d'Italie en République démocratique du Congo

Ce lundi 22 février, Luca Attanasio, ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo (RDC), a été tué lors d’une attaque dans la province orientale du Nord-Kivu. En effet, le diplomate, qui v...

Paradis fiscaux : le Maroc quitte la liste grise de l’UE

Ce lundi 22 février, la liste grise de l’Union européenne (UE) des paradis fiscaux a été actualisée. Suite à cette actualisation, cette liste comprend neuf pays, à savoir : l’Australie, la Barbad...

Climat : un sommet de l’ONU sur l’impact du changement climatique sur la paix dans le monde

Le Conseil de sécurité des Nations unies tiendra ce mardi 23 février un sommet avec ses dirigeants pour débattre des effets du changement climatique sur la paix mondiale. Une question sur laquell...