Industrie

Temps de lecture : 4 minutes


Industrie : des conventions signées pour la substitution aux importations

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

17 conventions d’investissement d’un montant global de 857 millions de dirhams (MDH) ont été signées, mercredi à Rabat, lors d’une cérémonie présidée par Moulay Hafid El Alamy (MHE), ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique. L’objectif étant la substitution aux importations. MHE a déclaré que sur les 183 milliards de dirhams (MMDH) d’importations annuels, 34 MMDH étaient substituables, soit près de 19% du montant total des importations.

Temps de lecture : 4 minutes

La machine de la substitution aux importations est en marche. Ce mercredi 11 novembre 2020, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, a présidé à Rabat une cérémonie de signature de conventions. Au total, ce sont 17 conventions d’investissement d’un montant global de 857 MDH qui ont été signées, rapporte le journal Le Matin dans son édition du jeudi 12 novembre 2020. Ces dernières devraient générer près de 3.080 postes d’emplois.



L’agroalimentaire, le textile et la plasturgie… les premiers secteurs couverts



Le secteur agroalimentaire représente le fer de lance de ces signatures. En effet, huit des 17 conventions signées concernent ce secteur. Des projets d’investissement d’une valeur de 620 MDH sont prévus. Des projets qui permettront la création de 1.630 nouveaux emplois et la génération d’un chiffre d’affaires additionnel de plus de 914 MDH à l’horizon de 2023, rapporte L’Économiste dans son numéro de ce jeudi 12 novembre 2020.



D’après la même source, ces projets concernent la réalisation d’unités industrielles de productions agroalimentaires, notamment dans le secteur de la pêche, l’industrie laitière, la confiserie-biscuiterie-chocolaterie et dans la transformation d’agrumes, de fruits et légumes.



Pour le secteur du textile et cuir, quatre mémorandums d’entente et deux conventions d’un montant d’investissement de près de 220 MDH ont été signés. Cet argent servira à la réalisation d’unités de fabrication de produits divers, dont le tissu d’habillement et géotextile, les produits de nettoyage à base de non-tissé et fil à coudre. Des projets qui devraient générer un chiffre d’affaires de plus de 354,94 MDH et créer 1.350 nouveaux postes, souligne pour sa part le journal Aujourd’hui le Maroc ce jeudi 12 novembre 2020.



Enfin, les trois dernières conventions ont été signées dans les secteurs de la plasturgie, de l’emballage et plasticulture et de l’électrique et électronique. D’un montant de 17 MDH, elles portent sur la création d’une unité de fabrication de câbles électriques domestiques, raccords en laiton et robinetterie, ainsi que sur la production de bouchons en plastique, de tuyaux et tubes en polyéthylène et de produits d’emballage en PVC. Ces projets devront générer 99 nouveaux postes et un chiffre d’affaires additionnel de plus de 92 MDH.



 



Un taux de substitution aux importations de 19%



Moulay Hafid El Alamy a souligné lors de sa prise de parole ce mercredi que son département a évalué les importations marocaines à 183 MMDH et que sur cette somme, 34 MMDH de produits pouvaient être fabriqués localement, soit 19% de la somme totale des importations. «À cela s’ajoute un potentiel d’export de 17 MMDH. Ce qui porte l’impact sur la balance commerciale à 51 MMDH», souligne MHE.



Des chiffres qui ne font qu’appuyer l’importance de dynamiser le marché local et valoriser le potentiel national afin de pouvoir s’ouvrir de multiples portes de développement économique.



Recommandé pour vous

Économie nationale : un redressement de 7,9% de la croissance en 2021

Temps de lecture : 4 minutes

Après une récession sans précédent provoquée par la crise sanitaire, l’économie mondiale a enregistré une forte reprise en 2021. Au Maroc, la …

10 août : le Maroc célèbre la Journée nationale du migrant

Temps de lecture : 4 minutes

Le 10 août marque la Journée nationale du migrant. Cette année, le thème de cette célébration concerne la contribution des Marocains résidant …

Les orientations du NMD au cœur de la Stratégie nationale de développement durable

Temps de lecture : 4 minutes

Le développement durable est devenu un réel projet de société au Maroc. Le Royaume s’est engagé à mettre en place divers chantiers liés à ce d…

Made in Morocco : pour la valorisation du savoir-faire marocain

Temps de lecture : 5 minutes

Faire du Made In Morocco une véritable marque de fabrique, sur les plans national et international, ainsi qu’un véritable moteur de développem…

PLF 2023 : ce qu’il faut retenir de la note de cadrage de Aziz Akhannouch

Temps de lecture : 5 minutes

Dans sa note de cadrage du projet de loi de Finances (PLF), Aziz Akhannouch réitère la détermination du gouvernement à continuer de mener en 2…

Forbes : le Maroc, un modèle de transition énergétique

Temps de lecture : 3 minutes

Le magazine économique Forbes vante le grand potentiel du Maroc à produire de l’énergie propre grâce à la richesse de ses ressources naturelle…

DTFE : la dette publique s’est établie à 388,1 MMDH à fin mars 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Selon le bulletin de la direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), la dette publique s’établit à 388,1 milliards de DH (MMDH) en …

Emploi : le taux de chômage au Maroc est passé de 12,8% à 11,2%

Temps de lecture : 4 minutes

Depuis le début de la crise économique liée à la pandémie de la Covid-19, l’accès à l’emploi est devenu de plus en plus compliqué. Au Maroc, c…

Balance commerciale : le tourisme et l’OCP en tête de liste

Temps de lecture : 3 minutes

«La hausse des importations de biens concerne la quasi-totalité des groupes de produits», révèle le dernier rapport de l’Office des changes. O…

Étude : 75% des Marocains n’utilisent pas les applications de livraison de repas

Temps de lecture : 4 minutes

La crise sanitaire a entraîné des changements considérables dans la façon de consommer les repas hors domicile. La fermeture des restaurants a…

Ce qu’il faut retenir du rapport annuel de Bank Al-Maghrib

Temps de lecture : 6 minutes

Durant l’année 2021, l’économie marocaine a connu une croissance exceptionnelle de 7,9%, soit la plus forte depuis 1997. Plusieurs facteurs ex…

DGI : les recettes fiscales en 2021 ont atteint 153 MMDH

Temps de lecture : 4 minutes

Au Maroc, l’activité économique en 2021 a connu une nette reprise après le ralentissement économique enregistré en 2020 en raison de la pandém…