Aller au contenu principal

Migration clandestine : L'Espagne défend le Maroc auprès de l'UE

Par Nora Jaafar, Publié le 28/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le gouvernement espagnol a demandé à l'Union européenne de fournir au Maroc une aide financière pluriannuelle pour lui permettre de faire face aux pressions dues au flux de migrants sans papiers.

 

Le journal d'information espagnol El Pais a déclaré que trois responsables espagnols ont souligné l'importance du renforcement du soutien financier en faveur du Maroc.

 

Les fonctionnaires ont fait part de leur soutien lors de la visite en mai du directeur général adjoint de l'UE chargé des migrations et des affaires intérieures, Simon Mordue.

 

La liste des fonctionnaires espagnols qui ont exigé une contribution financière annuelle de l'UE pour le Maroc comprenait la directrice générale des relations internationales et de l'immigration du ministère de l'Intérieur, Elena Garzón et le chef du commissariat général des étrangers et des frontières, Juan Enrique Taborda.

 

"Tous deux ont demandé à Bruxelles d'octroyer un fonds pluriannuel au Maroc", a ajouté le journal.

 

Les autorités espagnoles ont également appelé l'UE à soumettre l'aide promise au royaume "il y a sept mois", et qui était estimée à 140 millions d'euros. Selon El Pais, la subvention n'a pas été "intégralement transférée".

 

L'Espagne et le Maroc ont été confrontés à des pressions considérables de part et d'autre en raison du flux de migrants clandestins. La pression a exhorté l'Espagne à demander à plusieurs reprises à l'Union européenne de venir en aide au Maroc. Ce dossier a également renforcé la coopération entre le Maroc et l'Espagne.

 

Le gouvernement marocain a annoncé que les services de sécurité ont déjoué plus de 30 000 tentatives de migration irrégulière en 2019, contre 88 761 en 2018.

 

Le porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi a déclaré jeudi dernier que la baisse du nombre de tentatives de migration clandestine reflète le "grand" effort des forces de l'ordre du pays dans la lutte contre la migration et les réseaux de trafic actifs dans la zone méditerranéenne.

Maroc-Israël : des vols directs prévus dès la fin de ramadan

Ce mardi 20 avril, le chef du bureau de liaison du Maroc à Tel-Aviv Abderrahim Beyyoud s’est entretenu avec le ministre de la Coopération régionale Ofir Akunis. Les deux responsables ont évoqué le sec...

Maintien du pouvoir d’achat, augmentation des salaires... El Otmani étale ses réalisations

À quelques mois de la tenue des élections législatives, le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani...

Sahara : Omar Hilale dénonce la campagne de désinformation de l’Algérie

Dans une lettre envoyée aux 15 pays membres du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) à la veille de sa réunion sur le Sahara, Omar Hilale, ambassadeur et représentant permanent du Maroc auprès d...

El Otmani limoge le directeur de l'ANAPEC

Ce lundi 19 avril, Abdelmounaïm Madani, directeur de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), a été limogé par décret émis par le Chef du gouvernement Saad Dine El Otma...

Le Maroc élu président du Conseil exécutif de l’OIAC

Du 12 mai 2021 au 11 mai 2022, le Maroc occupera le poste de président du Conseil exécutif de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), pour un mandat d’une année. Cette élection,...

Nomination de 25 nouveaux consuls du Maroc à l’étranger

Le ministère marocain des Affaires étrangères a procédé à des changements radicaux au niveau du personnel de ses consulats dans dix pays, dont l’Espagne, la France et l’Algérie. En effet, ce mard...