Aller au contenu principal

Migration clandestine : L'Espagne défend le Maroc auprès de l'UE

Par Nora Jaafar, Publié le 28/05/2019 à 14:19, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le gouvernement espagnol a demandé à l'Union européenne de fournir au Maroc une aide financière pluriannuelle pour lui permettre de faire face aux pressions dues au flux de migrants sans papiers.

 

Le journal d'information espagnol El Pais a déclaré que trois responsables espagnols ont souligné l'importance du renforcement du soutien financier en faveur du Maroc.

 

Les fonctionnaires ont fait part de leur soutien lors de la visite en mai du directeur général adjoint de l'UE chargé des migrations et des affaires intérieures, Simon Mordue.

 

La liste des fonctionnaires espagnols qui ont exigé une contribution financière annuelle de l'UE pour le Maroc comprenait la directrice générale des relations internationales et de l'immigration du ministère de l'Intérieur, Elena Garzón et le chef du commissariat général des étrangers et des frontières, Juan Enrique Taborda.

 

"Tous deux ont demandé à Bruxelles d'octroyer un fonds pluriannuel au Maroc", a ajouté le journal.

 

Les autorités espagnoles ont également appelé l'UE à soumettre l'aide promise au royaume "il y a sept mois", et qui était estimée à 140 millions d'euros. Selon El Pais, la subvention n'a pas été "intégralement transférée".

 

L'Espagne et le Maroc ont été confrontés à des pressions considérables de part et d'autre en raison du flux de migrants clandestins. La pression a exhorté l'Espagne à demander à plusieurs reprises à l'Union européenne de venir en aide au Maroc. Ce dossier a également renforcé la coopération entre le Maroc et l'Espagne.

 

Le gouvernement marocain a annoncé que les services de sécurité ont déjoué plus de 30 000 tentatives de migration irrégulière en 2019, contre 88 761 en 2018.

 

Le porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi a déclaré jeudi dernier que la baisse du nombre de tentatives de migration clandestine reflète le "grand" effort des forces de l'ordre du pays dans la lutte contre la migration et les réseaux de trafic actifs dans la zone méditerranéenne.

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...