Aller au contenu principal

Épargne : les ménages restent fidèles à leurs habitudes

Le confinement de l’économie, la baisse des revenus et le chômage ont lourdement affecté la consommation des ménages. Cela a aussi entrainé une épargne forcée. L’encours des comptes courants a augmenté de 10% à 451 milliards de DH à fin septembre tandis que les montants placés dans les comptes sur carnet ont augmenté de 2,4% à 167 milliards de DH. Les placements en assurance vie résistent avec une hausse de 1,4%. La surprise vient peut-être de la Bourse où les particuliers étaient actifs malgré le crash du marché au deuxième trimestre.

Par J.R.Y, Publié le 30/10/2020 à 15:43, mis à jour le 30/10/2020 à 15:46
Teaser Media
Les ménages préservent leur épargne

Qui l’aurait cru ? En plein crash de la Bourse au deuxième trimestre, les investisseurs personnes physiques étaient très actifs sur le marché et surtout à l’achat. La chute des cours a offert une opportunité pour certains particuliers d’acquérir des titres d’entreprises solides, les valeurs financières entre autres, à des prix bas. La balance entre les achats (1,2 milliard de DH) et les ventes (713 millions de DH) des particuliers durant cette période était largement positive c’est-à-dire que leur position nette était à l’achat. Sur la période janvier-juin, les achats restent dominants avec une position nette de 371 millions de DH contre une position nette vendeuse de 83 millions de DH au premier semestre 2019.

 

L’assurance vie continue sa percée

Toutefois, la Bourse n’est pas l’endroit qui capte l’essentiel de l’épargne des ménages. Ce placement est encore réservé à une minorité de personnes initiées. L’assurance vie est en train de renforcer sa position dans l’épargne des marocains avec une croissance dynamique au cours des dernières années. La crise est venue freiner cet élan. La collecte a quand même augmenté de 1,4% à fin juin à 8,5 milliards de DH. Les placements sur les supports en unités de comptes (placements financiers) ont augmenté de 55% mais demeurent marginal. En tout, l’assurance-vie a drainé 10,7 milliards de DH en hausse de 3,1%. Le régulateur ne communique pas sur les rachats. Toutefois, les opérateurs disent qu’ils restent dans les mêmes proportions que l’année dernière.

 

L’épargne court terme recherchée pour sa disponibilité

La consommation des ménages a lourdement été impactée par le confinement de l’économie ayant entrainé la baisse des revenus et une hausse du chômage. Cela a aussi entrainé une épargne forcée. L’argent qui n’a pas été consommé est pour une grande partie resté sur les comptes courant en banque. A fin septembre, les dépôts à vue des particuliers et MRE totalisaient 451 milliards de DH en hausse 10% sur un an. Inutile de dire que les produits bancaires sont largement plébiscités par les ménages qui avant tout recherchent la sécurité et la liquidité. Raison pour laquelle, ils disposaient de 167 milliards de DH en compte sur carnet à fin septembre. L’encours a augmenté de 2,4% ou 4 milliards de DH par rapport à la même période l’année dernière. Ce produit ne rapporte pratiquement plus rien en tenant compte de l’inflation. Mais, son  fonctionnement et sa liquidité suffisent pour séduire les épargnants.

HCP : amélioration des indicateurs industriels

Le Haut Commissariat au Plan (HCP) a publié ce lundi une note de conjoncture sur les résultats des ...

Imperium : plus d’un Marocain sur deux s'intéresse au label "Made in"

Imperium, acteur majeur du traitement de l'information au Maroc, a récemment dévoilé les résultats de son étude "Les Marocains et le Made In Morocco : Préférence et implication". Ladite étude a été ré...

Tasbiq Tasdir : le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc

Le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc (CAM), "Tasbiq Tasdir", est un crédit de trésorerie qui permet de préfinancer la campagne d’exportation en dirhams ou en devises et couvre toutes les opé...

Maroc/Royaume-Uni : le plus long câble électrique sous-marin du monde reliera bientôt les deux pays

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les solutions d’énergie renouvelable, a révélé qu’elle prévoit de construire entre le Maroc et le Royaume-Uni le plus long câble électrique sous-marin d...

Rand Merchant Bank : l’Égypte et le Maroc sont les pays les plus attractifs pour l’investissement en Afrique

L’Égypte est la destination la plus attrayante pour les investisseurs en Afrique, suivie du Maroc et de l’Afrique du Sud, selon un récent rapport de la Rand Merchant Bank (RMB). L’étude "Où investir e...

Secteur privé marocain, un véritable outil de sortie de crise

Un rapport portant sur le développement du secteur privé au Maroc vient d'être présenter. Il s'agit...