Aller au contenu principal

96% des cigarettes vendues au Maroc sont hors normes

Par Khansaa B., Publié le 28/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Bien que la norme 10-1-10, visant à normaliser le tabac à une teneur de 10 mg de goudron (10 mg de goudron, 1 mg de nicotine et 10 mg de monoxyde de carbone) ait été mise en place il y a 7 ans, 71% des cigarettes vendues sur le marché marocain en contiennent 14 mg.

 

En totalité, 96% des cigarettes vendues au Maroc sont hors normes. Le journal "L'Économiste" note dans son édition de ce 28 mai que les cigarettes marocaines contiennent 14 mg de goudron et proviennent de deux opérateurs : la marque Marquise de la Société marocaine des tabacs (ex-Régie) et la marque Winston du Japan Tobacco International.

 

Le gouvernement se retrouve coincé dans un nouveau dilemme. Le quotidien explique que d'un côté, appliquer la norme de 10 mg pourrait dissuader les fumeurs et conduire à une chute des recettes fiscales, d'un autre coté le lobby des opérateurs fait pression pour réformer la norme, voire même l'abandonner.

 

Au niveau international, la configuration du marché local impacte significativement les pratiques des distributeurs, elle empêche les importateurs de s’aligner aux normes en vigueur dans leur pays d’origine. Un opérateur a expliqué que "Nous ne pouvons pas vendre des produits de tabac à 10 mg pour ne pas être distancés par la concurrence qui est à 14 mg".

 

Au Maroc, la SMT requiert un "délai raisonnable pour ajuster son outil de production, revoir ses process, investir dans la R et D", rapporte le quotidien économique. D'autres disent qu'ils achètent à l'avance le tabac pour fabriquer les produits destinés à la commercialisation.


  • Partagez

Smart Remote Office : la nouvelle offre du Four Seasons Hotel Casablanca

Ce mardi 29 septembre, le Four Seasons Hotel Casablanca a publié un communiqué annonçant le lancement d’un nouveau concept qu’il a baptisé Smart Remote Office. Cette offre comprend un «accès à une Cha...

Le Maroc en manque de médecins

Offre médicale insuffisante, mauvaise répartition des ressources humaines, vieillissement de la pop...

Soutien aux artistes : grosse polémique autour des bénéficiaires

Comme chaque année, le ministère de la Culture attribue une subvention aux artistes afin de les acc...

Le meurtre de la petite Naima lié aux rituels de sorcellerie

Dans son édition de ce jeudi 1er octobre, le quotidien arabophone Assabah rapporte qu’un suspect a été arrêté à Aguelmous, ville est située à 32 km de Khénifra, dans le cadre de l’affaire du meurtre d...

Stop à la pédophilie !

C'est une nouvelle dynamique qui tombe à point nommé après les récentes violences à l'égard des enfants qui ont secoué le Maroc, en particulier les abus sexuels. L'Observatoire national des droits de ...

Le Maroc co-organise un événement sur le rôle de la jeunesse dans l’action climat

Ce mardi 29 septembre, à la veille du premier Sommet des Nations-Unies sur la biodiversité, prévu mercredi à New York, la mission permanente du Maroc auprès des Nations Unies (ONU) à New York a co-org...