Aller au contenu principal

L'OMS reconnaît le "Burnout" comme un trouble médical

Par H.L.B, Publié le 28/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

L'Organisation mondiale de la santé a admis pour la première fois le " burnout " dans sa Classification internationale des maladies (CIM), une référence largement utilisée par les instituts de diagnostic et les assurances maladie.

 

La décision prise lors de I' Assemblée mondiale de la santé à Genève, qui prendra fin ce mardi, pourrait aider à mettre fin à des décennies de débats entre experts sur la définition de I'épuisement professionnel dit "Burnout" et sur la possibilité de le considérer comme une pathologie.

 

Dans la dernière mise à jour de son inventaire des maladies et blessures dans le monde, l'OMS définit l'épuisement professionnel comme "un syndrome conceptualisé résultant d'un stress chronique au travail dont la gestion a été inefficace".

 

L'OMS a indiqué que le syndrome présente trois symptômes : "1) un sentiment d'épuisement ou de déprime ; 2) un éloignement mental accru du travail, ou négativité ou cynisme lié au travail ; et 3) une inefficacité professionnelle."

 

La liste mise à jour de la CIM, surnommée CIM-11, a été rédigée l'an dernier à la suite des recommandations de nombreux spécialistes de la santé dans le monde et a été approuvée le samedi dernier.

 

La CIM-11, qui doit entrer en vigueur en janvier 2022, contient plusieurs autres nouveautés, dont la classification du "comportement sexuel compulsif" comme trouble mental, bien qu'il ne l'assimile pas aux comportements addictifs.

 

Toutefois, pour la première fois, l'OMS reconnaît le jeu vidéo comme une addiction, la répertoriant au même titre que la dépendance aux jeux de hasard et aux drogues comme la cocaïne.

 

La liste mise à jour supprime le transgenderisme de sa liste des troubles mentaux et l'inscrit plutôt dans le chapitre des "conditions liées à la santé sexuelle".


  • Partagez

Casablanca : deux semaines de restrictions supplémentaires

C’est officiel, le gouvernement a annoncé dans un communiqué la prolongation des mesures de restrictions visant Casablanca de deux semaines supplémentaires à compter du lundi 21 septembre. Le nombre d...

Le Maroc passe commande pour les vaccins d'Astrazeneca

Le Maroc fait une nouvelle commande pour les vaccins contre le nouveau coronavirus. Un mémorandum d’entente pour l’acquisition de vaccins anti-Covid 19 produits par la Société "R-Pharm", sous licence ...

Déception et colère sont les mots d’ordre de cette rentrée scolaire

La reprise des cours en présentiel a été reportée dans plusieurs écoles du Royaume en raison de l’e...

Lutte contre le coronavirus : Tanger, le modèle à suivre

La ville du Détroit a connu une large amélioration de sa situation épidémiologique durant ce mois d...

Étude sur l’immunité collective au Maroc : 0,7% de la population a des anticorps

Ce jeudi 17 septembre, le ministère de la Santé a publié les résultats préliminaires d’une étude de séroprévalence recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon cette investigation,...

La mort du petit Adnane vue par les hebdos

Le triste destin du petit Adnan Bouchouf, disparu le 7 septembre 2020 et retrouvé violé et enterré ...