Aller au contenu principal

L’inégalité hommes-femmes omniprésente

Comme chaque année, le rapport axé sur les résultats tenant compte de l'aspect genre est joint aux documents de présentation du Projet de loi de finances. Une partie de ce document traite de la femme et de sa présence timide dans plusieurs postes d’emplois. Alors que 16% des femmes sont chefs de ménages au Maroc, l’égalité hommes-femmes sur le marché du travail et aux postes à haute responsabilité n’est pas respectée.

Par Mohamed Laabi, Publié le 21/10/2020 à 17:32, mis à jour le 21/10/2020 à 19:01
Teaser Media
Hommes

Le gouvernement a pris l’habitude de publier chaque année des documents joints au Projet de loi de finances (PLF). Pour cette année 2021, le rapport axé sur les résultats tenant compte de l'aspect genre traite des inégalités hommes-femmes. Le marché de l’emploi est une preuve concrète de ces inégalités. D’après le HCP, le taux d’activité des femmes s’établit en 2019 à 21,5% contre 71% pour les hommes. Le rapport souligne que plusieurs contraintes seraient derrière la faible présence des femmes sur le marché de travail. Parmi elles, les contraintes familiales, en l’occurrence, le nombre d’enfants à charge. «Cela constitue un obstacle important à la décision des femmes d’intégrer le marché du travail», peut-on lire dans ce rapport.

 

Une présence minime dans les postes de responsabilité

Cette inégalité est présente également dans les postes de responsabilité publics. La présence des femmes dans les structures organisationnelles des départements ministériels et institutions publiques reste faible à l’image de certains ministères tels que : le ministère de la Justice où seulement 15,4% des femmes ont accès aux postes de responsabilité. Idem pour le département de l’Éducation nationale (8%) ou encore la délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (9%).

Il est à souligner que le ministère de l’Intérieur arrive en tête des ministères avec le moins de nominations féminines (4 postes). Par ailleurs, le plus grand département dans lequel les femmes sont nommées est le ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la politique de la ville, avec 35 nominations, soit 30% du total des nominations dans ce secteur, rapporte Hespress Fr. D’après la même source, ce taux de féminisation est le plus élevé enregistré depuis 2012.

Le gouvernement veut remédier à cet écart hommes-femmes sur le marché. Lors d’une précédente intervention, le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani avait affirmé que le Maroc serait toujours présent pour soutenir l’accès de la femme au monde de l’emploi et à la vie politique «le Royaume est engagé, à travers plusieurs programmes et réformes, à consolider la participation des femmes à la prise de décision politique et à renforcer leur accès aux postes de responsabilité sur les plans local, régional et national». Des propos qui résonnent comme un signe d’espoir pour une présence féminine renforcée dans les années à venir.

Oppo annonce le lancement du Reno6 Z 5G

Oppo prépare le lancement de son smartphone Reno6 Z au Maroc, dernier appareil de sa série Reno. “Expert en Portrait IA” pour ses performances de pointe en capture d'images, il permet aux utilisateurs...

Documents Covid-19 : arrestation de 300 individus pour fraude

La Direction générale de la sureté nationale (DGSN) poursuit ses opérations de lutte contre les faux tests PCR, les faux pass vaccinaux et le trafic de kits de tests rapides pour la Covid-19. Ainsi, d...

Primaire et collégial : des cours de soutien gratuits

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle et de l’Enseignement supérieur a annoncé que l’État va garantir des heures supplémentaires gratuites aux élèves en difficulté. Ce...

20 millions de transactions sans contact depuis début 2021

Ce jeudi 16 septembre, le centre monétique interbancaire a annoncé avoir enregistré 20 millions de transactions sans contact depuis début 2021. Selon la même source, 3,7 milliards de DH ont été rég...

DGSN : suspension de quatre responsables pour manquements dans l’exercice de leurs fonctions

Ce jeudi 16 septembre, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a publié un communiqué annonçant avoir suspendu quatre responsables de leurs postes de responsabilité et provisoirement de le...

Formation du gouvernement : la semaine prochaine sera décisive

Le Chef de gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, a conclu mercredi le premier round des consultati...